Toyota Aygo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Toyota Aygo est le nom donné à une automobile citadine développée par le constructeur japonais Toyota, en collaboration avec PSA Peugeot Citroën. Il existe deux générations du modèle.

Aygo première génération[modifier | modifier le code]

Toyota Aygo
Toyota Aygo
Toyota Aygo.

Marque Drapeau : Japon Toyota
Années de production Phase 1 : 2005 — 2008
Phase 2 : 2008 — 2012
Phase 3 : 2012 — 2014
Production 722 000 exemplaires
Classe Mini citadine
Usine(s) d’assemblage Drapeau de la République tchèque Kolín
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence
1,0e 12 v 68 ch
Position du moteur Avant
Cylindrée 998 cm3
Couple maximal 130 Nm
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle 5 rapports
Manuelle robotisée 5 rapports
Poids et performances
Poids à vide 790 kg
Vitesse maximale 157 km/h pour la version diesel

169 km/h pour la version essence. km/h

Consommation mixte 4,3 L/100 km
Émission de CO2 99 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline monocorps 3 portes, 4 places
Berline monocorps 5 portes, 4 places
Coefficient de traînée 0,337
Dimensions
Longueur 3 415 mm
Largeur 1 615 mm
Hauteur 1 465 mm
Empattement 2 340 mm
Volume du coffre De 139 dm3
Chronologie des modèles
Aygo II Suivant

Les Citroën C1, Peugeot 107 et Toyota Aygo sont des automobiles urbaines pour quatre personnes à trois et cinq portes commercialisées de 2005 à 2014 par les constructeurs français Citroën et Peugeot, et par le japonais Toyota.

Historique[modifier | modifier le code]

Toyota Aygo Phase II 5 portes.

La décision de produire ces voitures d'entrée de gamme a été prise le 12 juillet 2001, lorsque les présidents de Toyota et de PSA Peugeot Citroën, Fujio Cho et Jean-Martin Folz, ont décidé de produire une petite voiture en commun pour en partager les coûts de développement et lui garantir des tarifs à partir de 8 500 euros.

Les Citroën C1, Peugeot 107 et Aygo sont construites dans l'usine de TPCA, société commune entre PSA Peugeot Citroën et de Toyota à Kolín en République tchèque. Ces trois véhicules ont été présentés en première mondiale au Salon de Genève et lancés en série le 28 février 2005. Ils sont disponibles de 2005 à 2014 puis remplacés par les Citroën C1 et Toyota Aygo de deuxième génération et par la Peugeot 108.

La Aygo se démarque par ses feux avant, sa calandre aérée (contrairement à la C1 et à la 107 où elle est fermée) et à sa grille d'aération plus réduite. La partie arrière, les portières et les ailes avant lui sont spécifiques contrairement aux C1 et 107 qui partagent ces éléments. Avec ses 3,41m de long pour 1,62 m de large et 1,47 de haut, elle est le plus petit modèle du groupe automobile japonais[1].

Les concurrentes sont les Renault Twingo II, Smart Fortwo, Fiat Seicento, Daihatsu Cuore II, Daewoo Matiz II, Fiat Panda et Volkswagen Fox.

L'Aygo a été commercialisée en France le 20 juin 2005 et a été restylée en décembre 2008. Après un premier restylage, elle a reçu des modifications plus visibles sur la plupart des éléments de carrosserie. Elle est celle ayant le plus profité des changements esthétiques, et elle semble être la plus rajeunie des trois modèles. Après un second restylage, en 2012, la Toyota Aygo conserve une nouvelle calandre inspirée des Yaris, Avensis restylée et Verso-S à deux bouches latérales, mais aussi de nouveaux boucliers à diodes.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

L'Aygo mesure[2] 3,415 m de longueur, 1,615 m de largueur et 1,465 m de hauteur. Elle est disponible avec 1 moteur essence d'un litre de cylindré[2]. Elle consomme en cycle mixte à partir de 4,3 L/100 km soit 99 g de CO2 par km[2]. Le coffre fait 139 dm3[3].

Moteurs[modifier | modifier le code]

Les moteurs proposés sont :

  • le bloc 1 litre essence d'origine Toyota ;
  • le 1,4 litre Diesel HDi, avec rampe commune. Ce moteur n'est plus proposé depuis 2011.

Le moteur essence, qui profite de l'expertise de Toyota, est muni d'un système VVT-i de calage variable de la distribution en continu, géré par informatique (en fonction de l'accélération, de la charge, ...). Le moteur n'a que trois cylindres. Chez Toyota, ce moteur est lui-même prélevé dans la section « petits modèles » de la marque, c'est-à-dire la marque Daihatsu. On le retrouvera sur de nombreux modèles de voitures japonaises de petite taille, et même sur une future Subaru ressemblant fortement à une Opel Agila.

Le Diesel de cylindrée 1,4 litre est un modèle à 4 cylindres d'origine PSA.

  Moteur essence Moteur Diesel
Moteur 3 cylindres en ligne 4 cylindres en ligne avec turbo
Nombre de soupapes 12 8
Cylindrée 998 cm³ 1 398 cm³
Puissance maxi 68 ch à 6 000 tr/min. 55 ch à 4 000 tr/min.
Couple maxi 93 Nm à 3 600 tr/min. 130 Nm à 1 750 tr/min.
Boîte de vitesses 5 vitesses, manuelle ou boîte robotisée Sensodrive
Vitesse maxi 169 km/h 154 km/h
0-100 km/h 13,7 s 15,6 s
Consommation (en L/100 km) 4,5 4,1
Émissions de CO2 (en g/km) 106 109

Transmission[modifier | modifier le code]

Les deux boîtes de vitesses proposées sont :

  • la boîte manuelle 5 rapports sur tous les modèles ;
  • la boîte manuelle robotisée 5 rapports en option, disponible uniquement pour le modèle essence 1.0i.

La boîte manuelle robotisée pouvant également fonctionner comme une automatique était cependant fortement décriée car lente (simple embrayage) et occasionnant une forte consommation au regard du manque de confort de conduite occasionné (elle donne des à-coups lors des passages de rapports).

Freinage[modifier | modifier le code]

Le freinage est assuré par des disques ventilés avec étriers mono-piston flottants à l'avant (que ses concurrentes n'ont pas systématiquement) et de simples tambours à l'arrière.

La tenue de cap du véhicule en freinage appuyé est très correcte, même si le poids réduit de la structure a tendance à rendre l'ABS assez pointilleux.

Sécurité et habitabilité[modifier | modifier le code]

Quatre personnes peuvent y prendre place, et elle est dotée en série pour l'Europe de l'Ouest d'un ABS, de deux coussins gonflables frontaux et d'un système de contrôle de stabilité en courbe dit CSC (mais qui n'est pas l'ESP proposé en option).

Toyota Aygo vue trois-quart avant.
Toyota Aygo vue trois-quart arrière.

Aygo deuxième génération[modifier | modifier le code]

Toyota Aygo
Toyota Aygo

Marque Drapeau : Japon Toyota
Années de production 2014
Classe Mini-Citadine
Usine(s) d’assemblage Drapeau de la République tchèque Kolín
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) Essence
1,0 e-VTi/VTi 68 ch
Boîte de vitesses Boite de vitesse manuelle 5 rapport
Boite de vitesse automatique 5 rapport
Poids et performances
Poids à vide 840 kg
Émission de CO2 88 à 99 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline 3/5 portes
Dimensions
Longueur 3460 mm
Largeur 1620 mm
Volume du coffre 196 (750) dm3
Chronologie des modèles
Précédent Toyota Aygo I

La Toyota Aygo, est présentée au salon international de l'automobile de Genève 2014 (du 6 au 16 mars 2014) et commercialisée en juin. Elle est toujours construite en collaboration avec PSA Peugeot Citroën, dans l'usine TPCA de Kolin mais il est plus difficile de deviner cette parenté, tant le style de la japonaise se démarque.

Elle est disponibles en version 3 et 5 portes.

Aucun moteur diesel ne sera disponible selon Toyota.

Motorisations[modifier | modifier le code]

Moteur Boite de
vitesse
Cylindrée
en cm³
Puissance maxi
en ch DIN (kW) à tr/min
Couple maxi
Nm à (tr/min)
0 à 100 km/h

en secondes

Vitesse maxi

en km/h

Consommation
mixte l/100 km
Rejet de CO2
g/km
Essence
1.0 Toyota BVM5 998 68 ch (50) à 6000 93 à 3600 14.3 157 5/3.6/4.1 95
1.0 Toyota ETG5 998 68 ch (50) à 6000 93 à 3600 14.3 157 4.2 97
1.0 Toyota BVM5 998 68 ch (50) à 6000 93 à 3600 14.6 157 4.5/3.5/3.8 88

Références[modifier | modifier le code]

  1. AutoScout24 Toyota Aygo Infos sur la Toyota Aygo - AutoScout24
  2. a, b et c Nouvelle Aygo Le fun n'est pas en option À partir de 9 400,00 € toyota.fr consulté en janvier 2013
  3. Toyota Aygo Style essais.autoplus.fr consulté en janvier 2013

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :