Benoît Forgeard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Benoît Forgeard
Description de cette image, également commentée ci-après
Benoît Forgeard en 2014.
Naissance (44 ans)
France
Nationalité française
Profession réalisateur, acteur
Films notables Gaz de France, Yves

Benoît Forgeard est un réalisateur et acteur français né le .

Il a réalisé Réussir sa vie et Yves.

Biographie[modifier | modifier le code]

Benoît Forgeard est issu d'une formation en art contemporain. Élève de l'école des beaux-arts de Rouen, puis du Studio national des arts contemporains du Fresnoy, il y conçoit Stève André, une fiction réalisée et diffusée en direct, puis les premiers épisodes de la série Laïkapark[1].

Son premier film, Réussir sa vie (2012), est composé de trois courts métrages, La Course nue, Belle-Île-en-Mer et L’Antivirus. Dans les trois sketchs, le personnage principal rompt avec les attentes de ses proches et les espoirs qu'on a placés en lui. Les trois films sont articulés par des intermèdes dans lesquels Benoît Forgeard se met en scène en tant que réalisateur. Le film sort sur les écrans français le [2],[3]. En juin 2012, Shellac édite en DVD une série de ses courts métrages sous le titre Le Mystérieux cinéma de Benoît Forgeard[4].

Entre 2012 et 2015, il tient une chronique humoristique dans So Film, où il imagine les sorties cinéma de l'année 2027. Le recueil L'année du cinéma 2017 paraît en 2016 chez Capricci, avec des illustrations de Matthieu Chiara, Rachel Deville, Helkarava et Philippe Katerine[5].

Le , il anime avec Bertrand Burgalat une fausse soirée de réveillon intitulée L'Année bisexuelle sur la chaîne de télévision Paris Première en prétextant qu'on peut fêter la nouvelle année n'importe quand[6]. Toujours avec Bertrand Burgalat, il écrit puis réalise trois autres émissions sur Paris Première : Ceux de Port Alpha, en juin 2013, L'Homme à la Chemise de Cuir, diffusé le 31 décembre de la même année, puis L'Incruste, à l'occasion du Festival de Cannes 2014[7],[8],[9].

Depuis 2016, Dérive des Continents, une série d'animation de Benoit Forgeard est diffusée sur la chaîne Arte chaque vendredi soir, à la fin de l'émission 28 minutes[10].

Pour le compte du webmagazine de cinéma Blow-Up d'Arte, il est aussi l'auteur d'une série sur des réalisateurs comme Éric Rohmer, Maurice Pialat, Bertrand Tavernier ou Luc Besson[11].

Son premier long métrage, Gaz de France (2016), raconte l'histoire de conseillers en communication enfermés dans le sous-sol du palais de l'Élysée afin de trouver comment augmenter la cote de popularité du Président de la République. Tourné en décors principalement numériques, le storyboard est conçu à l'aide d'un logiciel de 3D[12]. Le film est sélectionné par l'ACID pour sa programmation 2015[13].

Son deuxième long métrage, Yves, raconte les démêlés d'un rappeur avec son réfrigérateur intelligent. Diffusé en clôture de la Quinzaine des réalisateurs en 2019, il sort le [14].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Le , il annonce la naissance de sa fille Bonnie dans l'émission 28 minutes sur Arte à laquelle il participe régulièrement[15].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Stève André, 45 min
  • 2003 : Laïkapark, épisode 0
  • 2004 : Laïkapark, épisode 2
  • 2006 : La Course nue, 20 min
  • 2007 : Belle-Île-en-Mer, 43 min
  • 2009 : Le Grand manteau avec Emmanuel Lautréamont, sous le pseudonyme commun de Michel Moisan, 11 min[16]
  • 2009 : L’Antivirus, 30 min
  • 2010 : Respect
  • 2011 : Coloscopia, 13 min[17]
  • 2012 : Fuck U.K.
  • 2013 : L'Aquadôme, tourné en direct à Nantes dans le cadre des Contes de l'Estuaire, 30 min

Longs-métrages[modifier | modifier le code]

Émissions de télévision[modifier | modifier le code]

  • 2013 : L'Année Bisexuelle, premier épisode du Ben & Bertie Show, h 15
  • 2013 : Ceux de Port Alpha, second épisode du Ben & Bertie Show, h 10
  • 2013 : L'Homme à la Chemise de Cuir, troisième épisode du Ben & Bertie Show, h 15
  • 2014 : L'Incruste, quatrième épisode du Ben & Bertie Show, h 15
  • 2016 : Dérive des continents, série d'épisodes diffusée sur Arte à la suite de 28 minutes.

Acteur[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

  • 2014 : How Much Rain to Make a Rainbow ?, court métrage de Kaori Kinoshita et Alain Della Negra[19]

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • L'Année du cinéma 2017 : Les films du futur à ne pas manquer, Paris, Capricci, , 166 p. (ISBN 979-10-239-0127-6) Recueil de chroniques publiées dans So Film entre 2012 et 2015.

DVD[modifier | modifier le code]

  • Le Mystérieux Cinéma de Benoît Forgeard, Shellac, 2012 Inclut Coloscopia, Respect, L'Antivirus, Belle-île en mer, La course nue, Laïkapark, Steve André et Le Grand Manteau.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Didier Péron, « L’idée de film improbable m’amuse », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. Théo Ribeton, « Réussir sa vie », Critikat,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. Natacha Seweryn, « Réussir son entretien », Critikat,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. Olivia Cooper Hadjian, « Le Cinéma mystérieux de Benoît Forgeard : Extravagants joyaux », Critikat,‎ (lire en ligne).
  5. Isabelle Regnier, « Benoît Forgeard retourne le futur du cinéma », sur Le Monde, (consulté le ).
  6. Nicolas Guyonnet, « L’année bisexuelle de Forgeard et Burgalat sur Paris Première », Les Inrockuptibles,‎ (lire en ligne).
  7. Nicolas Guyonnet, « Le Ben et Bertie Show : retour de Burgalat et Forgeard sur Paris Première », Les Inrockuptibles,‎ (lire en ligne).
  8. Jean-Marie Durand, « “L’homme à la chemise de cuir” sur Paris Première: le nonsense et le son », Les Inrockuptibles,‎ (lire en ligne).
  9. « La bande-annonce de L'Incruste », sur lebenetbertishow.com (consulté le ).
  10. littlet, « Un dérive des continents sans dérive et sans continents », 28 minutes,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  11. « Benoît Forgeard nous parle de l'acier chez Eric Rohmer et c'est très drôle », sur Libération.fr (consulté le ).
  12. Benoît Forgeard, « Sur la planche », sur Café en revue (consulté le ).
  13. « Programmation 2015 - L'acid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion », sur www.lacid.org (consulté le ).
  14. Thierry Cheze, « Cannes 2019- Que vaut Yves, la clôture de la Quinzaine ? [critique] », sur premiere.fr, (consulté le ).
  15. 28 minutes - émission du 16 avril 2021 - chronique de Benoît Forgeard.
  16. Benoit Forgeard évoque Michel Moisan sur centreimages.fr.
  17. Interview à propos de Coloscopia sur formatcourt.com.
  18. AlloCine, « Yves » (consulté le )
  19. « How much rain to make a rainbow ? (2013) d'A. Della Negra & K. Kinoshita », sur Capricci.fr (consulté le ).

Annexes[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]