Canton de Rennes-3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Rennes-3
Canton de Rennes-3
Situation du canton de Rennes-3 dans le département de Ille-et-Vilaine.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Arrondissement(s) Rennes
Bureau centralisateur Rennes
Conseillers
départementaux
Frédéric Bourcier
Béatrice Hakni-Robin
2015-2021
Code canton 35 20
Histoire de la division
Création 23 juillet 1973
22 mars 2015
Disparition 16 janvier 1985
Démographie
Population 43 746 hab. (2015)
Densité 2 384 hab./km2
Géographie
Superficie 18,35 km2
Subdivisions
Communes 1 + fraction Rennes

Le canton de Rennes-3 est un canton français du département d'Ille-et-Vilaine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Rennes-III est créé par décret du 23 juillet 1973 par réorganisation des quatre cantons de Rennes en dix cantons[1].

Il est supprimé par le décret du 16 janvier 1985 le renommant en canton de Rennes-Nord-Ouest[2].

Un nouveau découpage territorial d'Ille-et-Vilaine entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 18 février 2014[3], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[4]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[5]. En Ille-et-Vilaine, le nombre de cantons passe ainsi de 53 à 27. Le canton de Rennes-1 est recréé par ce décret.

Il est formé d'une commune et d'une fraction de la commune de Rennes. Il est entièrement inclus dans l'arrondissement de Rennes. Le bureau centralisateur est situé à Rennes.

Composition[modifier | modifier le code]

De 1973 à 1985[modifier | modifier le code]

Lors de sa création, le canton de Rennes-III comprend[1] :

  • les communes de Pacé, Gévezé et Parthenay ;
  • la portion de territoire de la ville de Rennes déterminée par les limites des communes de Pacé, Montgermont, Saint-Grégoire et l'axe des voies ci-après : rocade Nord, avenue d'Île-de-France, square Y.-Le Moine, limites des terrains de la faculté de médecine et de la faculté des lettres, terrains d'emprise de la S. N. C. F. (le long de la ligne Rennes—Saint-Malo), boulevard Marbeuf, terrains d'emprise de la S. N. C. F. (le long de la ligne Rennes—Brest).

Depuis 2015[modifier | modifier le code]

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Rennes
(bureau centralisateur)
35238 Rennes Métropole Fraction : 33 301(2015)
Commune : 213 454 (2014)
Chantepie 35055 Rennes Métropole 10 576 (2014)

Le canton de Rennes-3 comprend désormais[3] :

  1. une commune entière,
  2. la partie de la commune de Rennes située au sud d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : à partir de la limite territoriale de la commune de Noyal-Châtillon-sur-Seiche, route nationale 136, route nationale 137, avenue Henri-Fréville, boulevard Georges-Clemenceau, boulevard Émile-Combes, rue André-Rouault, boulevard Oscar-Leroux, rue Adolphe-Leray, boulevard Franklin-Roosevelt, rue de Vern, rue Martin-Feuillée, boulevard Léon-Bourgeois, rue de Châteaugiron, rue de la 87e-Division-Territoriale, rue Auguste-Pavie, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Cesson-Sévigné.

Les quartiers Rennais qui le composent sont ceux du Blosne, de Francisco Ferrer-Vern et celui de la Poterie.

Il regroupe désormais le Canton de Rennes-le-Blosne et le Canton de Rennes-Sud-Est (moins la commune de Vern-sur-Seiche).

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
2013 2014
43 72543 829
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962 puis population municipale à partir de 2006[6])
Histogramme de l'évolution démographique

En 2014, la population municipale du canton était de 43 829 habitants[7].

Représentation[modifier | modifier le code]

De 1973 à 1985[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1982 Edmond Hervé PS Enseignant - Maire de Rennes (1977-2008)
Député (1981-1993 et 1997-2002)
Sénateur (2008-2014)
Membre du Gouvernement (1981-1986)
1982 1985 Frédéric Vénien PS Maître assistant - Maire de Pacé (1989-1995)
Elu en 1985 dans le Canton de Rennes-Nord-Ouest

Depuis 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Frédéric Bourcier   PS Administrateur de sociétés
5e adjoint au maire de Rennes
Ancien conseiller général du Canton de Rennes-le-Blosne
2015 en cours Béatrice Hakni-Robin   PS Fonctionnaire de catégorie A

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Frédéric Bourcier et Béatrice Hakni-Robin (PS, 37,01 %) et Jocelyne Dansay et Yves Pelle (DVD, 22,76 %). Le taux de participation est de 48,19 % (13 122 votants sur 27 232 inscrits)[8] contre 50,9 % au niveau départemental[9] et 50,17 % au niveau national[10]. Au second tour, Frédéric Bourcier et Béatrice Hakni-Robin (PS) sont élus avec 61,77 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 45,62 % (7 011 voix pour 12 423 votants et 27 231 inscrits)[11].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]