Sonic Unleashed : La Malédiction du Hérisson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sonic Unleashed
La Malédiction du Hérisson
image

Éditeur Sega
Développeur Sonic Team
Dimps (PS2, Wii, level design)
Gameloft (Mobile)

Date de sortie PS2, Wii, Xbox 360
Icons-flag-us.png 24 novembre 2008
Icons-flag-eu.png 28 novembre 2008
Icons-flag-jp.png 18 décembre 2008

PlayStation 3
Icons-flag-us.png 12 décembre 2008
Icons-flag-jp.png 18 décembre 2008
Icons-flag-eu.png 19 décembre 2008
Genre Plateforme-Aventure
Plate-forme
Console(s)
Téléphone(s) mobile(s)
Média Disque Nintendo (Wii)
DVD (PS2, Xbox 360)
B-RD (PlayStation 3)
Contrôle Manette, Wiimote.

Évaluation PEGI: 7+

Sonic Unleashed : La Malédiction du Hérisson, connu au Japon sous le titre Sonic World Adventure[1], est un jeu vidéo de plates-formes développé par Dimps et Sonic Team, et édité par Sega. Le titre est sorti sur Xbox 360, Wii et PlayStation 2 en novembre et sur PlayStation 3 en décembre 2008.

Le jeu alterne deux types de gameplay selon les phases de jour avec Sonic, où les phases de nuit avec Sonic-Garou. Un film en images de synthèse de onze minutes portant sur le titre est sorti : Sonic: Night of the Werehog.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le système de jeu dans Sonic Unleashed est centré sur deux modes différents : les niveaux de jour où Sonic est rapide, comme dans les précédents volets, et les niveaux de nuit, où Sonic est plus lent et où il apparaît sous sa forme Sonic-Garou. Durant les phases de nuit, le jeu se rapproche plus d'un jeu de combat qu'un jeu de plates-formes, Sonic combattant les ennemis qu'a créé Dark Gaïa, l'ennemi principal du jeu[2],[3]. Chaque niveau se déroule sur un continent particulier, chacun d'entre eux ayant été modélisé sur des lieux du monde réel[1]. Dans les versions sur PlayStation 3 et Xbox 360, le joueur peut choisir de faire avancer le moment de la journée afin de jouer en tant que Sonic-Garou ; dans les versions sur PlayStation 2 et Wii, l'heure est avancée automatiquement[4].

Les niveaux de jour mettent l'accent sur la vitesse de Sonic, et dans ce cadre, le joueur contrôle Sonic qui se déplace rapidement à travers des étapes contenant à la fois des phases de 2D et de 3D[5]. Les phases en 2D rappellent les jeux Sonic de l'époque Mega Drive, où le joueur contrôle Sonic dans une vue en défilement[6], alors que durant les phases 3D, la caméra est placée derrière Sonic, de sorte que le joueur peut se déplacer dans toutes les directions. En plus des mouvements disponibles dans les jeux précédents, tels que le Saut contre le mur ou le Homing Attack (Attaque téléguidée)[7], de nouveaux mouvements ont été introduits.

Les niveaux de nuit sont plus lents, avec un système de jeu axé sur l'action, dans lesquels Sonic se transforme en Sonic-Garou, une bête qui a énormément de force et des bras extensibles[8]. Le joueur peut ici utiliser une variété d'attaques combo pour battre un grand nombre d'ennemis, collecter des objets, les déplacer pour pouvoir avancer dans le niveau ou utiliser ses bras extensibles pour s'accrocher à des objets lointains[8]. La collecte d'anneaux dans ces phases permet de restaurer la santé de Sonic-Garou[6]. Les niveaux de nuit ont été revus dans la version Wii afin de permettre une plus grande utilisation de la télécommande Wii, le joueur pouvant contrôler les bras de Sonic-Garou avec la Wiimote et le Nunchuk dans le but de s'accrocher à des objets et d'avancer dans le niveau[4]. La version Wii accorde une place plus importante aux niveaux de nuit[9]. À la fin des niveaux de nuit, des points sont acquis et permettent d'obtenir des mouvements supplémentaires.

En outre, les joueurs de la version Wii peuvent aussi utiliser une manette de GameCube ou même le Pad Classique Wii.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le jeu commence par une introduction en images de synthèses mettant en scène Sonic sous ses trois formes ainsi que le Docteur Ivo Robotnik (alias Eggman). On y voit Eggman sur un de ses vaisseaux dans l'espace et, tandis qu'il est pris d'un fou rire, il aperçoit Sonic sur son vaisseau. Il fait feu mais Sonic s'enfuit. Après une course-poursuite spectaculaire, Sonic appelle les émeraudes du chaos et se transforme en Super-Sonic. Maintenant les rôles s'inversent et c'est Super-Sonic qui poursuit Eggman, celui-ci s'enfuyant vers un autre de ses vaisseaux. Après une seconde course-poursuite, Super-Sonic rattrape finalement Eggman. Seulement voilà : ce n'était qu'un piège tendu par l'infâme Robotnik visant à faire venir Sonic sur son vaisseau et à l'emprisonner dans une de ses nouvelles machines. Chose faite, celle-ci désactive les émeraudes du chaos, ainsi Super-Sonic redevient Sonic, mais reste prisonnier de la machine qui utilise le pouvoir de transformation de Sonic et les émeraudes du chaos pour envoyer un immense rayon sur la planète Terre. Elle se fissure, puis la croûte terrestre se soulève libérant Dark Gaia. Ayant réussi son plan, Eggman envoie Sonic (qui s'est auparavant transformé en Sonic the Werehog à cause de la malédiction de Dark Gaia) et les émeraudes du chaos dans l'espace, qui viennent s'écraser sur la Terre...

Sonic doit alors réactiver le pouvoir des 7 émeraudes du Chaos dans chaque temple continental gardé par un boss. Les continents sont inspirés de ceux du monde réel. Ainsi on recense 9 niveaux sur ces 7 continents : Apotos (inspiré par la Grèce), Spagonia (inspiré par l'Europe méditerranéenne occidentale), Mazuri (inspiré par l'Afrique), Holoska (inspiré par le Cercle Polaire Arctique), Chun-Nan (inspiré par la Chine), Shamar (inspiré par le Moyen-Orient), Empire City (PlayStation et XBox uniquement, inspiré par les États-Unis), Adabat (inspiré par l'Asie du Sud-Est) et Eggmanland (repaire d'Eggman, qui mène au repaire du boss final, Dark Gaia).

Développement[modifier | modifier le code]

La Sonic Team a commencé le développement du jeu en 2006[10]. Le titre a d'abord attiré l'attention du public lorsque Sega a déposé le nom Sonic Unleashed le 12 mars 2008[11]. Des captures d'écran, artworks et vidéos ont commencé à filtrer dix jours plus tard[11], le titre étant officiellement confirmé par Sega le 3 avril 2008[12], avec une poignée d'images et une vidéo. Le jeu a été développé en interne par la Sonic Team, au Japon[13]. Le jeu était d'abord prévu pour être le troisième volet de la série Sonic Adventure[14] et avait donc, au début du développement, le nom de Sonic World Adventure. Toutefois, l'équipe de développement a commencé à introduire suffisamment d'innovations pour le dissocier de la série Sonic Adventure[15], et un nouveau titre, Sonic Unleashed, a été décidé[16]. Il a ensuite été révélé plus tard que le nom du jeu au Japon serait en fait Sonic World Adventure[1].

La Sonic Team a décidé tôt dans le développement du jeu de réduire le nombre de personnages présents dans le jeu, en faisant de Sonic le seul personnage jouable, cette décision étant prise afin d'obtenir plus de qualité pour moins de personnages[17]. Le concept de Sonic-Garou est né de la volonté d'attirer de nouveaux joueurs, peu familiers de la franchise Sonic[17]. Yoshihisa Hashimoto a senti dès le départ qu'il y aurait autant de louanges que de critiques, mais il espère qu'à long terme, les fans de Sonic comprendront la direction que la série a prise[17].

Interrogé après la sortie du jeu, Tetsu Katano, un membre de la Sonic Team, a remarqué que bien qu'il ne pensait pas que l'introduction de Sonic-Garou soit une erreur, le temps et les ressources ont été des facteurs limitants dans la production du jeu. Il a aussi fait remarquer que Sonic-Garou pourrait ré-apparaître dans de futurs jeux, ou même dans une suite de Sonic Unleashed[18].

Objets[modifier | modifier le code]

Les anneaux vous protègent. Quand vous en avez au moins un et que vous vous faites toucher par un ennemi, vous le perdez, et vous serez invulnérable un petit instant. Si vous en avez beaucoup, vous perdrez un certain nombre d'anneaux. Contrairement aux autres jeux Sonic, vous ne pourrez plus les reprendre (sauf dans la version PS2 et Wii).

Réception critique[modifier | modifier le code]

Les différentes versions du jeu ont reçu des critiques généralement semblables mais assez moyennes. La moyenne de chaque version varie entre 56 % et 67 % sur GameRankings[19], les versions PlayStation 2 et Wii étant les mieux notées. Même constat sur Metacritic, avec des scores allant de 54/100 à 66/100[20].

Jeuxvidéo.com a accordé un 13/20 à toutes les versions du jeu, qualifiant les phases de jour d'« amusantes mais bien trop courtes »[21]. De son côté, Gamekult, déplorant que « l'aspect aventure soit aussi peu travaillé dans cet épisode », a noté le jeu 6/10[22].

Ventes[modifier | modifier le code]

D'après VGChartz, au 6 août 2009, la version Wii était celle qui s'était le mieux vendue au niveau mondial, avec environ 970 000 unités vendues. Dans le même temps, la version Xbox 360 s'était écoulée à 460 000 exemplaires et celle sur PlayStation 3 à 380 000 exemplaires. Toutefois, VGChartz ne donnant pas d'indications sur les ventes au Japon de la version sur PlayStation 2, on ne peut pas établir de comparaison avec celle-ci[23].

Autres médias[modifier | modifier le code]

La bande musicale originale du jeu est sortie au Japon le 28 janvier 2009. Les trois disques sont intitulés Sonic World Adventure Original Soundtrack Planetary Pieces[24]. Le thème musical principal du jeu s'appelle Endless Possibility et fait appel à Jaret Reddick du groupe de rock Bowling for Soup[25]. La musique finale du jeu est intitulée Dear My Friend où figure Brent Cash.

Archie Comics a fait une adaptation de Sonic Unleashed présentant la scène cinématique d'ouverture et la transformation de Sonic en Sonic-Garou[26]. Un court-métrage d'animation 3D est sorti le 21 novembre 2008, intitulé Sonic: Night of the Werehog, qui conte l'histoire de deux fantômes qui vivent dans une maison hantée prenant des photos des enfants effrayés, afin de séduire une fantôme femelle. Ils sont très déçus lorsque Sonic, qui n'a pas du tout peur, entre dans la maison avec Chip, très effrayée[27]. Le film a été produit par VE Sega Animation Studio[27].

Doublage[modifier | modifier le code]

Voix anglaises[modifier | modifier le code]

  • Sonic/Hérisson-garou : Jason Anthony Griffith
  • Tails : Amy Palant
  • Amy : Lisa Ortiz
  • Chip : Anthony Salerno
  • Professeur Pickle/Marchand de glace : Dan Green
  • Orbot : Chris Collet
  • Dr.Eggman : Mike Pollock

Voix japonaises[modifier | modifier le code]

  • Sonic : Junichi Kanemaru
  • Hérisson-garou : Tomokazu Seki
  • Tails : Ryo Hirohashi
  • Amy : Taeko Kawata
  • Chip : Ryoko Shiraishi
  • Professeur Pickle : Yuichi Nagashima
  • Marchand de glace : Inconnu
  • Orbot : Inconnu
  • Dr.Eggman : Chikao Otsuka

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Sonic Unleashed », GamesTM, Imagine Publishing,‎ July 2008, p. 28–31 (lire en ligne)
  2. (en) Chris Leyton, « Sonic Unleashed Review », TotalVideoGames.com,‎ 2008-12-01 (consulté le 2008-12-02)
  3. (en) Jim Sterling, « Destructoid review: Sonic Unleashed »,‎ 2008-11-30 (consulté le 2008-12-02)
  4. a et b (en) Dan Whitehead, « Sonic Unleashed Review - Wii », Eurogamer,‎ 2008-11-29 (consulté le 2008-12-01)
  5. (en) Matt Casamassina, « IGN: Sonic Unleashed Review », IGN,‎ 2008-11-18 (consulté le 2008-11-20)
  6. a et b (en) Patrick Kohan, « IGN AU: Sonic Unleashed Review », IGN AU,‎ 2008-11-26 (consulté le 2008-11-30)
  7. (en) Adam Brown, « Sonic Unleashed Review for Xbox 360 », Cheat Code Central (consulté le 2008-12-03)
  8. a et b (en) Tom Orry, « Sonic Unleashed Review for Xbox 360 », VideoGamer.com,‎ 2008-11-28 (consulté le 2008-11-30)
  9. (en) Chris Scullion, « Review: Sonic Unleashed - Official Nintendo Magazine », Official Nintendo Magazine,‎ 2008-11-28 (consulté le 2008-11-30)
  10. (en) Patrick Riley, « SEGA_SonicUnleashed's Blog - Sonic Unleashed - A New Direction », IGN,‎ 2008-10-16 (consulté le 2008-12-06)
  11. a et b (en) Blake Snow, « Sonic Unleashed screens and video leaked online? », GamePro,‎ 2008-03-12 (consulté le 2008-11-16)
  12. (en) Andy Chalk, « The Escapist : News : Sega Confirms Sonic Unleashed », The Escapist,‎ 2008-04-03 (consulté le 2008-12-03)
  13. Unleash the Beast dans Official Nintendo Magazine, Future US, numéro 29, p. 37, Future US « With Sonic Unleashed being developed internally by Sonic Team (no matter what you might heard elsewhere about the game being spread across American and European development teams)... »
  14. (en) Andy Robinson, « Sonic Unleashed "has no relation" to Sonic 360/PS3 », Official Nintendo Magazine, Computer and Video Games,‎ 2008-04-09 (consulté le 2008-04-13)
  15. (en) « Sonic Unleashed », Nintendo Power, Future Publishing,‎ August 2008, p. 67–69
  16. (en) Sonic City Blognik, « Sonic City Blognik: “Sonic World Adventure” »,‎ 2008-06-10 (consulté le 2008-06-13)
  17. a, b et c (en) Yoshihisa Hashimoto, « SEGA_SonicUnleashed's Blog - Sonic Unleashed - Night of the Werehog », IGN,‎ 2008-11-03 (consulté le 2008-12-06)
  18. (en) Neon Kelly, « Sonic and the Black Knight Interview for Wii », VideoGamer.com,‎ 2009-02-27 (consulté le 2009-03-04)
  19. « Sonic Unleashed », sur GameRankings (consulté en 6 août 2009)
  20. « Sonic Unleashed », sur MetaCritic (consulté le 6 aout 2009)
  21. « Test de Sonic Unleashed sur Wii », sur Jeuxvidéo.com,‎ 2008 (consulté en 6 août 2009)
  22. « Test de Sonic Unleashed », sur Gamekult,‎ 2008 (consulté en 6 août 2009)
  23. « Sonic Unleashed », sur VGChartz (consulté en 6 août 2009)
  24. (en) « Game Music / Sonic World Adventure Original Soundtrack Planetary Pieces », cdjapan.co.jp (consulté le 2008-11-30)
  25. (en) ArchangelUK, « Sonic City Blognik - 2008 - July - 15 », Sega Europe,‎ 2008-07-15 (consulté le 2008-11-12)
  26. (en) « Sonic Unleashed », Sonic the Hedgehog, Archie Comics, no #193,‎ October 8, 2008
  27. a et b (en) « Sonic: Night of the Werehog », Sega (consulté le 2008-11-03)

Lien externe[modifier | modifier le code]