Magical Starsign

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Magical Starsign
Éditeur Nintendo
Développeur Brownie Brown
Concepteur Nobuyuki Inoue (directeur)
Shinichi Kameoka (graphiste)
Tsukasa Masuko (compositeur)

Début du projet Japon
États-Unis
France [1]
Licence Magical Starsign
Genre Action-RPG
Mode de jeu Un joueur, Multijoueur (jusqu'à 6 joueurs en mode local
Plate-forme Nintendo DS
Média Cartouche
Langue Français
Contrôle Boutons, écran tactile

Évaluation PEGI : 7 ans et plus (7+)

Magical Starsign (plus connu au Japon sous le nom de Magical Vacation: Itsutsu no Hoshi ga Narabu Toki (マジカルバケーション 5つの星がならぶとき, Magical Vacation: When the five stars align?)) est un jeu vidéo de rôle développé par Brownie Brown pour la Nintendo DS. Ce jeu est la suite du jeu vidéo (sorti seulement au Japon) Magical Vacation sorti sur Game Boy Advance. Le jeu est le deuxième opus de la série du même nom et est sorti en 2006 au Japon et aux États-Unis et en 2007 en Europe.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le joueur doit utiliser l'écran tactile de la Nintendo DS pour contrôler et faire interagir les personnages pendant que sur l'écran du haut s'affichent la carte et d'autres informations générales. Le combat se déroule en tour par tour, au sein duquel la position des planètes affecte les dommages reçus et effectués par chaque personnage. Tous les personnages du jeu sont associés à une planète spécifique, et leurs capacités de combat sont augmentés lorsque leur astre est favorablement positionné. Les joueurs peuvent aussi améliorer l'attaque d'un personnage, en le touchant sur l'écran tactile au moment où un cercle de lumière apparaît, c'est-à-dire avant que l'un de ceux-ci attaque. Cette astuce répond au nom de « Spell Strike », et si celle-ci fonctionne correctement, une lumière (de la même couleur que l'élément du personnage offensif) apparaît au moment de l'attaque. Le joueur peut aussi toucher son personnage avant qu'il ne reçoive des dommages pour limiter ces derniers. Cette astuce-ci, elle, est connu sous le nom de « Reflex Guard », et entoure, si le joueur a toucher au bon moment, le personnage d'une lumière bleue. Cependant, quelques attaques ne peuvent pas être contrée de cette façon.

Astrologie[modifier | modifier le code]

Il existe sept éléments différents dans le jeu (lumière, ombre - les seuls que le héros puisse avoir -, feu, eau, bois, terre et vent), correspondant chacun à une planète du système solaire. C'est pourquoi chacun est obligé de veiller à l'endroit où se trouve la planète correspondante : en effet, chaque planète tourne autour d'une étoile avant de revenir dans sa position initiale. Les sorts de magie d'un élément peuvent être doublés si la bonne planète est au sien de l'espace assigné à son élément. Ce bonus s'applique aussi pour l'élément du héros - ténébres ou lumière : la nuit correspond aux ténèbres, le jour à la lumière. Un certain sort qui est acquis tard dans le jeu permet au joueur de faire bouger les planètes jusqu'à une position avantageuse ; ou d'aligner potentiellement les 5 planètes sur une ligne droite[2], permettant à l'élément concerné d'être plus fort. Les planètes peuvent aussi s'aligner sans qu'aucun sort ne soit utilisé, mais ceci n'affecte ni le jour, ni l'ennemi.

Multijoueurs[modifier | modifier le code]

Jusqu'à six joueurs peuvent se connecter localement (une carte de jeu est requise pour chaque joueur), prenant leurs personnages dans un cachot et s'aider pour affronter des monstres et trouver des trésors. Les points sont attribués en fonction des dommages infligés aux ennemis et des trésors collecté, et le joueur avec le plus de points à la fin gagne la partie. Les points d'expériences et de trésor acquis dans ce mode sont appliqués dans le mode solo.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Fiche du jeu sur Gamekult
  2. indiqué dans les sous-titres de la version japonaise