Toyota Auris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Toyota Auris
Toyota Auris

Marque Toyota
Années de production 2006 -2012
Classe Compacte
Usine(s) d’assemblage - Takaoka, Chūbu, Drapeau du Japon Japon
- Burnaston, Midlands de l'Est,
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
- Adapazarı, Marmara, Drapeau de la Turquie Turquie
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence / Hybride* :
1.3 100ch
1.4 97ch
1.5 105ch
1.6 132ch
1.8 240ch
- 4 cyl. 1.8 L à cycle Atkinson + HSD*
Diesel :
1.4 90ch
2.0 126ch
2.2 177ch
Puissance maximale 90 à 177 ch (66 à 130 kW)
Couple maximal 130 à 400 Nm
Transmission Traction
BVM à 5-6 vitesses
BV robotisée à 5 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1 220 à 1 435 kg
Vitesse maximale 170 à 210 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 8,1 à 13 s
Consommation mixte 3,8[1] à 7 L/100 km
Émission de CO2 89[1] à 166 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 3 portes, 5 places
5 portes, 5 places
Dimensions
Longueur 4 224 mm
Largeur 1 760 mm
Hauteur 1 516 mm
Empattement 2 600 mm
Volume du coffre 354 à 761 dm3
Chronologie des modèles
Précédent Toyota Corolla VIII 3 & 5p/RunX

La Toyota Auris est une voiture produite par la marque automobile japonaise Toyota, dans le segment au-dessus de la Yaris. Il s'agit d'une berline deux volumes à hayon, à 3 ou 5 portes et qui succède sous cette forme à la Toyota Corolla en Europe ; laquelle Corolla reste produite, sur la même plate-forme, avec une carrosserie spécifique à trois volumes. En Europe, l'Auris et la Corolla cohabitent excepté en Allemagne, France, Grande-Bretagne, Italie et Suisse, où seule la première est disponible. En Australie, l'Auris sera désignée du nom du précédent modèle : Corolla.

L'Auris 2 est commercialisée depuis janvier 2013[2].

Description[modifier | modifier le code]

La Toyota Auris (1), est commercialisée en France depuis mars 2007.

L'habitacle, plus spacieux que pourrait le faire croire sa catégorie (et son aspect extérieur), se compose d'une console centrale formant une arche. La planche de bord et l'instrumentation sont également originales. L'apparition de deux petites flèches vertes (l'une dirigée vers le haut, l'autre vers le bas), indique au conducteur le moment le plus opportun pour changer de vitesse.

En Europe[modifier | modifier le code]

Sept motorisations sont disponibles (1 hybride, 3 essence et 3 diesel) :

  • 1.8 à cycle Atkinson + Hybrid Synergy Drive [136 ch, la transmission est automatique à variateur de vitesse continu (CVT)]
  • 1.4 VVT-i (97 ch/boîte manuelle 5 vitesses)
  • 1.6 DVVT-i (124 ch/boîte manuelle ou robotisée simple embrayage 5 vitesses)
  • 1.8 Valvematic Kompressor K2 (240 ch/boîte manuelle 6 vitesses) dotée d'un compresseur
  • 1.4 D-4D (90 ch/boîte manuelle ou robotisée simple embrayage 6 vitesses)
  • 2.0 D-4D (126 ch/boîte manuelle 6 vitesses)
  • 2.2 D-4D (177 ch/boîte manuelle 6 vitesses)

Le mot Auris est dérivé du mot latin aurum qui signifie or (noblesse de l'or).

Au Japon[modifier | modifier le code]

Lancée dès octobre 2006 au Japon, l'Auris y fait une carrière assez discrète (et en 5 portes seulement), à l'ombre de celle de la Corolla qui demeure l'un des best-sellers de Toyota dans son pays d'origine. En 2010, la Corolla décroche la septième place du marché japonais, avec 94 024 ventes alors que l'Auris ne pointe qu'a la 61e place avec seulement 18 606 exemplaires.

La gamme japonaise de l'Auris se dispense de diesel et propose deux moteurs essence, 1,5 litre ou 1,8 litre, exclusivement associés à une boîte automatique à variateur (CVT). Au Japon, l'Auris est également disponible en quatre roues motrices.

Une version plus luxueuse et plus puissante, équipée d'un 2,4 litres essence (167 ch) ou même d'un V6 3,5l (280 ch), est également proposée, sous l'appellation Blade.

L'Auris hybride « HSD »[modifier | modifier le code]

Toyota Auris HSD

Toyota commercialise depuis l'été 2010 une version hybride de l'Auris. Cette version reprend le système Hybrid Synergy Drive de la Prius de troisième génération, avec une puissance combinée de 136 ch maxi.

Le moteur thermique 1,8 litre 99 ch à cycle d'Atkinson [3] est couplé à deux moteurs électriques d'une puissance totale de 82 ch.

Consommations[modifier | modifier le code]

Selon la norme CE :

  • Cycle urbain / extra-urbain / mixte de 3,8 à 4 l/100 km[1];
  • Émissions de CO2 : cycle mixte de 89 à 93 g/km (A)[1].

L'Auris 2 commercialisée en janvier 2013[4][modifier | modifier le code]

Elle est plus longue avec 4,275 m et moins haute avec 1,460 m et de même largueur avec 1,760 m[5].

La plus puissante des non hybrides fait 132 ch et l'hybride fait 136 ch[5].

Consommations[modifier | modifier le code]

Selon la norme CE :

  • Cycle mixte à partir de 3,8 l/100 km pour la non hybride[5]
  • Émissions de CO2 pour la non hybride en cycle mixte, à partir de 99 g/km[5]
  • Cycle mixte de 3,8 (jante 15 pouces) à 3,9 l/100 km (17 pouces) pour l'hybride[5]
  • Émissions de CO2 pour l'hybride en cycle mixte de 87 à 91 g/km[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Auris Hybride HSD, sur le site toyota.fr - consulté le 12 août 2012
  2. Toyota Auris: l'hybride en première ligne, lepoint.fr, 11 décembre 2012
  3. meilleur rendement énergétique qu'un moteur à cycle de Beau de Rochas conventionnel, permettant une baisse significative de la consommation et des rejets de combustion
  4. Nouvelle Toyota Auris 2013 : prix à partir de 17.500 euros tf1.fr 19 novembre 2012
  5. a, b, c, d, e et f Nouvelle Auris essence, diesel, hybride. À partir de 17 500,00 € toyota.fr consulté le 19 janvier 2013]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]