Chibi-Robo!

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chibi-Robo!
Éditeur Nintendo, Bandai
Développeur Skip
Concepteur Kenichi Nishi

Date de sortie Drapeau du Japon 23 juin 2005

Drapeau des États-Unis 6 février 2006
Drapeau de l’Union européenne 26 mai 2006

Genre Jeu de plates-formes, Jeu d'aventure
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme GameCube
Média Mini DVD
Contrôle Manette

Chibi-Robo! est un jeu vidéo de plates-formes et d'aventure, développé par Skip sous la direction de Kenichi Nishi en collaboration avec Nintendo, puis édité par Bandai le 23 juin 2005 au Japon et par Nintendo le 6 février 2006 en Amérique du Nord et le 26 mai 2006 en Europe.

Une suite intitulée Chibi-Robo!: Park Patrol est sortie en 2007 sur Nintendo DS en Amérique du Nord et au Japon, ainsi qu'un remake sur Wii en été 2009 au Japon.

Scénario[modifier | modifier le code]

Chibi-Robo est un robot humanoïde minuscule, offert à la petite Jenny Sanderson pour son anniversaire par son père. Chibi-Robo est à la fois un jouet et un robot ménager autonome qui a pour rôle d'entretenir la maison. La famille Sanderson est malheureuse, endettée et le père de Jenny vient de perdre son emploi ; Chibi-Robo aura alors pour objectif de redonner le sourire à tous les membres de la famille.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Dans Chibi-Robo!, le joueur prend le contrôle d'un petit robot fonctionnant sur batteries qui effectue l'ensemble des tâches ingrates dans la maison d'une famille de trois personnes : les Sanderson. Le jeu se déroule dans une maison de style 1960. L'objectif du jeu est de d'obtenir la première place du classement des Chibi-Robo en cumulant les points de bonheur au fur et à mesure des tâches réalisées (tâches ménagères et services rendus aux jouets de la maisons - qui sont animés en l'absence des humains à l'instar des personnages de Toy Story). Au petit matin comme en début de nuit, Chibi-Robo commence toujours sa mission depuis la Chibi-House où il vit. Il peut y recharger ses batteries sur le secteur, sauvegarder la partie et se connecter au Chibi-PC qui lui permet d'acheter des améliorations et des bonus qui l'aideront dans ses tâches. En plus de sa quête principale, Chibi-Robo devra entretenir la maison qui s'encrasse progressivement : traces du chien, papier qui traînent, feuilles mortes... Ainsi, il gagnera des points de bonheur ; l'objectif est d'en collecter 1 million pour atteindre la tête du classement.

La batterie de Chibi-Robo se décharge progressivement. Le joueur doit surveiller la jauge et trouver une prise électrique pour éviter que Chibi-Robo ne perde conscience. Si cela arrive, Chibi-Robo reprendra ses esprits dans la Chibi-House en ayant perdu la moitié de l'argent amassé.

Il existe une grande diversité d'outils à obtenir pour explorer la maison et accumuler d'autres points de bonheur. L'un d'entre eux est le Chibi-Copter qui permet à Chibi-Robo de se voler vers des zones hors d'atteinte. Chibi-Robo peut aussi obtenir le Chibi-Radar, pour trouver plus facilement des objets cachés. Chibi-Robo peut aussi employer des objets fort utiles tels que la brosse-à-dents, la tasse ou la cuillère.

Chibi-robo peut aussi revêtir différents costumes qui lui confèrent chacun une capacité particulière. Chibi-robo peut ainsi trouver le costume de bandages, le costume de grenouille, le costume du super-héros Drake...

Développement[modifier | modifier le code]

Dans la bêta-version (contrairement à la version finale sortie sur Gamecube), Chibi-Robo devait s'entrainer pour repousser les tentatives de cambriolage de malfaiteurs. Le gameplay était également différent. Plutôt que de jouer à une jeu de plates-formes, le jeu se contrôlait à la manière d'un jeu pointer-et-cliquer dans lequel le joueur n'avait pas le contrôle direct du personnage. Skip a ensuite abandonné provisoirement le projet bien que Kensuke Tanabe, producteur chez Nintendo, montra et recommanda le jeu à Shigeru Miyamoto.

Selon Kenichi Nishi, directeur du développement de Chibi-Robo, la majorité des personnages est constituée de jouets car les humains sont "trop grands pour interagir avec Chibi-Robo". Il a ajouté qu'utiliser des jouets accentuait le caractère "conte de fée" du jeu. Aidé de ses développeurs, il a réuni une cinquantaine de jouets avant de décider de la liste finale des personnages.

Notes[modifier | modifier le code]

  • Ce jeu fût rapidement très difficile à trouver sur le marché, la cause à une production européenne assez faible. Bien que le jeu soit par la suite ressorti sur Wii en version "Nouvelle façon de jouer !", c'est-à-dire réédité avec une maniabilité repensée pour la console, cette offre fut exclusivement réservée au Japon.
  • Sa suite sur Nintendo DS Chibi Robo!: Park Patrol n'a pas été éditée en Europe, tout comme le troisième volet intitulé Okaeri! Chibi-Robo! Happy Richie Ōsōji! qui n'a quant à lui pas quitté le Japon.
  • Il existe une action cachée : en criant plus ou moins fort dans le micro (fourni avec Odama, Mario Party 6 ou 7), Chibi-Robo sera intrigué et lèvera les yeux au ciel, voir sursautera de surprise.
  • Un trophée de Chibi-Robo, de Telly Vision et plusieurs vignettes du jeu sont disponibles dans Super Smash Bros. Brawl.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]