Vitis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir vigne.

Vitis est un genre d'arbustes et arbrisseaux sarmenteux de la famille des Vitaceae. Ce genre rassemble les espèces de plantes désignées collectivement sous le terme de vignes. Il comporte plus de 72 espèces[1] réparties dans les zones tempérées et subtropicales de l'Europe et du Proche-Orient, d'Asie Orientale et d'Amérique du Nord et Centrale. Parmi les nombreuses espèces du genre, la principale sur le plan économique est la vigne européenne, Vitis vinifera, cultivée un peu partout dans les régions tempérées du monde.

Caractéristiques générales[modifier | modifier le code]

Fleur avec calyptra de Vitis vinifera ssp vinifera

Ce sont des arbrisseaux grimpants qui s'attachent aux supports par des vrilles. Les tiges, taillées en culture, peuvent atteindre dans la nature de très grandes longueurs en grimpant dans les arbres.

Les feuilles à nervation palmée comportent cinq lobes principaux plus ou moins découpés, et sont en forme de cœur à la base.

Les fleurs sont très petites, verdâtres et regroupées en grappes composées. Elles comportent 5 pétales soudés au sommet dans le bourgeon floral. À l'anthèse, ils se déchirent par le bas et se détachent comme une coiffe (appelée calyptra). Chez les Vitis, le disque ne produit pas de nectar.

Les fruits murs sont des baies de forme et de couleur variables. Ils sont blancs, jaunâtres, violets ou noirs, et presque toujours noirs à l'état sauvage.

Distribution[modifier | modifier le code]

Les espèces du genre Vitis ont trois centres d'origine principaux :

  • Europe du Sud et Proche-Orient : 1
  • Asie Orientale : 39
  • Amérique du Nord et Centrale : 31

Les découvertes des botanistes chinois Wang[2] et Li[3], à la fin du XXe siècle, ont révélé la Chine comme un centre majeur des Vitis[1]. Ils reconnaissent 40 espèces et 13 variétés de vignes sauvages chinoises. La région des Monts Qinling (au centre de la Chine, Shaanxi, Henan et Gansu) qui divise le pays en régions tempérées au nord et subtropicales au sud, est une zone de grande diversité, puisque 18 espèces de vignes sauvages y ont été trouvées[4].

Les vignes sauvages Vitis poussent dans les régions tempérées et subtropicales.

Histoire de la systématique[modifier | modifier le code]

Carl von Linné introduisit en 1753 le genre Vitis et décrivit V. vinifera la vigne européenne et deux vignes américaines V. labrusca, V. vulpina. Il donnait aussi deux vignes d'Inde qui ne sont plus maintenant retenues.

Les premières études systématiques du genre Vitis sont dues aux scientifiques de Montpellier qui, à la fin du XIXe siècle, cherchaient un remède au phylloxéra qui ravageait le vignoble du midi. Pierre Viala fut envoyé aux États-Unis pour étudier les vignes américaines résistantes au phylloxéra et tolérantes au calcaire. Henri Degron, lui fut envoyé au Japon avec une mission similaire. Il envoya des plants au professeur Jules Emile Planchon de la Faculté de Pharmacie de Montpellier.

La première classification[5] du genre Vitis est due à ce professeur de Montpellier, qui fut un des découvreurs du phylloxéra et voyagea aussi aux États-Unis (Planchon, 1887). Il divisa le genre en espèces américaines et espèces asiatiques. Cette division fut reprise par les ampélographes français Foex (1895), Ravaz (1902), Galet[6] (1967) et Levadoux (1968).

Aux États-Unis une recherche systématique sur les espèces de Vitis d'Amérique du Nord fut menée par Bailey (1934). Le traitement le plus complet du genre fut pendant longtemps celui dû à Galet[6] (1967) qui donna une liste de 59 espèces, classées dans 11 séries.

L'étude des fossiles indique le genre Vitis était largement distribué dans l'hémisphère nord à la fin du Tertiaire. Au début du Pléistocène, il y a 2 millions années, le genre Vitis s'est divisé en deux sous-genres[7] (Winkler 1962):

- Euvitis : les "vraies vignes" caractérisées par des grappes allongées, des vrilles fourchues, une écorce se détachant en longues bandes. Elles comprennent V. vinifera et V. labrusca.
- Muscadinia : les "vignes muscadines" portent de petites grappes, des baies avec une pellicule épaisse, des vrilles simples, une écorce lisse avec des lenticelles. Elles comprennent V. rotundifolia, V. munsoniana (Amérique du Nord).

Le domaine tempéré chinois qui, jusqu'à la fin du XXe siècle, avait été peu exploré s'est révélé une aire d'origine des Vitis très riche. Un élève de Linné, Thunberg, qui séjourna au Japon, avait décrit V. flexuosa en 1794, des botanistes russes comme Alexander von Bunge, Franz Ruprecht ou Maximowicz décrivirent quelques autres espèces espèces (V. bryoniifolia 1833, V. amurensis 1857, V. piasezkii 1881) puis à la fin du XIXe siècle, les ampélographes de Montpellier autour de Planchon décrivirent quatre nouvelles espèces (V. balansana, V. coignetiae, V. davidii, V. retordii). Si les troubles politiques que connut la Chine de la chute de l'empire (1912) à la politique de réformes et d'ouverture (gaige kaifeng 1978) ne permirent pas de grands progrès, les décennies 80 et 90 virent une fantastique moisson de découvertes s'accumuler. Deux chercheurs chinois s'illustrèrent par de nombreuses découvertes : W.T. Wang[2] 王文采 décrivit 7 nouvelles espèces et C.L. Li[3] 李朝銮 8 nouvelles espèces. Les articles publiés en chinois dans des revues chinoises mirent cependant très longtemps à être connus en Occident.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire de la vigne et du vin.

Le genre Vitis comprend beaucoup d'espèces. On considère que la principale espèce de vignes cultivée en Europe, et dans le monde, est Vitis vinifera. Cette espèce est, en effet, à l'origine de très nombreux cultivars, appelés cépages, parmi lesquels le cabernet, le chardonnay, le merlot, le pinot, le sauvignon etc.

Toutefois, il ne faut pas réduire la vigne à cette seule espèce. Certaines autres espèces peuvent être utilisées pour obtenir du jus, notamment Vitis labrusca en Amérique et Vitis coignetiae en Asie. Le goût de leurs moûts n'est pas autant apprécié que celui des cépages issus de Vitis vinifera.

Certains cépages sont issus d'hybridation entre Vitis vinifera et d'autres espèces (Vitis berlandieri, Vitis labrusca, Vitis riparia, Vitis rupestris ...). Enfin, certaines de ces autres espèces peuvent servir de porte-greffes pour des cultivars, afin de les protéger de maladies parasitaires comme le phylloxéra ou cryptogamiques comme le mildiou ou l'oïdium.

Europe[modifier | modifier le code]

Vitis vinifera L. est une espèce cultivée depuis des temps immémoriaux en Europe, dans l'ouest de l'Asie (Moyen-Orient, Caucase), le nord et l'extrême Sud de l'Afrique, mais que l'on peut trouver à l'état subspontané, notamment dans le sud de la France.

La majorité des cépages est issue de la sous-espèce Vitis vinifera subsp. vinifera.

Des cépages ont été introduits dans tous les continents et la viticulture a pris de l'importance en Amérique du Nord (Californie), du Sud (Argentine, Chili), en Australie, en Afrique du Sud et en Chine. La viticulture occupe environ 8 millions d'hectares dans le monde et produit près de 300 millions d'hectolitres de vin.

Amérique du Nord[modifier | modifier le code]

On trouve notamment en Amérique du Nord :

  • Vitis labrusca L., la vigne américaine, vigne isabelle ou vigne-framboise (en anglais fox grape, dont les raisins on un goût « foxé » peu apprécié en Europe)
  • Vitis riparia Michx., la vigne des rivages (frost grape)
  • Vitis rupestris Scheele, la vigne des rochers (sand grape) ;
  • Vitis berlandieri Planch., la vigne dite espagnole (Spanish grape), (syn. Vitis cinerea var. helleri (L.H.Bailey) M.O.Moore)

Peu sensibles au phylloxéra, ces vignes, ainsi que leurs hybrides, sont utilisées soit comme porte-greffes, soit par croisement avec des variétés de Vitis vinifera sous forme d'hybrides producteurs (non admis dans les appellations). Le raisin de Vitis labrusca peut être vinifié mais donne un vin foxé, dont le goût rappelle la framboise. Un cépage de cette espèce, l’Isabelle est quelquefois cultivé en Europe centrale, notamment en Suisse sous le nom de « gros framboisé ».

Asie[modifier | modifier le code]

En Extrême-Orient, on trouve :

Elle ne présente pas de réel intérêt pour la viticulture, le goût du raisin étant peu connu, peu travaillé et donc peu apprécié.

Liste alphabétique des espèces[modifier | modifier le code]

Distribution géographique des espèces[modifier | modifier le code]

SYSTEMATIQUE DES VITIS
GROUPE EURO-ASIATIQUE
Nu Nom scientifique Nom vernaculaire Date Distribution
1 Vitis vinifera L. Lambrusque, Vigne européenne 1753 Europe, Asie moyenne, Bassin méditerranéen
GROUPE ASIATIQUE
Nu Nom scientifique Nom vernaculaire Date Distribution
2 Vitis adenoclada Hand.-Mazz. 1925 Chine : Hunan
3 Vitis amurensis Ruprecht Vigne de l'Amour
山 葡萄 shan putao
1857 Extrême-Orient russe : kraï du Primorie et oblast d'Amour
Chine : Anhui, Hebei, Heilongjiang, Jilin, Liaoning, Shandong, Shanxi, Zhejiang
Corée, Japon (Honshu).
4 Vitis balansana Planchon 小 果葡萄 xiao guo putao 1887 Chine : Guangdong, Guangxi, Hainan
Viêt Nam
5 Vitis bashanica P.C.He 麦黄葡萄 mai huang putao 1995 Chine : Shaanxi (Baiheyinfang)
6 Vitis bellula
(Rehder) W.T.Wang
美丽葡萄 meili putao 1979 Chine : 400–1600 m. Guangdong, Guangxi, Hubei, Hunan, Sichuan
7 Vitis betulifolia
Diels & Gilg.
桦叶葡萄 huaye putao 1900 Chine : 600–3600 m. SE Gansu, Henan, Hubei, Hunan, Shaanxi, Sichuan, Yunnan
8 Vitis bryoniifolia Bunge 蘡薁 yingyu 1833 Chine : Anhui, Fujian, Guangdong, Guangxi, Hebei, Hubei, Hunan, Jiangsu, Jiangxi, Shaanxi, Shandong, Shanxi, Sichuan, Yunnan, Zhejiang
9 Vitis chunganensis Hu 东南葡萄 dong nan putao 1925 Chine : 500–1400 m. Anhui, Fujian, Guangdong, Guangxi, Hunan, Jiangxi, Zhejiang
10 Vitis chungii F.P.Metcalf 闽赣葡萄 mingan putao 1932 Chine : Fujian, Guangdong, Guangxi, Jiangxi.
11 Vitis coignetiae
Pulliat ex Planchon
Vigne de Coignet 1883 Russie, Corée, Japon
12 Vitis davidii
(Rom.Caill.) Foëx
Vigne de David,
刺葡萄 ci putao
1886 Chine : Anhui, Chongqing, Fujian, Gansu, Guangdong, Guangxi, Guizhou, Hubei, Hunan, Jiangsu, Jiangxi, Shaanxi, Sichuan, Yunnan, Zhejiang
13 Vitis erythrophylla W.T.Wang 红叶葡萄 hong ye putao 1981 Chine : 1 000 m., Jiangxi, Zhejiang
14 Vitis fengqinensis C.L.Li 凤庆葡萄 fengqing putao 1996 Chine : 2 000 m. Yunnan
15 Vitis ficifolia Bunge (≡) Vitis heyneana subsp. ficifolia (Bunge) C. L. Li 1833 Chine, Japon
16 Vitis flexuosa Thunberg 葛 藟葡萄 gelei putao 1794 Chine : Anhui, Fujian, Gansu, Guangdong, Guangxi, Guizhou, Henan, Hunan, Jiangsu, Jiangxi, Shaanxi, Shandong, Sichuan, Taïwan, Yunnan, Zhejiang
Japon : Hokkaido, Honshu, Kyushu, îles Ryūkyū, Shikoku
Inde : Assam, Himachal Pradesh, Jammu and Kashmir, Manipur, Uttar Pradesh, West Bengal
Pakistan, Laos, Népal, Philippines, Thaïlande, Viêt Nam
17 Vitis hancockii Hance 菱 叶葡萄 lingye putao 1882 Chine : 100–600 m. Anhui, Fujian, Jiangxi, Zhejiang
18 Vitis heyneana
Roemer & Schultes
毛葡萄 mao putao 1819 Chine : Anhui, Chongqing, Fujian, Gansu, Guangdong, Guangxi, Guizhou, Hebei, Henan, Hubei, Hunan, Jiangsu, Jiangxi, Shaanxi, Shandong, Shanxi, Sichuan, Xizang, Yunnan, Zhejiang
Bhoutan, Inde, Népal
19 Vitis hui W.C.Cheng 庐山葡萄 lushan putao 1935 Chine : Jiangxi, Zhejiang
20 Vitis jinggangensis W.T.Wang 井冈葡萄 jinggang putao 1981 Chine : ca. 1 000 m. Hunan (Yongshun), Jiangxi.
21 Vitis lanceolatifoliosa C.L.Li 鸡足葡萄 jizu putao 1996 Chine : Guangdong, Hunan, Jiangxi.
22 Vitis longquanensis P.L.Chiu 龙泉葡萄 longquan putao 1990 Chine : 700–1300 m. Fujian, Jiangxi, Zhejiang.
23 Vitis luochengensis W.T.Wang 罗城葡萄 luocheng putao 1988 Chine : 400–700 m. Guangdong, Guangxi.
24 Vitis menghaiensis C.L.Li 勐海葡萄 menghai putao 1996 Chine : 1500–1600 m. Yunnan.
25 Vitis mengziensis C.L.Li 蒙 自葡萄 mengzi putao 1996 Chine : 1 600 m. Yunnan.,
26 Vitis piasezkii Maximowicz 变叶葡萄 bianye putao 1881 Chine : Chongqing, Gansu, Hebei, Henan, Shaanxi, Shanxi, Sichuan, Zhejiang.
27 Vitis pilosonerva F.P.Metcalf 毛脉葡萄 maomai putao 1932 Chine : 700–800 m. Fujian, Guangdong, Jiangxi
28 Vitis pseudoreticulata W.T.Wang 华 东葡萄 huadong putao
proche de V. wilsonae Veitch
1979 Chine 100–300 m. Anhui, Fujian, Guangdong, Guangxi, Henan, Hubei, Hunan, Jiangsu, Jiangxi, Zhejiang
Corée
29 Vitis retordii
Romanet du Caillaud ex Planchon
绵毛葡萄 mianmao putao 1887 Chine : 200–1000 m. Guangdong, Guangxi, Guizhou, Hainan
Laos, Viêt Nam
30 Vitis romanetii
Romanet du Caillaud
秋葡萄 qiu putao 1883 Chine : Anhui, Gansu, Henan, Hubei, Hunan, Jiangsu, Shaanxi, Sichuan
Laos.
31 Vitis ruyuanensis C.L.Li 乳源葡萄 ruyuan putao 1996 Chine : Guangdong.
32 Vitis shenxiensis C.L.Li 陕西葡萄 shanxi putao 1996 Chine : 1100–1400 m. Shaanxi.
33 Vitis silvestrii Pampanini 湖北葡萄 hubei putao 1910 Chine : 300–1200 m. W Hubei, S Shaanxi.
34 Vitis sinocinerea W.T.Wang 小 叶葡萄 xiaoye putao
proche de V. adstrictae Hance
1979 Chine : Fujian, Hubei, Hunan, Jiangsu, Jiangxi, Taïwan, Yunnan, Zhejiang.
35 Vitis tsoii Merrill 狭 叶葡萄 xiaye putao
=V. embergeri Galet
1932 Chine : 300–700 m. Fujian, Guangdong, Guangxi.
36 Vitis wenchouensis C.Ling ex W.T.Wang 温州葡萄 wenzhou putao 1979 Chine : Zhejiang.
37 Vitis wilsonae
H. J. Veitch
网脉葡萄 wangmai putao 1909 Chine : 400–2000 m. Anhui, Chongqing, Fujian, Gansu, Guizhou, Henan, Hubei, Hunan, Shaanxi, Sichuan, Yunnan, Zhejiang.
38 Vitis wuhanensis C.L. Li 武汉葡萄 wuhan putao 1996 Chine : 300–700 m. Henan (Xinyang), Hubei, Jiangxi.
39 Vitis yunnanensis C. L. Li 云南葡萄 yunnan putao 1997 Chine : 500–1800 m. Yunnan (Jingdong, Jinghong).
40 Vitis zhejiang-adstricta P.L. Qiu 浙江蘡薁 zhejiang yingyu 1990 Chine : 600–700 m. Zhejiang
GROUPE AMÉRICAIN
Nu Nom scientifique Nom vernaculaire Date Distribution
41 Vitis acerifolia Rafinesque Bush grape 1830 E-U : Oklahoma, Colorado, New Mexico, Texas,
42 Vitis aestivalis Michx. Vigne d'été, Blue grape 1803 Canada:Ontario
États-Unis
43 Vitis arizonica Engelm. Canyon grape 1868 E-U : New Mexico, Texas, Arizona, Utah
Mexique : Sonora, Tamaulipas
44 Vitis barbata Wall. 1824 ?
45 Vitis berlandieri Planchon Vigne espagnole
syn. Vitis cinerea var. helleri (L.H.Bailey) M.O.Moore
1880 E-U : Texas, New-Mexico et Arkansas.
46 Vitis biformis Rose 1905 Mexique : San Luis Potosi
47 Vitis blancoi Munson 1906 Mexique : ouest
48 Vitis bloodworthiana Comeaux 1991 Mexique : Durango [Sierra de la Ventanas], Sinaloa [Sierra de la Ventanas]
49 Vitis bourgaeana Planchon 1887 Mexique : Jalisco, Mexico, Michoacan, Morelos, Puebla, Veracruz
Mésoam : Belise, Guatemala
50 Vitis californica Benth. California wild grape 1844 E-U : Oregon, Californie
51 Vitis × champinii Planchon hybride naturel de :
V. mustangensis × V. rupestris
1882 E-U : Texas
52 Vitis cinerea (Engelm.) Engelm. ex Millardet Downy grape, grayback grape 1880 E-U
53 Vitis ×doaniana Munson ex Viala 1889 E-U : Oklahoma, Colorado, New-Mexico, Texas
54 Vitis girdiana Munson Desert wild grape 1887 E-U : Californie
Mexique : Baja California
55 Vitis jacquemontii R.Parker 1924 Inde : Himachal Pradesh, Uttar Pradesh;
Népal; Pakistan
56 Vitis jaegeriana Comeaux 1991 Mexique : San Luis Potosi
57 Vitis labrusca L. Fox grape ; vigne des chats, vigne-framboisier, vigne isabelle 1753 États-Unis
58 Vitis monticola Buckley (sweet) mountain grape 1862 États-Unis : Texas
59 Vitis mustangensis Buckley Mustang grape 1862 E-U : Oklahoma, Alabama, Texas
60 Vitis nesbittiana Comeaux 1987 Mexique : Veracruz
61 Vitis × novae-angliae Fernald Rhodora hybride naturel :
V. labrusca × V. riparia
1917 E-U : Connecticut, Maine, Massachusetts, New Hampshire, New Jersey, Pennsylvania, Rhode Island, Vermont
62 Vitis palmata Vahl Katzenrebe 1794 E-U : Indiana, Illinois, Missouri, Oklahoma Alabama, Arkansas, Florida [n.], Kentucky, Louisiane, Mississippi, Tennessee
63 Vitis peninsularis M.E.Jones 1933 Mexique : Baja Sur
64 Vitis popenoei J.H.Fennel Totoloche 1940 Mexique : Hidalgo, Oaxaca, Puebla, Queretaro, Veracruz, Chiapas, Tabasco
Belize; Guatemala - Alta Verapaz
65 Vitis riparia Michx. Frost grape, riverbank grape
vigne des rivages
1803 Canada, E-U
66 Vitis rotundifolia Michx. Muscadine grape, southern fox grape
vigne musquée
1903 E-U
67 Vitis rupestris Scheele Rock grape, sand grape
vigne des rochers
1848 E-U
68 Vitis shuttleworthii House Caloosa grape 1921 E-U : Floride
69 Vitis ×slavinii Rehder (Vitis argentifolia × Vitis riparia) 1922 E-U : New York
70 Vitis tiliifolia Humb. & Bonpl. ex Schult. Caribbean grape, vigne des Caraïbes 1819 Mexique, Belize; Costa Rica; Salvador; Guatemala; Honduras
Caraïbes : Cuba; Rép. Dominicaine; Guadeloupe; Haïti; Jamaïque; Puerto Rico; Virgin Islands
Colombie; Équateur
71 Vitis treleasei Munson ex L.H.Bailey 1897 E-U : New Mexico, Texas, Arizona
72 Vitis vulpina L. = V. cordifolia Michx;
Frost grape, winter grape
1753 E-U

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Wan YZ, Schwaninger H., Dan Li, CJ Simon, Wang YJ, Zhang CH, « A review of taxonomic research on Chinese wild grapes », Vitis, vol. 47, no 2,‎ 2008, p. 81-88
  2. a et b (zh) WANG Wen-tsai 王文采, « VITACEARUM NOVITATES », [Acta phytotaxonomica sinica], vol. 17, no 3,‎ 1979
  3. a et b (zh) Li CL, Cao YL, He YH, 李朝銮,曹亚玲,何永华, « A taxonomical study on Vitis L. in China 中国葡萄属 (Vitis L.) 分类研究 », J. Appl. Environ. Biol., vol. 2(3),‎ 1996, p. 234-253
  4. Wan YZ, Schwaninger H., Dan Li, CJ Simon, Wang YJ, He PC, « The eco-geographic distribution of wild grape germplasm in China », Vitis, vol. 47, no 2,‎ 2008, p. 77-80
  5. Michael G. Mullins,Alain Bouquet,Larry Edward Williams, Biology of the Grapevine, Cambridge University Press,‎ 1992
  6. a et b Pierre Galet, Recherche sur les méthodes d'identification et de classification des Vitacées des zones tempérées, Thèse, Université de Montpellier,‎ 1967, 600 p.
  7. (en) Tim Unwin, Wine and the Vine: An Historical Geography of Viticulture and the Wine Trade, Routledge,‎ 1996, 440 p.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Vigne.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :