Star Fox (série)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Star Fox.

Star Fox

Le logo original de la série Star Fox, 1993

Le logo original de la série Star Fox, 1993

Éditeur Nintendo
Développeur Nintendo EAD
Argonaut Games
Rare
Namco
Q-Games
Personnalité clé Shigeru Miyamoto
Genre

Rail shooter
Action-aventure
Shoot them up

Plate(s)-forme(s)

Star Fox (スターフォックス, Sutā Fokkusu?) est une série de jeux vidéo éditée par Nintendo. Les personnages présents dans la série ont tous l'apparence d'animaux anthropomorphiques. Les jeux se déroulent dans un contexte de science-fiction.

Les héros de cette série sont les membres de l'équipe Star Fox et le personnage central de la série se nomme Fox McCloud (de l'anglais fox signifiant renard).

Jeux[modifier | modifier le code]

Star Fox 64 3D Star Fox Command Star Fox: Assault Star Fox Adventures Lylat Wars Star Wing

Star Wing[modifier | modifier le code]

Star Wing, intitulé Star Fox (スターフォックス, Sutā Fokkusu?) au Japon et aux États-Unis, est sorti sur Super Nintendo en 1993. Il s’agit d’un shoot them up de type rail shooter, développé par Nintendo EAD avec l’assistance de Argonaut Games, et édité par Nintendo. Le jeu inclut dans sa cartouche la puce Super FX, permettant un rendu en trois dimensions. L’affichage de modèles 3D à l’aide de polygones est alors novateur sur console de jeux, en conséquence, le titre est très médiatisé. Le développement du Super FX a également créé le marché de l’accélération graphique 3D.

Lylat Wars[modifier | modifier le code]

Lylat Wars, intitulé Star Fox 64 (スターフォックス64, Sutā Fokkusu Rokujūyon?) au Japon et aux États-Unis, est sorti sur Nintendo 64 en 1997. Il s’agit essentiellement d’un remake du premier volet, reprenant le même scénario. Shigeru Miyamoto estime que 60 % du jeu proviennent de Star Wing et 30 % de l’épisode annulé Star Fox 2, seuls les 10 % restants étant entièrement nouveaux[1]. En plus des séquences rail shooter, Lylat Wars propose des missions permettant de déplacer librement le vaisseau dans des environnements en trois dimensions. Il s’agit également du premier jeu à utiliser le Rumble Pak, un dispositif de vibration intégré à la manette. Le jeu propose une intrigue riche, développée à l’aide de cinématiques et influencée par les résultats du joueur, et intègre des voix digitalisées et un mode multijoueur à quatre. Lylat Wars est considéré comme un classique de la Nintendo 64, constituant une amélioration sur tous les points de son prédécesseur[2],[3],[4],[5]

Star Fox Adventures[modifier | modifier le code]

Star Fox Adventures (スターフォックスアドベンチャー, Sutā Fokkusu Adobenchā?) est sorti en 2002 sur GameCube. Il s'agit d'un jeu d'aventure développé par Rare, proche de par son système de jeu des épisodes sur Nintendo 64 de The Legend of Zelda. Quelques phases shooter sont présentes, mais elles sont cependant très courtes et ont été qualifiées de médiocres et inutiles par la presse spécialisée. Pour cette raison, ce volet est parfois considéré comme un « hors-série » à la saga[6],[7].

Star Fox: Assault[modifier | modifier le code]

Star Fox: Assault (スターフォックス アサルト, Sutā Fokkusu Asaruto?) est sorti en 2005 sur GameCube. Il s'agit d'un jeu vidéo d'action développé par Namco. Il propose également des phases shooter, et a pour cette raison été qualifié de retour aux sources de la série, rendant hommage aux deux premiers volets[8],[9],[10].

Star Fox Command[modifier | modifier le code]

Star Fox Command (スターフォックス コマンド, Sutā Fokkusu Komando?) est sorti en 2006 sur Nintendo DS. Il a été développé par Q-Games, société fondée par Dylan Cuthbert, ancien programmeur en chef de Star Wing. Il s’agit du premier opus de la série à sortir sur console portable, ainsi qu’à proposer un mode multijoueur en réseau. Le gameplay alterne entre stratégie au tour par tour et shooter, et contrairement aux deux épisodes sur GameCube, il n’y a pas de phase de jeu « à pied », rendant ce volet plus proche de l’esprit originel de la série. Il utilise d’ailleurs de nombreux éléments développés à l’origine pour Star Fox 2[11],[12],[13].

Star Fox 64 3D[modifier | modifier le code]

Star Fox 64 3D (スターフォックス64 3D, Sutā Fokkusu Rokujūyon Surīdī?) est un remake de Lylat Wars sorti en 2011 sur Nintendo 3DS, deuxième titre de la série sur console portable[14] ; de ce fait, il n'est pas pris en compte comme un épisode nouveau dans la chronologie ci-dessus.

Star Fox pour Wii U[modifier | modifier le code]

Lors de l'E3 2014, Nintendo annonce un nouvel épisode sur Wii U dont la sortie est prévue pour 2015[15].

Jeux annulés[modifier | modifier le code]

Star Fox 2[modifier | modifier le code]

Star Fox 2 (スターフォックス2, Sutā Fokkusu Tsū?) était prévu sur Super Nintendo, suite au succès de Star Wing. L’équipe de développement est composée des employés de Nintendo à l’origine du premier volet. Tirant parti du Super FX 2, le jeu permet de se déplacer librement dans les trois dimensions. Entièrement achevé à l’exception de la phase finale de débogage, le jeu est annulé par Nintendo. Shigeru Miyamoto prend cette décision afin de marquer une rupture nette entre la 3D de la Super Nintendo et celle de la Nintendo 64, dont la sortie est alors imminente. Finalement, la console est reportée et ne sort qu’un an et demi plus tard. Star Fox 2 est considéré comme l’une des plus grosses pertes de l’histoire du jeu vidéo. Des versions du jeu à différents stades de son développement ont néanmoins filtré sur Internet, et sont jouables à l’aide d’un émulateur[16],[17].

Dinosaur Planet[modifier | modifier le code]

Dinosaur Planet n'est pas réellement un épisode de Star Fox annulé: il s'agit en fait de la première forme de Star Fox Adventures, à l'époque où le jeu n'était pas censé être un opus de la saga Star Fox. Krystal était censée en être la principale protagoniste et devait avoir 16 ans (quand le jeu devint Star Fox Adventures elle eut 19 ans) . C'était elle qui devait réunir les pierres élémentaires, ramener les esprits Krazoas et vaincre le général Scales. Peu après le début du développement du jeu, Rare se mit d'accord avec Nintendo pour développer un nouveau Star Fox et décidèrent donc de reprendre Dinosaur Planet en le faisant devenir Star Fox Adventures. Ils changèrent le scénario de façon à introduire Fox McCloud et l'équipe Star Fox et ajoutèrent des phases de vaisseaux. Ils mirent enfin Andross comme boss final du jeu. Krystal est jouable au début du jeu en souvenir de ce que le jeu était initialement.

Star Fox (Virtual Boy)[modifier | modifier le code]

Ce jeu qui n'est jamais sorti était un jeu de shoot Star Fox pour la console Virtual Boy (casque 3D avec pistolet interactif). Son prototype est à vendre à 3500€ sur internet. Une démo jouable du jeu fût présenté à l'E3 1995[18].

Autres médias[modifier | modifier le code]

Au cours de l’année 1993, une série de bande-dessinée écrite et illustrée par Benimaru Jtoh est publiée dans Nintendo Power, développant les personnages du jeu et les raisons de leur combat[16]. En 1997, une bande-dessinée de 43 pages est publiée par Nintendo et incluse avec Star Fox Adventures, ayant pour but d’expliquer les événements séparant ce volet du précédent, Lylat Wars[19].

Univers[modifier | modifier le code]

Système solaire et planètes[modifier | modifier le code]

Le jeu se déroule dans le système planétaire Lylat (ライラット, Rairatto?), système de l’univers fictif Star Fox, habité par des races d’animaux anthropomorphiques (comme des renards, lapins, chiens, etc.). Il est composé de huit planètes. Corneria (コーネリア, Kōneria?) est un monde agricole paisible, sans force défensive développée. Il est entouré d’une ceinture d’astéroïdes formant une défense naturelle. Aquas est un monde totalement submergé servant de centre d'expérimentations biologiques à Andross. Zoness est une planète recouverte presque exclusivement d'eau, ayant été polluée par Andross dans sa quête des nombreuses et riches ressources des profondeurs de cette planète. Titania est une planète inhabitée, enveloppée d’un épais brouillard, et regorgeant de ressources naturelles. Macbeth est une terre désolée, ravagée par des cataclysmes géologiques. Elle sert d'entrepôt de munitions à Andross. Katina est une planète militaire appartenant au Cornériens, qui fut attaquée à maintes reprises par Andross pour pouvoir coloniser Corneria. Fortuna, surnommée « la planète des dinosaures », est peuplée de créatures sauvages. Venom, autrefois prospère et verdoyante, est devenue un monde sombre et mécanisé, base du maléfique Andross

Personnages[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Personnages de Star Fox.

L’histoire des jeux est centrée sur l’unité de mercenaires d’élite Star Fox. Composée dans les premiers jeux de quatre membres, sa composition varie au travers des différents épisodes. Elle s’oppose généralement à Andross, un scientifique fou voulant conquérir le système Lylat.

Vaisseaux[modifier | modifier le code]

  • L'Arwing (アーウィン, Āwin?) est le vaisseau spatial utilisé par l'équipe de Fox McCloud et les autres membres de Star Fox. Il est équipé de deux neutralisateurs antigravitationnels appelé G-diffuseur, reconnaissable par leur lueur verte qui les entoure. Les G-diffuseurs servent surtout de freins. Il fait apparition dans Super Smash Bros. Brawl pour l'introduction de Fox et de Falco, on le voit aussi à quelques reprises dans l'émissaire subspatial, dans le tableau Lylat Cruise, et dans le tableau Corneria. Il est aussi disponible en trophée. Au cours de l'evolution de la saga, l'arwing va changer de forme à presque tous les jeux. il sera ainsi bien différent de celui de Starwing(Super nintendo).
  • Le Wolfen (ウルフェン, Urufen?) est le principal vaisseau de l’équipe Star Wolf. Il est équipé de trois G-diffuseurs, ce qui lui donne une meilleure stabilité. Il fait son apparition dans Super Smash Bros. Brawl pour l'introduction de Wolf. On peut le voir une fois un court instant dans l'émissaire subspatial, dans le tableau Lylat Cruise, et dans le tableau Corneria. Il est aussi disponible en trophée. Le vaisseau apparaît dans Star Fox 2 (jamais sortit en France) avec son leader Wolf O'Donnell.Comme l'Arwing il va connaître une grande évolution.
  • Le Great Fox (グレートフォックス, Gurēto Fokkusu?) est le vaisseau-mère de l’équipe Star Fox. Il est équipé de deux canons qui surpassent de loin ceux de l'Arwing et du Landmaster. Il est aussi chargé des Arwings et des Landmaster de rechange de l'équipe. Il est équipé d'un dispositif de transfert pour pouvoir envoyer les Arwings et les Landmaster au niveau du sol. Il est également équipé d'une capsule de secours, ce qui a permis à Peppy et à ROB 64 de s'échapper quand les apparoïdes ont détruit le Great Fox. Le Great Fox figure dans Super Smash Bros. Melee comme niveau de combat, ainsi que dans les Niveaux Melee de Super Smash Bros. Brawl. à part l'épisode sur GameCube (Star Fox Adventures), c'est le vaisseau qui a le moins changé de toute la série.
  • Le Landmaster (ランドマスター, Randomasutā?) est un char mobile pouvant voler en l'air pendant un court instant. Il possède une puissance de feu supérieure à celle de l'Arwing. Il fait son apparition dans Lylat Wars, et à nouveau dans Star Fox: Assault. Il figure également dans Super Smash Bros. Brawl servant lors des Final Smash des personnages Star Fox.
  • Le Corneria Fighter (コーネリアファイター, Kōneria Faitā?) est le principal chasseur monoplace de l'armée cornérienne. elle constitue la majorité de la flotte de défense de Cornéria.
  • Le Blue Marine (ブルーマリン, Burū Marin?) est le seul sous-marin de l'équipe Star Fox, en un seul exemplaire. Il est l'œuvre de Slippy. Il n'apparaît que dans Lylat Wars.

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques de la presse spécialisée
Jeu Metacritic Game Rankings
Star Wing
-
86 %[20]
Lylat Wars
88 / 100[21]
90 %[22]
Star Fox Adventures
82 / 100[23]
80 %[24]
Star Fox: Assault
67 / 100[25]
71 %[26]
Star Fox Command
76 / 100[27]
75 %[28]

La série Star Fox a reçu des critiques globalement positives, Lylat Wars étant le jeu le plus acclamé et Star Fox: Assault le plus critiqué.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Interview de Shigeru Miyamoto », Nintendo Power,‎ 1er janvier 1997 (lire en ligne)
  2. (en) Doug Perry, « Critique de Lylat Wars », sur IGN Entertainment,‎ 16 mai 1997
  3. (en) « Lylat Wars », sur IGN Entertainment
  4. (en) Glenn Rubenstein, « Critique de Lylat Wars », sur GameSpot,‎ 1er mai 1997
  5. (en) Chi Kong Lui, « Critique de Lylat Wars », sur GameCritics,‎ 12 février 1998
  6. (fr) Nicolas Charciarek, « Critique de Star Fox Adventures », sur JeuxVideo.com,‎ 14 novembre 2002
  7. (fr) Nicolas Verlet, « Critique de Star Fox Adventures », sur Gamekult,‎ 4 octobre 2002
  8. (fr) Valérie Precigout, « Critique de Star Fox: Assault », sur JeuxVideo.com,‎ 29 avril 2005
  9. (fr) Frédéric Luu, « Critique de Star Fox: Assault », sur Gamekult,‎ 22 avril 2005
  10. (en) Juan Castro, « Critique de Star Fox: Assault », sur IGN Entertainment,‎ 2 février 2005
  11. (en) Craig Harris, « Interview de Q-Games », sur IGN Entertainment,‎ 6 septembre 2006
  12. (fr) Valérie Precigout, « Critique de Star Fox Command », sur JeuxVideo.com,‎ 25 janvier 2007
  13. (fr) Frédéric Luu, « Critique de Star Fox Command », sur Gamekult,‎ 25 janvier 2007
  14. « Starfox 64 3D », Jeuxvideo.com (consulté le 25 août 2011)
  15. (en) « E3 2014: Star Fox Coming to Wii U, Miyamoto Reveals New Projects », IGN (consulté le 10 juin 2014)
  16. a et b (en) Lucas DeWoody, « Tech Demo Gone Franchise - The Life of Star Fox ~ Chapter 2 - One Giant Accident », sur Kombo,‎ 31 janvier 2005
  17. (en) « Interview de Dylan Cuthbert », sur Arwing Landing
  18. (en) « Starfox demo », sur Planet Virtual Boy.
  19. (en) Lucas DeWoody, « Tech Demo Gone Franchise - The Life of Star Fox ~ Chapter 4 - A Rare Trip out of the Cockpit », sur Kombo,‎ 31 janvier 2005
  20. (en) « Star Wing », sur Game Rankings
  21. (en) « Lylat Wars », sur Metacritic
  22. (en) « Lylat Wars », sur Game Rankings
  23. (en) « Star Fox Adventures », sur Metacritic
  24. (en) « Star Fox Adventures », sur Game Rankings
  25. (en) « Star Fox: Assault », sur Metacritic
  26. (en) « Star Fox: Assault », sur Game Rankings
  27. (en) « Star Fox Command », sur Metacritic
  28. (en) « Star Fox Command », sur Game Rankings