Gurwann Tran Van Gie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gurwann Tran Van Gie
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (44 ans)
Nationalité
Activités
Gurwann Tran Van Gie - Tournage EXPÉRIENCE INTÈGRE

Gurwann Tran Van Gie est un artiste, comédien, hypnologue, scénariste et réalisateur français né le à Longjumeau, Essonne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avec Arthur Dreyfus, il est le cocréateur et le coréalisateur de la série Un film sans[1], diffusée sur TPS Star (40 épisodes). Le tandem est également auteur de sketches pour des humoristes, dont Anne Roumanoff.

Sur France 5, le duo réalise des chroniques culturelles pour La minute trente, dans l'émission Entrée libre[2] présentée par Laurent Goumarre.

Depuis , il anime une chronique hebdomadaire d'humour, L'artiste qui gagne à ne pas être connu, sur France Inter dans l'émission Chantons sous la nuit d'Arthur Dreyfus[3].

En , avec la chanteuse Barbara Carlotti il initie l'exposition N'habite plus à l'adresse indiquée[4] au Centre d'arts plastiques contemporains Albert-Chanot de Clamart[5]. L'exposition réunit dix-sept artistes sur la thématique de l'absence et du souvenir, parmi lesquels Bernard Faucon, Laurent Pernot, José Lévy et Arthur Dreyfus.

Maître praticien certifié en hypnose ericksonienne, il réalise, dans le cadre cette exposition, le film De beaux souvenirs, qui présente une séance de régression sous hypnose[6].

L'été 2013, il retrouve Arthur Dreyfus du lundi au vendredi, dans le magazine culturel Je vous demande de sortir sur France Inter. Il compose et incarne la voix d'auditeurs fantasmés sur le répondeur de l'émission[7].

De à , Le répondeur fantasmé s'installe du lundi au jeudi à 17h48 dans l'émission Encore heureux sur France inter[8]. Il intervient également pour quelques apparitions poétiques dans les émissions Face B de Bertrand Burgalat[9], et Cosmic Fantaisie de Barbara Carlotti.

En , pour les 10 ans du festival Hors Pistes au Centre Pompidou, il présente le projet Expérience Intègre, un film suivi d'une performance d'hypnose collective avec le public[10],[11],[12].

Le film réunit quatre sujets (Blandine Rinkel, Kate Moran, Massimo Fusco, Alex June) interrogés sous hypnose sur leur intégrité, dans une chambre anéchoïque. Il est présenté au Pera Museum d'Istanbul en [13] et à Hors Pistes Tokyo[14] et Kyoto en , au Reykjavik International film festival en [15], puis à Rosario en [16].

En , pour Hors Pistes Productions au Centre Pompidou, il présente Expérience Septentrionale, le deuxième volet de son interrogation filmique hypnotique[17]. Tourné en Islande avec l'écrivain Thomas Clerc et l'artiste Ásdís Sif Gunnarsdóttir, le film est le témoin de l'impact des éléments islandais sur la psyché et le processus de création, et présente un voyage méditatif et sensoriel dans la mécanique des corps. Le film est également présenté au Riff en [18].

En 2017, il réalise et incarne le documentaire Pourquoi nous détestent-ils, nous les homos ? (70 minutes)

Produit par Caméra Subjective et Canal +, le film est diffusé sur Planète +, RTBF, et les plateformes Mycanal et Univerciné.

Dans le documentaire il évoque, au travers de son parcours, l'homophobie en France et le travail de celles et ceux qui luttent contre cette discrimination au quotidien.

Parmi les séquences notables du film, l'entretien avec Hassan Jarfi auteur et professeur de religion islamique, dont le fils Ihsane Jarfi a été assassiné, victime de la barbarie homophobe,

la rencontre avec le sociologue Eric Fassin, ainsi qu'un entretien avec Marlène Schiappa secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les hommes et les femmes et de la lutte contre les discriminations.

Le film, salué par la critique, Télérama, Têtu, les inrocks, L'Express, est nominé pour les Out d'or 2018.

En 2018, il est invité par Arthur Nauzyciel pour une Carte blanche au THÉÂTRE NATIONAL DE BRETAGNE dans le cadre du festival du TNB de Rennes. Il conçoit TEMPETE SOLAIRE au musée de la danse. Dans ce show intimiste, il confie la scénographie lumineuse à l'artiste Caty Olive et transpose son art et sa science sur scène, offrant une expérience d'hypnose collective de 75 minutes, sa voix guidant le spectateur dans un voyage inconscient mis en musique live par ses amis du groupe Catastrophe . Reposant principalement sur la synchronisation avec l'énergie apportée par le public, chacune des 3 représentations revêt le caractère d'aventure humaine unique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Un film sans, un détournement comique par Michel Muller », Lucas Armati Télérama, 3121
  2. « Entrée libre », sur france5.fr (consulté le )
  3. « Chronique de Gurwann Tran Van Gie "L'Artiste qui gagne à ne pas être connu" : Glenn Bouzebenn », sur franceinter.fr, (consulté le )
  4. Barbara Carlotti, Gurwann Tran Van Gie : N'habite plus à l'adresse indiquée
  5. « L’agenda du 24 au 30 mai : café haut de gamme, festival de photos green, cuisine nordique... », Grazia.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. « De beaux souvenirs - Bande annonce », sur vimeo.com
  7. « En direct des Vieilles Charrues du 19 juillet 2013 », sur franceinter.fr, (consulté le )
  8. « Le répondeur fantasmé », sur franceinter.fr (consulté le )
  9. « La dernière plage du 09 janvier 2014 - France Inter », France Inter,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. « Solo Show : Gurwann Tran Van Gie », Centre Pompidou (consulté le )
  11. Emmanuelle Jardonnet, « Un joyeux chaos d’anniversaire pour Hors Pistes », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le )
  12. Clément Ghys, « Hors pistes, ciné max », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. (en) « Honest Experience », Pera Museum (consulté le )
  14. (en) « Hors Pistes Kyoto, the first movement! », sur www.horspistestokyo.com (consulté le )
  15. (en) « RIFF events », sur english.gerdarsafn.is, Kópavogur Art Museum - Gerðarsafn (consulté le )
  16. (es) « 2ª Edición del Festival Hors Pistes Rosario », sur rosarioencartel.com.ar (consulté le )
  17. « Chante, je le veux ! du 19 novembre 2015 - France Inter », franceinter.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  18. « Expérience Septentrionale - RIFF », sur riff.is (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]