Garnison Montréal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Montréal.

Garnison Montréal[1]
R de MAIS - insigne.jpg

Pays Drapeau du Canada Canada
Allégeance Forces canadiennes
Branche Armée canadienne
Fait partie de Base de soutien de la 2e Division du Canada Valcartier
Localisation
Pays Canada
Ville Montréal, QC
Latitude
Longitude
45° 34′ 34″ nord, 73° 31′ 23″ ouest
Informations aéronautiques

La Garnison Montréal[2] (auparavant appelée Base des Forces canadiennes Montréal), aussi appelée Garnison Longue-Pointe[3], est un réseau de bases des Forces canadiennes situées à Montréal, Québec[4],[5]. Son nom officiel est la Base de soutien de la 2e Division du Canada Valcartier, détachement Montréal[2]. Son adresse officielle est : 6769, rue Notre-Dame Est, Montréal[6],[7].

Il comprend diverses formations de secteurs, de brigades et d'unités de la Force Régulière et de la Force Réserve.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1994, les Bases des Forces canadiennes (BFC) Montréal et Saint-Jean ont fusionné pour créer une nouvelle entité, une BFC Montréal élargie regroupant les bases de Longue-Pointe, Saint-Hubert, Saint-Jean, Farnham et le site de Saint-Bruno. En 1998, ce phénomène de fusions se conclut avec l'amalgame des BFC Montréal et BFC Valcartier dans une nouvelle organisation, le Groupe de soutien de la 2 Div CA[8].

Description physique[modifier | modifier le code]

La Garnison Montréal se délimite par des secteurs nord et sud accessibles à partir des rues Notre-Dame et Hochelaga.

Les secteurs nord et sud de la Garnison Montréal occupent une superficie de 2,8 km2.

Carte de la Garnison Montréal.

La Garnison Montréal s’étend sur plusieurs sites : par exemple de nombreux manèges accueillent les réservistes au site de Saint-Bruno ou aux essais d’équipements maritimes dans l’arrondissement LaSalle.

Sur le site de Saint-Hubert, 190 logements familiaux sont mis à la disposition du personnel militaire.

La Garnison Montréal constitue une importante base militaire située en plein cœur de la ville de Montréal[2],[9].

Données économiques[modifier | modifier le code]

  • La Garnison Montréal emploie environ 2 000 personnes, militaires et civils.
  • Des marchandises s’évaluant à plusieurs milliards de dollars sont entreposées à la Garnison Montréal.
  • Tout le matériel acheté par les Forces armées canadiennes transite par la Garnison Montréal.
  • La Garnison Montréal constitue la plaque tournante de l'armée canadienne.
  • Impact de la Garnison Montréal sur les dépenses locales : 200 598 000 $.
  • Dépenses locales (directes et indirectes) estimées : 223 210 000 $[9],[10].
La Garnison Montréal est la plaque tournante des Forces armées canadiennes[9].

Unités, formations et forces réserves[modifier | modifier le code]

Les principales unités, formations et forces réserves de la Garnison Montréal sont[2],[11]:

Journal de la Garnison Montréal[modifier | modifier le code]

Le Journal Servir est le journal officiel de la Garnison Montréal. Il couvre les besoins militaires de la région de Montréal et de St-Jean. Tous les deux mercredis, quelque 3 300 copies sont distribuées gratuitement aux Garnisons Montréal, Saint-Jean et ailleurs dans la région couverte[2],[12].

Le Bâtiment 42[modifier | modifier le code]

Le Bâtiment 42 situé sur la Garnison Montréal nommé Garnison Longue-Pointe et situé sur la rue Notre-Dame est un site patrimonial reconnu du Canada[13].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]