2e Division du Canada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis 2e Division canadienne)
Aller à : navigation, rechercher
Pour la 2e Division d'infanterie canadienne durant la Seconde Guerre mondiale, voir 2e Division d'infanterie canadienne (1939-1945).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 2e division.
2e Division du Canada
image illustrative de l’article 2e Division du Canada
Flanelle de la 2e Division du Canada

Création 1915
Dissolution Toujours actif
Pays Drapeau du Canada Canada
Allégeance Forces armées canadiennes
Branche Armée canadienne
Type Division
Rôle Quartier général
Composée de 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada
34e Groupe-brigade du Canada
35e Groupe-brigade du Canada
Groupe de soutien de la 2e Division du Canada
Garnison BFC Montréal
Ancienne dénomination 2e Division canadienne
2e Division d'infanterie canadienne
Secteur du Québec de la Force terrestre
Devise Honneur et persévérance
Guerres Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Commandant Brigadier-général Hercule Gosselin, OMM, MSM, CD[1]
Commandant historique Sam Steele
John Hamilton Roberts
Charles Foulkes
Bruce Matthews

La 2e Division du Canada est une des six formations principales qui relèvent du Quartier général de l’Armée à Ottawa et inclut toutes les unités de la force régulière et de la réserve de la province de Québec. Son rôle, comme celui des trois autres Divisions du Canada, est de fournir des forces terrestres polyvalentes et prêtes au combat. Les troupes de la 2 Div CA peuvent être employées par les autres commandements pour des opérations spéciales, domestiques et expéditionnaires.

Anciennement appelée Secteur Québec de la Force terrestre (SQFT) créé en 1992, la 2 Div CA perpétue l’organisation d’unités militaires dans la province du Québec qui remonte à avant la Confédération.

Leur mission

La mission de la 2 Div CA consiste à mettre sur pied et à maintenir, à des niveaux d'état de préparation établis, des forces terrestres polyvalentes et aptes au combat afin d'atteindre les objectifs du Canada en matière de défense, tant au pays qu'à l'étranger. Les membres de la 2 Div CA suivent une formation continue, exigeante, individuelle et collective afin d’être prêts à accomplir leur mission.

Formations et unités[modifier | modifier le code]

Organigramme de la 2e Division du Canada

La 2e Division du Canada comprend quatre formations principales : le 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada, le 34e Groupe-brigade du Canada, le 35e Groupe-brigade du Canada et le Groupe de soutien de la 2e Division du Canada[1]. Ces formations agissent sous le commandement du Quartier general du secteur situé à Montréal.

Formations de la 2e Division du Canada<ref name="à propos"/>
Formation Type Base Effectif
5e Groupe-brigade mécanisé du Canada Groupe-brigade régulier BFC Valcartier 4 800<ref name="à propos"/>
34e Groupe-brigade du Canada Groupe-brigade réserviste Montréal 2 000<ref>« 34e Groupe-brigade du Canada », sur Armée canadienne (consulté le 24 mai 2016)</ref>
35e Groupe-brigade du Canada Groupe-brigade réserviste Québec 2 260<ref>« 35e Groupe-brigade du Canada », sur Armée canadienne (consulté le 24 mai 2016)</ref>
Groupe de soutien de la 2e Division du Canada Groupe de soutien régulier BFC Montréal 4 299<ref>« Groupe de soutien de la 2e Division du Canada », sur Armée canadienne (consulté le 24 mai 2016)</ref>

En plus des unités de réserve des 34e et 35e Groupe-brigade (qui comportent les 24 unités de réserve respectivement de l'ouest et de l'est du Québec), la 2e Division du Canada comprend le 2e Groupe de patrouilles des Rangers canadiens basé à Saint-Jean-sur-Richelieu, la 4e Compagnie des renseignements basée à Montréal ainsi que les 34e et 35e Compagnie d'activités d'influence basées respectivement à Montréal et à Québec.

L'instruction et la formation est assurée par l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes (ELRFC) et par le Centre d'instruction de la 2e Division du Canada.

L’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes (ELRFC) est responsable de l’entraînement de base pour les officiers et les militaires du rang qui joignent la Force régulière des Forces armées canadiennes. L’ELRFC est aussi responsable de programmes de perfectionnement professionnel pour les officiers et les militaires du rang.

Les activités de l’ELRFC se déroulent sur le site de la Garnison Saint-Jean située à Saint-Jean-sur-Richelieu, Québec. À chaque année, plus de 5000 personnes débutent leur carrière militaire à l’ELRFC, tandis que 3000 personnes y suivent des cours de perfectionnement professionnel à distance. Plus de 600 militaires et employés civils travaillent à l’ELRFC.

Histoire[modifier | modifier le code]

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Article détaillé : 2e Division canadienne (1914-1918).

Durant la Première Guerre mondiale, la 2e Division canadienne combattit sur le front de l'Ouest. Elle fut dissoute en 1919.

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

La division fut reformée en tant que la 2e Division d'infanterie canadienne au sein de la 1re Armée canadienne au début de la Seconde Guerre mondiale. Elle fut déployée, à la demande du Premier ministre britannique Winston Churchill, au Royaume-Uni entre le 1er août et le . Elle participa à l'opération Jubilee, le débarquement de Dieppe. À la suite d'une période de reconstruction et d'entraînement de 1942 à 1944, la division joignit le 2e Corps canadien au sein de la 2e armée britannique pour la bataille de Normandie. La 2e Division vit particulièrement l'action lors des batailles de Caen et de Falaise. Elle participa également à la libération des Pays-Bas. Elle fut dissoute peu après la fin de la guerre.

Secteur du Québec de la Force terrestre[modifier | modifier le code]

Depuis 2013[modifier | modifier le code]

Le , le Secteur du Québec de la Force terrestre devint la 2e Division du Canada.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Armée au Québec », sur Armée canadienne (consulté le 24 mai 2016)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]