Toyota Alphard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Toyota Alphard est un gros monospace fabriqué par le constructeur japonais Toyota principalement étudié pour le marché japonais.

Il rencontre toutefois un très gros succès sur le petit marché de Hong Kong et se croise dans certains pays d'Asie du Sud.

Première génération (2002 - 2008)[modifier | modifier le code]

Toyota Alphard "1"
Toyota Alphard

Marque Drapeau : Japon Toyota
Années de production 2002 - 2008
Classe Monospace
Usine(s) d’assemblage Drapeau du Japon Japon
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence :
4 cyl 2.4 et V6 3.0
Puissance maximale 159 et 220 ch
Transmission Traction ou Intégrale
Boîte de vitesses Automatique à 4 rapports (2.4) ou 5 vitesses (V6) ou
CVT sur Hybrid.
Poids et performances
Poids à vide 1 780 à 2 040 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 5 portes, 7/8 places
Dimensions
Longueur 4 840 mm
Largeur 1 810 mm
Hauteur 1 940 mm
Empattement 2 900 mm
Chronologie des modèles
Alphard "2" Suivant

La première génération d'Alphard est lancée en mai 2002 au Japon.

Ce gros monospace succède alors aux Grand Hiace et GranVia.

La gamme se compose d'un 4 cylindres 2,4 litres, d'un V6 3 litres, tous les deux à essence, et d'une version hybride, dont le 4 cylindres essence de 131 ch s'accouple à un bloc électrique de 24 ch.

Épaulant le monospace Estima, l'Alphard au style massif et aux portes arrière coulissantes rencontre immédiatement le succès.

Entre 2003 et 2005, les ventes au Japon vont chaque année dépasser les 80 000, permettant à l'Alphard de se maintenir, en 2004 et 2005, à la 14e place du marché. Bien qu'en baisse sensible à partir de 2006, les ventes resteront d'un bon niveau jusqu'au renouvellement de la gamme, début 2008.



Deuxième génération (depuis 2008)[modifier | modifier le code]

Toyota Alphard "2"
Toyota Alphard

Marque Drapeau : Japon Toyota
Années de production 2008 -
Classe Monospace
Usine(s) d’assemblage Drapeau du Japon Japon
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence :
- 4 cyl, 2 362 cm³, 170 ch
- V6, 3 456 cm³, 280 ch
Transmission Traction ou Intégrale
Boîte de vitesses Automatique
à 6 rapports (V6)
ou CVT (4 cyl.)
Poids et performances
Poids à vide 1 850 à 2 100 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 5 portes, 7/8 places
Dimensions
Longueur 4 850 mm
Largeur 1 830 mm
Hauteur 1 890 mm
Empattement 2 950 mm
Chronologie des modèles
Précédent Alphard "1"

L'Alphard est renouvelé en mai 2008. Sa gamme se scinde alors en deux versions puisque l'Alphard est épaulé par le Vellfire, d'apparence très légèrement différent mais partageant l'intégralité de sa technique.

Le style de cette deuxième génération d'Alphard reste dans l'esprit de celui, massif et qui a fait son succès, de la première version. Avec toutefois davantage de douceur dans les angles. Côté moteur, le 4 cylindres 2,4 litres est porté de 159 à 170 ch tandis que le V6 3 litres passe à 3,5 litres et de 220 à 280 ch. La version hybride, qui représentait à peine plus de 10 % des ventes, na pas été reconduite. Progrès en transmission également, puisque le V6 quitte sa boîte automatique 5 vitesses pour une 6 vitesses tandis que le 4 cylindres, auparavant doté d'une automatique à seulement 4 rapports, s'équipe d'un variateur CVT, transmission très populaire au Japon.

Les ventes de l'Alphard "2" peuvent paraître décevantes : alors que la première génération dépassait régulièrement les 80 000 unités annuelles au Japon, la deuxième mouture est tombée sous les 30 000 en 2009 pour remonter modestement à 35 700 en 2010. Mais il faut en réalité ajouter les scores impressionnants du Vellfire pour mieux évaluer le succès de ce modèle très convoité au Japon : les chiffres passent alors, au total, à 79 000 en 2009 (année de crise au Japon) et atteignent 96 600 en 2010.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Toyota Vellfire