Jupien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jupien est un personnage de À la recherche du temps perdu de Marcel Proust ; il est tailleur, ou giletier. Son atelier est dans l'hôtel de Guermantes.

Décrit comme un « homme qui n'aime que les vieux messieurs », le narrateur le surprend au début de Sodome et Gomorrhe faisant l'amour avec Charlus, dont il devient par la suite le « secrétaire », puis achète et dirige un bordel pour son compte. Cette scène est l'occasion d'une comparaison entre la sexualité humaine et la sexualité végétale. Barthes laisse entendre que l'inversion qu'elle décrit pourrait être un image théorique de la création proustienne[1]. Deleuze accorde aussi un grand rôle à ces pages dans son étude sur les niveaux de la Recherche, parue dans Proust et les Signes[2].

Dans Le Temps retrouvé, il s'occupe maternellement de Charlus devenu sénile. Sa nièce, Marie-Antoinette (même si la grand-mère du narrateur, et Proust lui-même, la décrivent parfois comme sa fille), couturière, est amoureuse de Morel, qui l'a séduite.

Interprètes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Une idée de Recherche, parue dans Recherche de Proust, ouvrage collectif
  2. Proust et les signes, Presses Universitaires de France, Paris, 1964. - rééd. 2010