Canton de Montfort-sur-Meu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton de Montfort-sur-Meu
Canton de Montfort-sur-Meu
Situation du canton de Montfort-sur-Meu dans le département d'Ille-et-Vilaine.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Arrondissement(s) Rennes
Bureau centralisateur Montfort-sur-Meu
Conseillers
départementaux

Mandat
Anne-Françoise Courteille
Christophe Martins
2021-2028
Code canton 35 16
Modification 22 mars 2015
Démographie
Population 38 465 hab. (2019)
Densité 84 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 08′ 17″ nord, 1° 57′ 21″ ouest
Altitude Min. 24 m
Max. 258 m
Superficie 457,52 km2
Subdivisions
Communes 15

Le canton de Montfort-sur-Meu est une circonscription électorale française située dans le département d'Ille-et-Vilaine et la région Bretagne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)[modifier | modifier le code]

Le canton de Montfort avait deux conseillers d'arrondissement.

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833   Victor Louis Bon Dreuslin
(1782-1840)
  Ingénieur géomètre du cadastre, avoué à Montfort
1833   M. Juguet   Juge au Tribunal civil de Montfort
1896 1922 Joseph Dutay
(1857-1926)[1]
Républicain Commerçant à Iffendic, propriétaire à Rennes
1896 1922 Jean-Louis Vilboux
(1855-1936)
Républicain Agriculteur, maire de Pleumeleuc
1922 1940 Julien Marqué RG Adjoint au maire puis maire de Bédée
1922 1934 Auguste Berthelot Républicain Notaire, adjoint au maire d'Iffendic
1934 1940 M. Bouvier Républicain  
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés
Les données manquantes sont à compléter.

Conseillers généraux de 1833 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1836 François Mathurin Maudet   Tanneur à Montfort
1836 1839 Charles Hyacinthe Chartier   Maire de Breteil (1830-1848)
1839 1861 François Maudet   Propriétaire, fabricant, maire de Montfort (1852-1855)
1861 1877 Comte Armand Louis
Huchet de Cintré
Droite
Royaliste
Propriétaire du château de Brielles
Député (1871-1876)
1877 1883 Julien Denais Républicain Maire de Montfort (1878-1881)
1883 1903
(décès)[2]
Ernest Juguet Droite Maire de Montfort (1881-1884, 1888-1892)
1903[3] 1907 Étienne Pinault Républicain
Libéral
Avocat puis attaché au Ministère de la Justice
Député (1906-1910, 1928-1942)
1907 1940 Émile Beauchef
(1867-1951)
RG Avoué - Maire de Montfort (1908-?)
Nommé membre de la Commission administrative départementale en 1941[4]
Nommé conseiller départemental en 1943[5]
1945 1976 Émile Tardif MRP > CD Négociant produits du sol - Maire du Verger (1945-1982)
1976 1988 Roger Beaulieu PS Enseignant - Maire de La Chapelle-Thouarault (1971-1983)
1988 1988
(annulation)
Jacques Pilorge UDF-CDS Vétérinaire à Montfort-sur-Meu
1989 2008 Victor Préauchat PS Retraité de la fonction publique - Maire de Montfort-sur-Meu (2001-2008)
2008 2015 Christophe Martins PRG Attaché territorial - Maire d'Iffendic (depuis 2006)

Conseillers départementaux depuis 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 2021 Anne-Françoise Courteille   PS Cadre
Maire de Treffendel (2001-2014)
2015 2021 Christophe Martins   PRG Fonctionnaire
Maire d'Iffendic (depuis 2006)
Président de Montfort Communauté (depuis 2014)
2021 2028[Note 1] 2021 en cours Anne-Françoise Courteille   PS Cadre
1re vice-présidente du conseil départemental
2021 en cours Christophe Martins   MR Fonctionnaire
3e vice-président du conseil départemental
Maire d'Iffendic (depuis 2006)
Président de Montfort Communauté (depuis 2014)

Christophe Martins n'est plus au PRG.

Résultats détaillés[modifier | modifier le code]

Élections de mars 2015[modifier | modifier le code]

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballottage : Anne-Françoise Courteille et Christophe Martins (Union de la Gauche, 44,46 %) et Frédérique Porcher et Xavier Rodier (FN, 21,01 %). Le taux de participation est de 52,06 % (13 878 votants sur 26 660 inscrits)[7] contre 50,90 % au niveau départemental[8] et 50,17 % au niveau national[9].

Au second tour, Anne-Françoise Courteille et Christophe Martins (Union de la Gauche) sont élus avec 73,21 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 52,60 % (9 344 voix pour 14 028 votants et 26 669 inscrits)[10].

Élections de juin 2021[modifier | modifier le code]

Le premier tour des élections départementales de 2021 est marqué par un très faible taux de participation (33,26 % au niveau national)[11]. Dans le canton de Montfort-sur-Meu, ce taux de participation est de 35,71 % (10 292 votants sur 28 822 inscrits)[12] contre 34,85 % au niveau départemental[13]. À l'issue de ce premier tour, deux binômes sont en ballottage : Anne-Françoise Courteille et Christophe Martins (Union à gauche, 60,31 %) et Christine Focki et Ronan Sohier (binôme écologiste, 23,53 %)[12].

Le second tour des élections est marqué une nouvelle fois par une abstention massive équivalente au premier tour. Les taux de participation sont de 34,36 % au niveau national[14], 34,98 % dans le département[13] et 34,75 % dans le canton de Montfort-sur-Meu[12]. Anne-Françoise Courteille et Christophe Martins (Union à gauche) sont élus avec 72,39 % des suffrages exprimés (6 687 voix pour 10 019 votants et 28 832 inscrits)[12],[15],[16].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Montfort-sur-Meu dans le département d'Ille-et-Vilaine avant 2015.

Le canton de Montfort-sur-Meu regroupait douze communes.

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Montfort-sur-Meu
(chef-lieu)
35188 35160 14,02 6 472 (2012) 462


Bédée 35023 35137 38,95 4 030 (2012) 103
Breteil 35040 35160 14,70 3 442 (2012) 234
La Chapelle-Thouarault 35065 35590 7,64 1 882 (2012) 246
Clayes 35081 35590 4,28 668 (2012) 156
Iffendic 35133 35750 73,66 4 410 (2012) 60
La Nouaye 35203 35137 2,77 329 (2012) 119
Pleumeleuc 35227 35137 19,51 3 077 (2012) 158
Saint-Gonlay 35277 35750 9,26 348 (2012) 38
Talensac 35331 35160 21,52 2 376 (2012) 110
Le Verger 35351 35160 6,96 1 476 (2012) 212

Composition depuis 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Montfort-sur-Meu regroupe désormais quinze communes entières[17].

Liste des 15 communes du canton de Montfort-sur-Meu au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Montfort-sur-Meu
(bureau centralisateur)
35188 CC Montfort Communauté 14,02 6 726 (2019) 480 modifier les donnéesmodifier les données
Bédée 35023 CC Montfort Communauté 38,95 4 417 (2019) 113 modifier les donnéesmodifier les données
Breteil 35040 CC Montfort Communauté 14,70 3 655 (2019) 249 modifier les donnéesmodifier les données
Iffendic 35133 CC Montfort Communauté 73,66 4 553 (2019) 62 modifier les donnéesmodifier les données
Maxent 35169 CC de Brocéliande 39,72 1 470 (2019) 37 modifier les donnéesmodifier les données
Monterfil 35187 CC de Brocéliande 16,94 1 332 (2019) 79 modifier les donnéesmodifier les données
La Nouaye 35203 CC Montfort Communauté 2,77 353 (2019) 127 modifier les donnéesmodifier les données
Paimpont 35211 CC de Brocéliande 110,28 1 772 (2019) 16 modifier les donnéesmodifier les données
Plélan-le-Grand 35223 CC de Brocéliande 49,74 4 008 (2019) 81 modifier les donnéesmodifier les données
Pleumeleuc 35227 CC Montfort Communauté 19,51 3 474 (2019) 178 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Gonlay 35277 CC Montfort Communauté 9,26 377 (2019) 41 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Péran 35305 CC de Brocéliande 9,37 418 (2019) 45 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Thurial 35319 CC de Brocéliande 18,01 2 114 (2019) 117 modifier les donnéesmodifier les données
Talensac 35331 CC Montfort Communauté 21,52 2 489 (2019) 116 modifier les donnéesmodifier les données
Treffendel 35340 CC de Brocéliande 18,98 1 307 (2019) 69 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Montfort-sur-Meu 3516 457,43 38 465 (2019) 84 modifier les données

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1999 2006 2011 2012
22 88426 04728 43328 510
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[18] puis population municipale à partir de 2006[19])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2019, le canton comptait 38 465 habitants[Note 2], en augmentation de 5,33 % par rapport à 2013 (Ille-et-Vilaine : +5,84 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2018 2019
36 52038 15638 465
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[20].)


Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pour éviter une trop forte concentration des scrutins, la loi du 22 février 2021 a reporté les élections régionales et départementales de juin 2027 à mars 2028[6].
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k656789d/f5.item.r=DUTAY.zoom
  2. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6249215q/f3.item.r=canton.zoom
  3. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6517721f/f6.item.r=canton.zoom
  4. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9615822f/f5.image.r=commission%20administrative
  5. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9614075h/f5.item.r=canton%20de%20Pleyben.zoom
  6. Loi du 22 février 2021 portant report, de mars à juin 2021, du renouvellement général des conseils départementaux, des conseils régionaux et des assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique.
  7. « Résultats du premier tour pour le canton de Montfort-sur-Meu », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  8. « Résultats du premier tour pour le département d'Ille-et-Vilaine », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  9. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  10. « Résultats du second tour pour le canton de Montfort-sur-Meu », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  11. Erwan Alix, « CARTES. Abstention record : où a-t-on le moins voté aux élections régionales et départementales ? », sur www.ouest-france.fr, (consulté le )
  12. a b c et d « Résultats pour le canton de Montfort-sur-Meu », sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  13. a et b « Résultats pour le département d'Ille-et-Vilaine », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  14. « Taux de participation définitifs au second tour : élections des 20 et 27 juin 2021 », sur www.interieur.gouv.fr, (consulté le )
  15. « Professions de foi des binômes en lice au premier tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Montfort-sur-Meu. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  16. « Professions de foi des binômes en lice au second tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Montfort-sur-Meu. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  17. Décret no 2014-177 du 18 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département d'Ille-et-Vilaine.
  18. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  19. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  20. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.

Voir aussi[modifier | modifier le code]