Adrien Proust

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Proust (homonymie).
Adrien Proust
Description de cette image, également commentée ci-après

« Collection de portraits », in: Centenaire de la Faculté de Médecine de Paris (1794-1894) par A. Corlieu, F. Alcan (Paris), 1894. Coll. de la Bibliothèque interuniversitaire de santé.

Nom de naissance Adrien Achille Proust
Naissance
Illiers (Eure-et-Loir) (France)
Décès (à 69 ans)
Paris (France)
Domicile 9, Boulevard Malesherbes à Paris.
Nationalité Drapeau de la France France
Champs Médecine
Hygiène
Institutions Faculté de médecine de Paris
Société anatomique de Paris (1860)
Académie nationale de médecine (1879)
Distinctions Legion Honneur Commandeur ribbon.svg
Commandeur de la Légion d'honneur (1892).

Adrien Achille Proust, né le à Illiers (Eure-et-Loir) et mort le à Paris, père de Marcel Proust et de Robert Proust est un médecin, professeur à la chaire d'hygiène à la faculté de médecine de Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Photographie du Dr Adrien Proust par l'atelier de Paul Nadar.

Il est le fils de Louis Proust (1801-1855) et petit-fils de René Proust (1771-1829), tous deux épiciers à Illiers. Il passe son doctorat le en soutenant une thèse sur le « pneumothorax idiopathique ». Le , il est admis, avec mention, au concours d'agrégation en soutenant sa thèse intitulée: Des différentes formes de ramollissement du cerveau.

Médecin chef de service à l'Hôtel-Dieu de Paris, professeur agrégé à la chaire d'hygiène à la faculté de médecine de Paris de 1885 à 1898, inspecteur général des services sanitaires internationaux de 1874 à 1903, il a promu les multiples aspects de l'hygiène en médecine. Il dirige la collection "Bibliothèque d'hygiène thérapeutique"[1] des éditions Masson de Paris. Il est membre de la Société anatomique de Paris à partir de 1860. Il est élu membre titulaire de l'Académie nationale de médecine le 17 juin 1879 et occupe le poste de secrétaire annuel de 1883 à 1888[2]. Il est nommé commandeur de la Légion d'honneur en 1892[3]. Le 3 septembre 1870, à Pairs, il épouse Jeanne Weil (1849-1905), fille de Nathé Weil (1814-1896), agent de change juif d'origine alsacienne.

Il est inhumé au Cimetière du Père-Lachaise[4].

Un portrait d'Adrien Proust par Laure Brouardel, peint en 1891, est exposé au musée Carnavalet (p. 2086).

Œuvres et publications[modifier | modifier le code]

  • Du pneumothorax essentiel ou pneumothorax sans perforation, [Thèse de médecine], 1862.
  • De l'aphasie, P. Asselin (Paris), 1872, Texte intégral.
  • Essai sur l'hygiène internationale, ses applications contre la peste, la fièvre jaune et le choléra asiatique, [avec une carte indiquant la marche des épidémies de choléra], G. Masson (Paris), 1873, in-8° , 421 p., carte, disponible sur Gallica.
  • La défense de l'Europe contre la peste et la conférence de Venise de 1897,Masson (Paris), 1897, ouvrage couronné par l'Institut de France , disponible sur Gallica.
  • Essai sur l'hygiène internationale, [ses applications contre la peste, la fièvre jaune et le choléra asiatique (avec une carte indiquant la marche des épidémies de choléra], G. Masson (Paris), 1873, disponible sur Gallica.
  • Exposé des titres et travaux scientifiques du Dr A. Proust, à l'appui de sa candidature pour une place vacante à l'Académie de médecine dans la section d'hygiène, Impr. Emile Martinet (Paris), 1877, Texte intégral.
  • Traité d'hygiène publique et privée, 1877 et 2e édition, considérablement augmentée, G. Masson (Paris), 1881, 1 vol. (VI-984 p.) : fig. et cartes en coul. ; in-8, disponible sur Gallica
  • Le choléra, étiologie et prophylaxie, G. Masson (Paris), 1883,disponible sur Gallica.
  • Éléments d'hygiène, ["Enseignement secondaire des jeunes filles", rédigés conformément aux programmes du 28 juillet 1882], G. Masson (Paris), 1883, 1 vol. (IX-240 p.) : fig. ; in-18, disponible sur Gallica.
  • Exposé des titres et travaux scientifiques, Asselin et Houzeau (Paris), 1885, Texte intégral.
  • Douze conférences d'hygiène, [rédigées conformément au plan d'études du 12 août 1890, nouvelle édition, revue et corrigée], G. Masson (Paris), 1895, 1 vol. (187 p.) : ill. ; in-16, disponible sur Gallica.
En collaboration
  • avec Gilbert Ballet, L'hygiène du neurasthénique, Masson (Paris), 1897, 1 vol. (X-282 p.) ; in-16, disponible sur Gallica.
  • avec Albert Mathieu:
    • L'hygiène du goutteux, Masson (Paris), 1896, 1 vol. (IV-338 p.) ; in-16, disponible sur Gallica.
    • L'hygiène des diabétiques, Masson (Paris), 1899, 1 vol. (IV-283 p.) ; in-16, disponible sur Gallica.
  • avec la collaboration de: Arnold Netter et Henri Bourges, Traité d'hygiène, [3e édition, revue et considérablement augmentée], Masson et Cie (Paris), 1902, 1 vol. (12-1245 p.) : fig. ; in-8, disponible sur Gallica.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Roger Amsler, « La thèse de doctorat du Professeur Adrien Proust et le pneumothorax essentiel, sans perforation (Paris 1862) », Bulletin d'histoire des sciences médicales, 1968, 2 (3-4), pp. 171-174, Texte intégral.
  • Bernard Hillemand, « Trois hygiénistes, C.R. Prus, S.A. Fauvel et A. Proust, et leurs rapports avec l'Orient. Continuité de pensée et d'action dans la prévention des épidémies », Histoire des sciences médicales, 2012, 46 (3), pp. 245-254, Texte intégral.
  • Robert Le Masle, Le professeur Adrien Proust (1834-1903), Lipschutz, 1935, 59 p.
  • J. Noir, « Nécrologie. Le Pr A. Proust (1834-1903) », Le Progrès médical, 1903, série 03, tome 18, p. 468-469, Texte intégral.
  • Daniel Panzac, Le docteur Adrien Proust, père méconnu précurseur oublié, L'Harmattan (Paris), 2003, 252 p., (ISBN 2-7475-5131-8).
  • Daniel Panzac, « La priorité du Pr Adrien Proust: la défense sanitaire », Revue du praticien, 2004, 54:2080-2085, Article téléchargeable en ligne.
  • Christian Péchénard, Proust et son père, Quai Voltaire (Paris), 1993.
  • Alain Ségal, Bernard Hillemand, « L’hygiéniste Adrien Proust, son univers, la peste et ses idées de politique sanitaire internationale », Histoire des sciences médicales, 2011, 45 (1), pp. 63-70, Texte intégral.
  • (en) Bernard Straus, « Achille-Adrien Proust, M.D.: doctor to river basins » Bull N Y Acad Med, 1974 Jul-Aug; 50(7): 833–838, Texte intégral.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Images externes
Adrien Proust lors d'une séance du Conseil de la Faculté de Médecine de Paris. 1899 - Photogravure d'après Urbain Bourgeois

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles Connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]