Sébastien Loeb Racing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'entreprise Sébastien Loeb Racing, parfois abrégée en SLR, est une écurie de course automobile basée à Soultz-sous-Forêts en Alsace et créée en 2011 par Dominique Heintz et Sébastien Loeb. L'objectif initial est de disputer le championnat Le Mans Series et les 24 Heures du Mans avec des sport-prototypes. Pour sa première saison, en 2012, l'équipe s'engage en Porsche Carrera Cup France, Championnat de France GT et Le Mans Series. L'équipe s'engage dans le Championnat du monde des voitures de tourisme (WTCC) sur des Citroën C-Élysée privées, à partir de la saison 2015.

Histoire[modifier | modifier le code]

2012 : les débuts[modifier | modifier le code]

Circle-icons-scissors.svg Cette section est trop longue. Elle pourrait gagner à être raccourcie ou répartie en plusieurs sous-sections.
Il est également possible que sa longueur crée un déséquilibre dans l'article, au point d'en compromettre la neutralité en accordant à un aspect du sujet une importance disproportionnée.

Alors que la fin de carrière de Sébastien Loeb en rallye était sérieusement envisagée, il a fait part plusieurs fois de son envie de participer à des courses sur circuit et de diriger son écurie, l'annonce de la création de l'équipe remonte au dernier meeting de la saison 2011 du GT Tour, sur le Circuit du Castellet[1], l'objectif du team étant de s'engager aux 24 Heures du Mans en 2013 ou 2014.

Afin de créer une filière en parallèle à son programme en Le Mans Series, l'écurie s'engage dans la Porsche Carrera Cup France mais aussi dans le Championnat de France FFSA GT avec une Mercedes-Benz SLS AMG pilotée par Gilles Vannelet et Frédéric Gabillon[2].

En mars 2012, l'équipe SLR fait rouler pour la première fois trois Porsche 911 pour la Carrera Cup sur le Circuit Paul-Ricard. la formation alsacienne se montre d'emblée parmi les prétendants à la victoire avec Sacha Bottemanne, Vincent Beltoise et Christophe Lapierre en catégorie B.

En endurance, l'écurie s'engage en ELMS et termine deuxième au classement général des 6 heures du Castellet avec le proto LMP2 Oreca 03 Nissan pilotée par les expérimentés Nicolas Minassian et Stéphane Sarrazin et par le débutant Nicolas Marroc.

Le premier meeting du GT Tour 2012, disputé à Lédenon, montre que l'équipe pourrait prétendre au titre en Porsche Carrera Cup France avec Jean-Karl Vernay et Sacha Bottemanne qui terminent tous deux sur le podium, terminant respectivement 2e et 3e de la première course. La seconde course voit Vincent Beltoise décrocher une brillante 3e place et Christophe Lapierre terminer 4e et premier en catégorie "B". En championnat de France GT, la Mercedes-Benz SLS AMG GT3 de Gilles Vannelet et Fred Gabillon termine sixième de la première manche puis deuxième de la seconde.

Le deuxième meeting de la Carrera Cup est disputé sur le réputé difficile Circuit de Pau-Ville, dans les rues de Pau (Pyrénées-Atlantiques) en support du Grand Prix automobile de Pau 2012. Quelques semaines avant le GP, la nouvelle tombe: Sébastien Loeb participe au meeting palois avec son équipe, l'alsacien domine toutes les séances d'essais et gagne la course nocturne du samedi soir ainsi que la deuxième course du dimanche.

Une semaine après le GP de Pau, l'équipe se rend sur le Circuit automobile de Dijon-Prenois pour la deuxième meeting du championnat de France GT, Gilles Vannelet décroche la pole position de la course 1 et finit deuxième de cette manche, en course 2, le SL Racing termine cinquième.

Au début du mois de juin, l'équipe participe à la journée test des 24 Heures du Mans 2012, Sébastien Loeb rejoint le team et effectue quelques tours au volant du prototype.

Le troisième meeting du GT Tour est disputé sur le Circuit du Val de Vienne, en GT, la Mercedes termine deuxième de la première manche puis abandonne dans la seconde. En Carrera Cup, J.K. Vernay termine troisième et premier des SLR lors de la course 1. En course 2 et 3, il termine deuxième.

Le quatrième meeting du GT Tour est disputé sur le Circuit de Magny-Cours, en GT, la Mercedes termine sixième de la première manche puis termine septième dans la seconde.

Le cinquième meeting du GT Tour est disputé sur le Circuit de Navarra (Espagne), en GT, la Mercedes abandonne dans la première manche puis termine dernière dans la seconde.

Le sixième meeting du GT Tour est disputé sur le Circuit Bugatti,au Mans, en GT, la Mercedes termine troisième de la première manche puis termine sixième dans la seconde.

2013 : Débuts en Blancpain Sprint Series[modifier | modifier le code]

2014 : Débuts aux 24 Heures du Mans[modifier | modifier le code]

2015 : Débuts en WTCC[modifier | modifier le code]

Novembre 2014, Citroën Racing reconduit son trio de pilotes en Championnat du monde des voitures de tourisme (WTCC), mais annonce également que Sébastien Loeb Racing auraient deux Citroën C-Élysée privées[3]. Le Marocain Mehdi Bennani pilotera la première voiture engagée par l'équipe tandis que la seconde voiture sera engagée pour le pilote chinois Ma Qing Hua par Citroën Racing et exploitée par Sébastien Loeb Racing[4].

Participations[modifier | modifier le code]

Saison Championnat Pilotes Voiture
2012 Porsche Carrera Cup France Drapeau : France Jean-Karl Vernay Porsche 997 GT3 Cup
Drapeau : France Sébastien Loeb
Drapeau : France Nicolas Marroc
Drapeau : France Sacha Bottemanne
Drapeau : France Vincent Beltoise
Drapeau : France Christophe Lapierre
Championnat de France FFSA GT Drapeau : France Sébastien Loeb McLaren MP4-12C GT3
Drapeau : France Gilles Vannelet
Mercedes-Benz SLS AMG GT3
Drapeau : France Nicolas Marroc
Drapeau : France Frédéric Gabillon
Drapeau : France Nicolas Tardif
European Le Mans Series Drapeau : France Stéphane Sarrazin Oreca 03 Nissan
Drapeau : France Nicolas Marroc
Drapeau : France Nicolas Minassian
Mitjet 2L Supersport Drapeau : France Sébastien Loeb Tork Mitjet 2.0 Renault
2013 Porsche Carrera Cup France Drapeau : France Côme Ledogar Porsche 997 GT3 Cup
Drapeau : France Maxime Jousse
Drapeau : France Christian Bottemanne
Drapeau : France Sacha Bottemanne
Drapeau : France Christophe Lapierre
Championnat de France FFSA GT Drapeau : France Anthony Beltoise McLaren MP4-12C GT3
Drapeau : France Laurent Pasquali (de)
Drapeau : France Nicolas Marroc
Drapeau : France Nicolas Tardif
Drapeau : France Christophe Lapierre
Drapeau : France Sébastien Loeb
FIA GT Series
Drapeau : Portugal Alvaro Parente
Drapeau : France Mike Parisy
Drapeau : Autriche Andreas Zuber
Mitjet 2L Supersport Drapeau : France Sébastien Loeb Tork Mitjet 2.0 Renault
Drapeau : France Steve Maire
Drapeau : France Dominique Rebout
Drapeau : France Frédéric Willmann
2014 Porsche Carrera Cup France Drapeau : France Nicolas Marroc Porsche 991 GT3 Cup
Drapeau : France Maxime Jousse
Drapeau : France Joffrey de Narda
Drapeau : France Sacha Bottemanne
Drapeau : France Christophe Lapierre
Drapeau : Norvège Roar Lindland
Championnat de France FFSA GT Drapeau : France Anthony Beltoise Audi R8 LMS Ultra
Drapeau : France Roland Bervillé
Drapeau : France Mike Parisy
Drapeau : France Henry Hassid
European Le Mans Series
Drapeau : France Mike Parisy
Drapeau : France Olivier Lombard
Drapeau : France Vincent Capillaire Oreca 03 Nissan
Drapeau : République tchèque Jan Charouz
Mitjet 2L Supersport Drapeau : France Julien Fébreau Tork Mitjet 2.0 Renault

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]