Toyota GT86

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Toyota GT86
Toyota GT86

Marque Drapeau : Japon Toyota
Années de production 2012
Classe Coupé sportif
Usine(s) d’assemblage Gunma, Japon
Moteur et transmission
Moteur(s) 4 cylindres à plat 16 soupapes
Cylindrée 1998 cm3
Puissance maximale 200 ch (147 kW)
Couple maximal 205 Nm
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses manuelle 6 vitesses, automatique 5 vitesses
Poids et performances
Poids à vide 1244 kg
Vitesse maximale 225 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 7,6 s
Consommation mixte 7,8 L/100 km
Émission de CO2 181 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé
Dimensions
Longueur 4 240 mm
Largeur 1 775 mm
Hauteur 1 285 mm
Empattement 2 570 mm

La Toyota GT86 est un coupé sportif produit par Toyota à partir de 2012. Elle est construite en collaboration avec Subaru, chez qui ce modèle se nomme BRZ. Ce coupé, dont le nom est un hommage à la Toyota Sprinter Trueno, dite AE86, est issue du concept-car FT-86. Elle se nomme Toyota 86 au Japon et en Australie et est vendue également sous le nom de Scion FR-S pour le marché nord-américain.

Bien que très proche techniquement de la Subaru BRZ, de légères différences sont à noter. L'épure de suspension est différente, tout comme le tarage des ressorts[1]. Ces derniers sont moins durs que ceux de la BRZ, avec 23 N/mm pour la Toyota contre 25 pour la Subaru[1]. Également, les plaquettes de freins sont plus résistantes et endurantes[1]. La Toyota GT86 fait partie des rares sportives à être encore équipée d'un moteur atmosphérique, ceci afin de conserver la sportivité propre à ce type de motorisation, à savoir sonorité évocatrice et caractère haut des les tours, ce que recherchent les puristes à l'heure où beaucoup de constructeurs se mettent au downsizing et suralimentent leurs moteurs par l'ajout de turbo ou compresseur.

Moteur et performances[modifier | modifier le code]

On peut voir la compacité du bloc, situé en port-à-faux avant

On retrouve ici les gènes de Subaru, avec un quatre cylindres à plat opposés de 1 998 cm3. Ce moteur atmosphérique délivre son couple maximum, soit 205 Nm, de 6400 à 6600 tr/min et ses 200 ch à 7000 tr/min. Ces régimes élevés dénotent le caractère pointu du moteur, délivrant ainsi 100 ch au litre. Cependant, ce boxer est assez creux, ce qui, malgré le poids contenu de la nippone, se ressent en conduite sportive[2]. Cependant 95% de la valeur maximale du couple est disponible à 2800 tr/min, par contre le creux se fait percevoir à mi régime entre 3200 et 4800 tr/min. C'est à partir de 4500 tr/min que le moteur explose[3]. Une reprogrammation de la cartographie permet selon les dires de relisser la courbe afin de combler ce trou à mi régime.

La boite de vitesses à 6 rapports dispose d'une commande réussie[2], bien que les deux premiers rapports soient trop courts et que le dernier soit, quant-à-lui, un peu long[2] afin de diminuer la consommation de carburant sur autoroute.

Châssis et comportement[modifier | modifier le code]

Le châssis est de très bonne facture, voire exemplaire[2]. En effet, tout a été fait lors de la conception de la GT86 afin de réduire la hauteur du centre de gravité, qui se retrouve ainsi à seulement 46 cm du sol. Le gros défaut de cette voiture se situe au niveau du freinage, relativement mauvais, que ce soit en termes d'endurance ou de distance d'arrêt. Pour comparaison, cette dernière passe de 200 km/h à l'arrêt en 178 m, tandis que son principal concurrent sur le sol français, la Peugeot RCZ, en réclame seulement 146[2]. L'autre cause de ces contre-performances est l'adoption de pneus Michelin Primacy HP en 215/45-17, soit la monte d'une Prius, à la faible adhérence longitudinale. Cependant, avec 0,91G d'accélération transversale maximale, ce coupé est capable de soutenir la comparaison avec ses principales opposantes sur circuit. Ce choix a été dicté par les ingénieurs Toyota afin de rendre son comportement joueur et prévenant grâce à des gommes peu adhérentes.

Galerie[modifier | modifier le code]

Scion FR-S[modifier | modifier le code]

Scion FR-S
Toyota GT86

Marque Drapeau : Japon Toyota
Années de production 2013
Classe Coupé sportif
Usine(s) d’assemblage Gunma, Japon
Moteur et transmission
Moteur(s) 4 cylindres à plat 16 soupapes
Cylindrée 1998 cm3
Puissance maximale 200 ch (147 kW)
Couple maximal 205 Nm
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses manuelle 6 vitesses, automatique 5 vitesses
Poids et performances
Poids à vide 1244 kg
Vitesse maximale 225 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 8,1 s
Consommation mixte 7,8 L/100 km
Émission de CO2 181 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé
Dimensions
Longueur 4 240 mm
Largeur 1 775 mm
Hauteur 1 285 mm
Empattement 2 570 mm

La Scion FR-S est l'une des deux versions de la Toyota 86 importées pour le marché nord-américain. L'autre est la Subaru BRZ. La Scion est un modèle de l'année 2013. Les premiers modèles comprennent un choix d'une boîte manuelle de 6 rapports ou d'une boîte automatique de 5 rapports avec les palettes au volant[4]. La Scion FR-S est évaluée avec 200 ch (149 kW) à 7 000 tr/min et 205 N·m à 6600 tr/min. La première édition spéciale est prévue pour l'année 2014 et sera appelée Série 10. Le modèle dispose d'une peinture personnalisée de couleur argent, et certaines fonctions de sa jumelle, la BRZ[5]



Article connexe[modifier | modifier le code]

Subaru BRZ

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (fr) Sylvain Vétaux, « Pareille... en mieux! », Sport Auto, no 606,‎ juillet 2012, p. 67-68
  2. a, b, c, d et e (fr) Yves Bey-Rozet, « Ken & Barbie », Sport Auto, no 609,‎ octobre 2012, p. 62-69
  3. Essai - La Toyota GT86 testée sur circuit : plaisir accessible !
  4. 2013 Scion FR-S priced from $24,930
  5. http://brz-club.com/scion-releases-series-10-fr-s-edition-only-2500-available-with-hid-headlights-push-button-start-and-more/