(16456) 1989 UO

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

(16456) 1989 UO
Caractéristiques orbitales
Époque (JJ 2458200,5)[1]
Établi sur 1 210 observations couvrant 14445 jours, U = 0
Demi-grand axe (a) 354,852×106 km[1]
(2,37204 ua)
Périhélie (q) 281,962×106 km[1]
(1,88480 ua)
Aphélie (Q) 427,743×106 km[1]
(2,85928 ua)
Excentricité (e) 0,21[1]
Période de révolution (Prév) 1 334 j
(3,65 a)
Inclinaison (i) 3,27°[1]
Longitude du nœud ascendant (Ω) 72,77°[1]
Argument du périhélie (ω) 335,01°[1]
Anomalie moyenne (M0) 268,6°[1]
Catégorie Astéroïde de la ceinture principale[1],[2]
Caractéristiques physiques
Magnitude absolue (H) 14,5[1],[2]
Albédo (A) 0,165

Découverte
Date le [1],[2]
Découvert par Yoshikane Mizuno et Toshimasa Furuta[1],[2]
Lieu Observatoire de Kani (Japon)[2]
Désignation (16456) 1989 UO[1],[2]

(16456) 1989 UO est un astéroïde de la ceinture principale d'astéroïdes découvert en 1989.

Description[modifier | modifier le code]

(16456) 1989 UO a été découvert le à l'observatoire de Kani (Japon) par Yoshikane Mizuno et Toshimasa Furuta.

Caractéristiques orbitales[modifier | modifier le code]

L'orbite de cet astéroïde est caractérisée par un demi-grand axe de 2,37 UA, un périhélie de 1,88 UA, une excentricité de 0,21 et une inclinaison de 3,27° par rapport à l'écliptique[1]. Du fait de ces caractéristiques, à savoir un demi-grand axe compris entre 2 et 3,2 UA et un périhélie supérieur à 1,666 UA, il est classé, selon la JPL Small-Body Database, comme objet de la ceinture principale d'astéroïdes[1].

Caractéristiques physiques[modifier | modifier le code]

(16456) 1989 UO a une magnitude absolue (H) de 14,5 et un albédo estimé à 0,165.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l m n o et p (en) « (16456) 1989 UO » [html], sur le site du Jet Propulsion Laboratory (consulté le 6 août 2018)
  2. a b c d e et f (en) « (16456) 1989 UO » [html], sur le site du Centre des planètes mineures (consulté le 6 août 2018)