Ligne Siegfried

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dents de dragon anti-chars de la ligne Siegfried, près d'Aix-la-Chapelle, aujourd'hui.

La ligne Siegfried d'origine (appelée ligne Hindenburg par les Alliés) est une ligne fortifiée construite par l'Allemagne en 1916 et 1917, pendant la Première Guerre mondiale, raccourcissant le front pour la circonstance. Cependant, en français, le terme de ligne Siegfried se rapporte plus couramment à la ligne de défense similaire de la Seconde Guerre mondiale, construite dans les années 1930 en face de la ligne Maginot. Cette seconde ligne de défense était appelée Westwall par les Allemands.

Histoire[modifier | modifier le code]

Carte de la ligne Siegfried.

La ligne Siegfried, ou Westwall, était un système de défense s'étendant sur plus de 630 km, avec plus de 18 000 bunkers, des tunnels et des dents de dragon. Elle s'étirait de Clèves à la frontière néerlandaise jusqu'à Weil-am-Rhein à la frontière suisse, le long de la frontière occidentale de l'ancien Empire allemand. Adolf Hitler planifia cette ligne en 1936 sur les travaux de Fritz Todt et la fit construire entre 1938 et 1940. En fait, le Westwall regroupe plusieurs lignes de défense. De simples et légers bunkers au début, les ouvrages devinrent de plus en plus imposants au gré des ordres d'Hitler. Cette construction eut lieu après la remilitarisation de la Rhénanie, qui avait annulé le Traité de Versailles et les accords de Locarno. Après la bataille de France de mai-juin 1940 et l'occupation de la Belgique, du Luxembourg, des Pays-Bas et de la moitié nord de la France, la nécessité du Westwall passa au second plan. Les frontières du Reich n'étaient plus les mêmes. Lors de l'édification du mur de l'Atlantique, de nombreux blindages (portes, créneaux, plaques, etc.) furent démontés pour être installés sur ces nouvelles fortifications (avec le Südwall à partir de 1943). Cependant, après le débarquement en Normandie (juin 1944), Hitler fit dans la hâte appel à la Hitlerjugend pour la remettre en état et construire de nouveaux bunkers. Ceci se produisit durant les mois qui séparèrent le débarquement et l'approche des armées alliées des frontières du Reich (septembre 1944).

Chansons[modifier | modifier le code]

On ira pendre notre linge sur la ligne Siegfried (The washing on the Siegfried line) est une chanson emblématique du début de la Drôle de guerre, à la fin de 1939. Jimmy Kennedy et Michael Carr créèrent la mélodie et la chanson en imitant, par dérision, le rythme très scandé de la musique militaire allemande accompagnant les défilés des troupes marchant au pas de l'oie. Paul Misraki créa les paroles françaises et Ray Ventura et ses collégiens firent de cette chanson un arrangement très connu. Le succès fut immédiat et les soldats britanniques et français chantaient joyeusement cette chanson en montant au front.

The Siegfried line est également une chanson plus récente de Billy Joel (Album My Lives)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]