2013 FY27

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

2013 FY27[1]
Caractéristiques orbitales
Époque (JJ 2458200.5)
Établi sur 24 observations couvrant 1498 jours, U = 7
Demi-grand axe (a) 8,9161×109 km
(58,88 ua)
Périhélie (q) 5,3108×109 km
(35,72 ua)
Aphélie (Q) 12,3569×109 km
(82,032 ua)
Excentricité (e) 0,3932
Période de révolution (Prév) 165 033 ± 578 j
(452 ± 2 a)
Inclinaison (i) 33,018°
Longitude du nœud ascendant (Ω) 187,14°
Argument du périhélie (ω) 139 ± 2°
Anomalie moyenne (M0) 213 ± 3°
Catégorie Objet épars[2]
Résonance 4:11 avec Neptune
Caractéristiques physiques
Dimensions 530 km[3]–1100 km[4],[1],[5]
900 km[6]
761 km (Brown)[7]
Magnitude absolue (H) 3,0 (JPL)[1]
3,3 (Brown)[7]
Magnitude apparente (m) 22
Albédo (A) 0,1 à 0,4 (plage supposée)
0,15 (valeur théorique)[7]

Découverte
Date 17 mars 2013
31 mars 2014 (annonce)
Découvert par Scott Sheppard
Chadwick Trujillo
Cerro Tololo Inter-American Observatory (807)[8]
Désignation 2013 FY27

2013 FY27, écrit également 2013 FY27, est un objet transneptunien[1].

Description[modifier | modifier le code]

Comme la planète naine Éris[6], il appartient au disque des objets épars. Sa découverte fut annoncée le [8]. Il a une magnitude absolue (H) de 3,0[1]. En supposant un albédo de 0,15, il ferait environ 850 km de diamètre[5]. C'est le neuvième plus brillant objet transneptunien actuellement connu[9], ce qui en fait un bon candidat au statut de planète naine[7].

2013 FY27 passera au périhélie autour de 2198[10],[1], à une distance d'environ 36 ua[1]. Il est actuellement proche de l'aphélie, à 80 ua du Soleil, et a donc une magnitude apparente de 22[8]. Son orbite présente une inclinaison importante de 33°[1]. Il serait en résonance avec Neptune.

Observé la première fois le 17 mars 2013, il a un arc d'observation de plus de 4 ans[1]. Il est passé à l'opposition début mars 2014.

2013 FY27 a été annoncé après 2012 VP113 et avant 2013 FZ27.

Un satellite lui a été découvert en 2018, observé en août 2018 par le télescope Hubble à la demande de Scott Shepard[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h et i (en) « JPL Small-Body Database Browser: (2013 FY27) », Jet Propulsion Laboratory, 2014-03-26 last obs (arc=~1 year) (consulté le 31 mars 2014)
  2. (en) « List Of Centaurs and Scattered-Disk Objects », Minor Planet Center (consulté le 2 avril 2014)
  3. En supposant un albédo de 0,4
  4. En supposant un albédo de 0,1
  5. a et b (en) Dan Bruton, « Conversion of Absolute Magnitude to Diameter for Minor Planets », Department of Physics & Astronomy (Stephen F. Austin State University) (consulté le 26 mars 2014)
  6. a et b (en) Emily Lakdawalla, « More excitement in the outermost solar system: 2013 FY27, a new dwarf planet », Planetary Society blogs, The Planetary Society, (consulté le 2 avril 2014)
  7. a, b, c et d Mike Brown, (en) « How many dwarf planets are there in the outer solar system? », sur web.gps.caltech.edu (consulté le 29 avril 2016) (assumes H = 3.3)
  8. a, b et c (en) « MPEC 2014-F82 : 2013 FY27 », IAU Minor Planet Center, (consulté le 31 mars 2014) (K13F27Y)
  9. (en) « JPL Small-Body Database Search Engine: orbital class (TNO) and H < 3.1 (mag) », JPL Solar System Dynamics (consulté le 31 mars 2014)
  10. L'incertitude sur l'année de passage au périhélie est d'environ 56 ans
  11. http://www.stsci.edu/cgi-bin/get-proposal-info?id=15460&observatory=HST

Liens externes[modifier | modifier le code]