Toyota Starlet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Toyota Starlet est une voiture produite par Toyota de 1973 à 1998, remplacée ensuite par la Yaris (Vitz au Japon).

Première génération (1973 - 1978)[modifier | modifier le code]

La première Starlet apparait en 1973 au Japon. Elle s'appelle en réalité Publica Starlet et succède donc à la Publica.



Deuxième génération (1978 - 1984)[modifier | modifier le code]

Toyota Starlet "2"
Toyota Starlet
Starlet deuxième génération, avant restylage (1978 - 1981)

Marque Toyota
Années de production 1978 - 1984
Classe Petite
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence 4 cylindres,
- 993 cm³, 47 ch,
- 1 166 cm³, 56 ch
Au Japon :
- 1 290 cm³, 72 ch.
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Manuelle 4 ou 5 vitesses,
ou automatique
Poids et performances
Poids à vide 740 à 790 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 3 et 5 portes
ou break 5 portes
Dimensions
Longueur 3/5 portes : 3 725 mm
Break : 3 895 mm
Largeur 1 535 mm
Hauteur 1 380 mm
Empattement 3/5 portes : 2 300 mm
Break : 2 335 mm
Chronologie des modèles
Précédent Toyota Publica Starlet Toyota Starlet II Suivant

La deuxième Starlet est lancée en 1978 et se débarrasse définitivement de l'appellation Publica.

Longue de 3,74 m sur un empattement de 2,30 m, la Starlet de 1978 est livrable en 3 ou 5 portes et reçoit un 4 cylindres de 993 cm³ ou de 1 166 cm³. Au Japon, elle est également proposée avec un 1 290 cm³ de 72 ch et se décline également en un break, légèrement plus long.

Sa conception reste très classique puisque la Starlet est une propulsion, lorsque toutes les petites voitures européennes sont déjà passées (parfois depuis fort longtemps) à la traction.

La calandre sera légèrement redessinée et modernisée pour 1981.



Troisième génération (1984 - 1989)[modifier | modifier le code]

La troisième génération de Starlet sort au Japon en 1984. Il s'agit alors d'une toute nouvelle voiture, cette fois à roues avant motrices. Les moteurs aussi sont nouveaux. Ce sont des 4 cylindres à 12 soupapes. La gamme comprend un bloc de 999 cm³ développant 54 ch et un 1 295 cm³ affichant, selon les versions, 72, 75, 81 ou même 93 ch. Une boîte manuelle 4 ou 5 vitesses est proposée ainsi que, sur le 1,3 litre, une boîte automatique.

De nouveau livrable en 3 ou 5 portes, la Starlet "3" mesure 3,70 m de long et son empattement est identique à celui de la version précédente. Ce gabarit contenu lui permet d'afficher une masse presque inchangée, de 700 à 740 kg selon les versions.



Quatrième génération (1989 - 1996)[modifier | modifier le code]

Toyota Starlet "4"
Toyota Starlet

Marque Toyota
Années de production 1989 - 1994
Classe Petite
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence :
- 999 cm³, 54 ch,
- 1 295 cm³, 75 ou 82 ch
- 1 331 cm³, 100 ou 135 ch
Diesel
- 1 453 cm³, 54 ch.
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle 4 ou 5 vitesses,
auto. 3 ou 4 vitesses
Poids et performances
Poids à vide 750 à 910 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 3 et 5 portes
Dimensions
Longueur 3 700 / 3 800 mm
Largeur 1 600 mm
Hauteur 1 385 mm
Empattement 2 300 mm
Chronologie des modèles
Précédent Toyota Starlet III Toyota Starlet V Suivant

La Starlet quatrième génération est dévoilée en 1989 au Japon et en 1990 en Europe. Alors que la précédente n'avait pas été importée en France, cette nouvelle version est cette fois proposée dans l'hexagone. D'abord en 3 portes avec un 999 cm³ de 54 ch, puis en 5 portes alors équipée du 1 295 cm³ de 75 ch. Les blocs 12 soupapes de la précédente Starlet sont ainsi conservés, alors qu'au Japon de nouveaux moteurs à 16 soupapes sont proposés. Les Japonais ont aussi droit un 1 331 cm³ de 100 ch, poussé à 135 ch grâce à un turbo sur une version GT. Une version 4 roues motrices, avec le 1,3 litre atmosphérique, fait également son apparition sur le marché japonais.

Un diesel (sans turbo) 1 453 cm³ de 55 ch sera même proposé, mais non importé sur le marché français.

Selon les motorisations, la Starlet était équipée d'une boîte manuelle à 4 ou 5 vitesses ou d'une automatique à 3 ou 4 rapports. Les GT et diesel étaient exclusivement équipées d'une boîte manuelle 5 vitesses.

La Starlet "4" mesure 3,70 m de long (3,80 m en GT) et son empattement reste à 2,30 m. Le poids a légèrement augmenté, la finition et l'équipement étant améliorés par rapport au modèle précédent : de 710 à 830 kg.



Cinquième génération (1996 - 1999)[modifier | modifier le code]

Toyota Starlet "5"
Toyota Starlet

Marque Toyota
Années de production 1996 - 1999
Classe Petite
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence :
1331 cm³, 75, 82 ou 85 ch,
1331 cm³ turbo, 135 ch
Diesel :
1453 cm³, 55 ch.
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle 4 ou 5 vitesses,
auto. 3 ou 4 vitesses
Poids et performances
Poids à vide 810 à 920 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 3 et 5 portes
Dimensions
Longueur 3 740 mm
Largeur 1 640 mm
Hauteur 1 400 mm
Empattement 2 300 mm
Chronologie des modèles
Précédent Toyota Starlet IV Toyota Yaris Suivant

La Starlet "5" est lancée en 1996 en Europe. Elle propose à nouveau le choix entre 3 et 5 portes mais affiche un style bien fade pour s'imposer face aux petites européennes sur l'Ancien Continent. Elle laissera avantageusement la place à la Yaris dès 1999 (et même dès 1998 au Japon).

Longue de 3,74 m, la dernière génération de Starlet s'équipe du 1331 cm³ qui avait fait ses débuts sur la précédente mouture au Japon, ici dans une version fort modeste de 75 ch. Au Japon, ce moteur développe 85 ch (ou 82 ch pour la version quatre roues motrices). Les Japonais ont aussi toujours droit à la version turbo essence (135 ch). Sur certains marchés (mais pas en France), Toyota reconduit également le 1454 cm³ diesel en 54 ch. Toutes les Starlet, y compris les turbo et diesel cette fois, sont livrables en boîte manuelle à 5 vitesses ou en automatique 4 rapports. Il existait même, sur le 1,3 litre au Japon, une boîte automatique 3 rapports.