Simetierre (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Simetierre.
Simetierre
Auteur Stephen King
Genre Roman
horreur
Version originale
Titre original Pet Sematary
Éditeur original Doubleday
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original New York
Date de parution originale
ISBN original 978-0385182447
Version française
Traducteur François Lasquin
Lieu de parution Paris
Éditeur Albin Michel
Collection Romans étrangers
Date de parution
Type de média Livre papier
Nombre de pages 380
ISBN 978-2226024824

Simetierre (titre original : Pet Semetary) est un roman d'horreur écrit par Stephen King et publié en 1983.

Résumé[modifier | modifier le code]

Louis Creed, son épouse Rachel, sa fille Ellie et son fils Gage ont quitté Chicago pour emménager à Ludlow, petite bourgade du Maine. Ils s'installent dans une belle maison que Louis vient d'acheter. Louis, médecin, vient de trouver un travail à l'université voisine. Il fait la connaissance de Judson Crandall, son voisin octogénaire qui deviendra son meilleur ami. Au cours d'une promenade, Judson fait découvrir à la famille Creed le « Simetierre », un cimetière d'animaux où des générations d'enfants ont enterré leur animal de compagnie préféré.

Malgré sa joie devant le fait que tout se passe à la perfection, Louis ne peut s'empêcher d'avoir un mauvais pressentiment, notamment suite à la mort accidentelle d'un étudiant, lors de son tout premier jour de travail. La mort accidentelle de l'étudiant plonge Louis dans un malaise d'autant plus important que la nuit venue, cet étudiant lui apparaît en rêve et le conduit jusqu'au cimetière des animaux où il lui adresse une sorte de mise en garde. Sans parvenir à savoir s'il a rêvé ou pas, la vie reprend son cours jusqu'à ce que le chat de la famille, Church, ne meure accidentellement alors que l'épouse et les enfants de Louis sont en vacances. Jud Crandall emmène Louis au-delà du cimetière des animaux, dans un territoire indien, où il demande à Louis d'enterrer le cadavre du chat, qu'il avait emporté, dans une vraie sépulture.

Le lendemain, le chat débarque dans la salle de bains de Louis. Effrayé, Louis prend le chat dans ses bras mais ressent une impression de dégoût au contact de l'animal. Lorsque sa famille rentre à Ludlow, Louis donne parfaitement le change. Quand sa petite fille prend le chat dans ses bras, elle le rejette avec autant de dégoût que Louis et ne voudra plus le toucher.

Alors qu'il fait part à Jud de ce qu'il a ressenti à propos du chat, celui-ci lui raconte sa propre histoire quand il était enfant : son chien avait été blessé dans un accident et son père avait été obligé de l'abattre. Jud, inconsolable, avait alors été emmené au fameux cimetière indien, avec la promesse que son chien reviendrait mais serait un peu « changé ». La résurrection avait bien eu lieu. Au fil du récit de Jud, Louis apprend que d'autres animaux sont ainsi revenus à la vie.

Quelque temps plus tard, un drame terrible frappe de nouveau les Creed : l'enfant de Louis, Gage, âgé de 2 ans meurt écrasé par un camion. Après avoir éloigné sa famille en état de choc chez ses beaux-parents, Louis demande à Jud si un humain avait déjà été enterré au cimetière indien. Le vieil homme lui raconte qu'un jeune homme de Ludlow qui était mort au combat avait été ressuscité de la sorte mais avait du être abattu par son père car il était devenu mauvais. Il avertit Louis de ne surtout pas faire la folie d'y enterrer son fils car le pouvoir du cimetière indien est maléfique.

Mais Louis se rend jusqu'au cimetière où est enterré son fils et finit par déterrer le cercueil pour l'emmener avec lui et l'enterrer au cimetière indien. La femme de Louis, inquiète de l'état de santé de son mari et alertée par un cauchemar de sa fille, décide de revenir à Ludlow. Gage, ressuscité et comme possédé par un esprit démoniaque, assassine Jud, puis sa mère quand celle-ci s'arrête chez les Crandall. En trouvant le corps de Rachel, Louis sombre dans la folie, tue Gage, met le feu à la maison des Crandall et enterre le cadavre de sa femme dans le cimetière indien, persuadé qu'il a attendu trop longtemps avec Gage. Le lendemain, elle revient, « changée » elle aussi.

Genèse du roman[modifier | modifier le code]

En 1978, Stephen King a accepté d'enseigner pendant un an à l'Université du Maine et s'est installé à Orrington. C'est là que le chat de la famille, Smucky, s'est fait écraser sur la route toute proche et il a été enterré dans un cimetière pour animaux créé par des enfants. King s'est ensuite demandé ce qui se passerait si Smucky revenait à la vie puis a développé cette idée en l'adaptant avec un enfant. Après avoir écrit le premier jet du roman, King l'a jugé trop sinistre et a décidé de ne pas le faire publier. Mais il devait encore un livre à Doubleday, son ancien éditeur, et le roman a donc fini par être édité[1].

Accueil et distinctions[modifier | modifier le code]

Le roman est resté 32 semaines, dont treize semaines à la première place, sur la New York Times Best Seller list, y apparaissant le [2]. Le Publishers Weekly le classe à la troisième place des meilleures ventes de romans aux États-Unis en 1983[3].

Simetierre a été nommé au prix Locus du meilleur roman de fantasy en 1984, terminant à la septième place[4], ainsi qu'au prix World Fantasy du meilleur roman[5].

Adaptations[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Simetierre.
  • Dans Marjorine, l'épisode 9 de la saison 9 de la série animée South Park, le père de Butters, dont les enfants ont simulé la mort en le remplaçant par un cochon, va enterrer les restes de ce qu'il croit être son fils dans le vieux cimetière indien près de chez lui, afin de le faire revenir à la vie. C'est un vieil homme qui lui en a appris l'existence et qui l'a en même temps averti de ne surtout pas le faire. En le voyant revenir chez eux, les parents le prennent pour un zombie et l'enchaînent dans leur cave.

Références[modifier | modifier le code]

  1. George Beahm, Stephen King de A à Z, Vents d'Ouest,‎ 2000 (ISBN 2-8696-7903-3), p. 226
  2. (en) « Adult New York Times Best Seller Lists for 1983 », The New York Times (consulté le 19 mars 2011)
  3. (en) « 1980's Bestsellers », sur calderbooks.com (consulté le 19 mars 2011)
  4. (en) « 1984 Locus Awards », Locus Magazine (consulté le 19 mars 2011)
  5. (en) « 1984 World Fantasy Award », sur worldfantasy.org (consulté le 19 mars 2011)