Toyota Tercel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Tercel est une petite automobile économique créée par Toyota à partir de 1978 jusqu'en 1999. Elle connut cinq génération avant d'être remplacée par l'Echo sur le continent Nord-Américain. Elle a disparu du marché français en 1988.

Le nom « Tercel » est dérivé du mot latin « un tiers » comme la Tercel était légèrement plus petite que la Corolla.

Première génération[modifier | modifier le code]

1e génération
Toyota Tercel

Marque toyota
Années de production 1978 - 1982
Classe compacte
Moteur et transmission
Moteur(s) 1.3 SACT
Cylindrée 1300 cm3
Puissance maximale 45 kW, 60 ch
Transmission manuelle 4 ou 5 vitesses,
automatique 3 vitesses
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 3 portes coupé, 4 portes berline et 5 portes à hayon
Chronologie des modèles
Tercel (2e génération) Suivant

La Tercel a été introduite au Japon en 1978, puis États-Unis en 1980. Elle était alors le premier modèle traction produit par Toyota. Toyota l'a nommée Corolla Tercel, en espérant que l’image de la Corolla - longtemps connue pour la qualité et la durabilité - porteraient les acheteurs vers ce nouveau modèle. Cette Tercel a été vendue à l'origine en coupé deux portes et berlines trois portes à hayon. Le moteur était un 1,3 litre simple arbre à cames en tête, à quatre cylindres et affichant 60 ch (45 kW). Trois transmissions étaient disponibles : une boîte manuelle quatre ou cinq vitesses ou une automatique à trois rapports.

Contrairement à la plupart des tractions, la Tercel disposait d'un moteur longitudinal, avec une transmission montée sous le plancher, comme les voitures à propulsion. Mais contrairement une propulsion, la transmission a un anneau et pignon dans la partie avant de la transmission, sous le moteur. L’arbre de transmission ensuite étendue de celle-ci jusqu’aux roues avant.

En 1981, la Corolla Tercel recevait un nouveau moteur de 62 ch (46 kW), plus puissant donc, et moins polluant. Le choix de carrosserie avait également étendu, avec l'ajout d'une berline quatre portes.



Deuxième génération[modifier | modifier le code]

2e génération
Toyota Tercel

Marque toyota
Années de production 1983 - 1986
Classe compacte
Moteur et transmission
Moteur(s) 1.5 4 cylindres
Cylindrée 1500 cm3
Puissance maximale 70 ch
Transmission 4,5,6 manuelle,
3 rapports automatique
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 3,5 portes hatchback,
4 portes berline,
5 portes break
Chronologie des modèles
Précédent Tercel (1e génération) Tercel (3e génération) Suivant

La Toyota Corolla Tercel a été redessinée pour 1983 et rebaptisée simplement « Tercel ». La deuxième génération de Tercel était disponible en trois ou cinq portes à hayon ou en quatre portes trois volumes. Un break était également disponible, soit en traction, soit en quatre roues motrices et appelé, selon les marchés Sprinter Carib.

Le moteur, type 3A, est une évolution de celui de la berline. Il s'agit d'un quatre cylindre de 70 ch. Les modèles à traction étaient vendus avec une boîte automatique à trois vitesses ou une manuelle à cinq vitesses. Le modèle le moins cher, à trois portes, était disponible avec une boite manuelle quatre vitesses seulement.

Les Tercel 4 roues motrices étaient équipés d’une boite manuelle "5+1" vitesses (5 vitesses, plus une supplémentaire en mode 4x4) ou d'une automatique, alors à 3 vitesses. Le mode 4 roues motrices s'active via un petit levier de crabotage situé à côté du levier de vitesse pour les modèles manuels. En mode 4WD la sixième vitesse est en fait une première extra courte appelée extra low (ratio de 17.6:1) permettant de gravir les fortes pentes, traverser les bourbiers ou les gués et de rouler dans le sable. Aussi inclus avec les modèles quatre roues motrices, un cadran au-dessus de la radio et de l’air conditionné indiquait l'inclinaison de la voiture, car la seconde vocation de ce véhicule est de faire du tout terrain.

Bien qu'ayant une garde au sol faible, elle bénéficie de bonnes capacités de franchissement. Ce, notamment, grâce à son poids réduit, seulement 1 050 kg tous pleins faits, sa première extra courte et son absence de différentiel central en position 4WD.

La voiture est assez bien équipée pour son époque car elle possède déjà un toit ouvrant électrique de série, un voyant avertissant qu'une porte est mal fermée, une boîte 5 vitesses et même 6 si l'on considère la sous-première, une fonction recyclage de l'air, un compte-tours, une horloge électronique à cristaux liquides, un starter auto. En 1983, peu de voitures de cette catégorie proposait ces équipements.

En 1985, Toyota apportent quelques changements à l’extérieur ; puis retouche l’intérieur un an plus tard.



Troisième génération[modifier | modifier le code]

3e génération
Toyota Tercel

Marque toyota
Années de production 1987 - 1990
Classe sous compacte
Moteur et transmission
Moteur(s) 4 cylindre essence
Cylindrée 1500 cm3
Puissance maximale 78 hp (58 kW) ch
Transmission Traction ou 4x4
Boîte de vitesses manuelle 4 ou 5 vitesses,
automatique 3 rapports
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) coupé 2 portes,
hatchback 3 ou 5 portes,
break 5 portes (2eme génération)
Chronologie des modèles
Précédent Tercel (2e génération) Tercel (4e génération) Suivant

En 1987, Toyota a présenté la troisième génération de Tercel avec le nouveau moteur 4 cylindres 12 soupapes de 78 ch (58 kW) qui présentait comme défaut un carburateur Venturi qui se déréglait, remplacé dans le cadre d'une extension de garantie en 1988 et plus tard, EFI (electronic fuel injection, soit l'injection électronique d'essence). Autres améliorations comme une crémaillère de direction révisée et des nouvelles suspensions entièrement indépendantes. La Tercel continue son rôle de Toyota le moins chère en Amérique du Nord.

En 1988, Toyota lance une finition EZ avec un équipement appauvri : sellerie de vinyle, transmission manuelle quatre vitesses, un tapis de caoutchouc au lieu d'une moquette, et suppression du pare-soleil côté passager.

Pour l'année modèle 1990, la Tercel était disponible en trois ou cinq portes à hayon ou un deux portes coupé, le break wagon ayant été abandonné. Également supprimé pour l'année 1990, le système quatre roues motrices de la Tercel. Le modèle le plus difficile à trouver est aujourd'hui la Tercel Deluxe 4 portes Liftback. Fabriquée seulement de 1987 à 1989, cette Tercel était disponible avec une boîte manuelle à 5 vitesses, des roues spécifiques et des vitre arrière avec le dégivrage.



Quatrième génération[modifier | modifier le code]

4e génération
Toyota Tercel

Marque toyota
Années de production 1991 - 1994
Classe compacte
Moteur et transmission
Moteur(s) 4 cylindres 1.3 3E-E, 1.5 5F-FE
Cylindrée 1300, 1500 cm3
Puissance maximale 1.3 : 61 kW, 82 ch
1.5 : 82 kW, 110 ch
Couple maximal 89 lb pi (121 N M) Nm
Transmission manuelle 4 et 5 vitesses,
automatique 3 rapports
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) coupé 2 portes,
hatchback 3 portes,
berline 4 portes
Chronologie des modèles
Précédent Tercel (3e génération) Tercel (5e génération) Suivant

Toyota a présenté la quatrième génération de Tercel en 1991, en deux portes coupé ou en berline quatre portes. Avec deux moteurs : soit par un 4 cylindres 1,3 litre 3E-E de 82 ch (61 kW) à 5200 tr/min et 89 lb pi (121 Nm) de couple à 4400 tr/min, soit un 1,5 litre 5E-FE 16v DOHC de 110 ch (82 kW).

Au Japon, la Tercel a également été proposée en 3 portes à hayon et en versions quatre roues motrices. Les modèles Hatchback étaient les VC, Joinus, et Avenue. La gamme berline comprenait trois niveaux de finition : VE, VX, et VZ. La VZ est alimentée par le moteur 5E-FE. Le niveau de finition le plus élevé au Japon dispose de feux arrière différents et était mieux équipé que les modèles exportés.

En Amérique du Nord la gamme se composait des modèles Coupé de base, Coupé DX, Berline DX, et berline LE. Les pare-chocs monochrome, enjoliveurs, et la banquette arrière rabattable sont facultatifs sur les DX et de série sur la LE. LE avait de garniture de coffre rouge comme le modèle japonais.

1993 a apporté des retouches extérieures mineures à l'avant et à l'arrière, le coussin gonflable (airbag) du côté conducteur est alors passé en série et l'ABS est devenu disponible. Le seul changement pour 1994 était l'air conditionné sans CFC.

Liens externes[modifier | modifier le code]