Colorado Kid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Colorado Kid
Auteur Stephen King
Genre Roman
Version originale
Titre original The Colorado Kid
Éditeur original Hard Case Crime
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original États-Unis
Date de parution originale 4 octobre 2005
ISBN original 978-0843955842
Version française
Traducteur Marie de Prémonville
Lieu de parution Paris
Éditeur J'ai lu
Date de parution 9 mai 2006
Type de média Livre papier
Nombre de pages 157
ISBN 978-2290352137

Colorado Kid (titre original : The Colorado Kid) est un roman court écrit par Stephen King et publié en 2005 dans la collection Hard Case Crime, directement en livre de poche et dans un style graphique évoquant les pulps des années 1930. Le sujet du livre, sous la forme d'une histoire racontée par deux vieux journalistes à leur jeune stagiaire, est le mystère entourant les circonstances de la mort d'un homme à l'identité inconnue sur une petite île au large du Maine.

Résumé[modifier | modifier le code]

Sur la petite île de Moose-Lookit, au large du Maine, Dave Bowie et Vince Teague, les deux vieux briscards du journal local, testent les compétences en matière de déduction de Stephanie McCann, leur jeune stagiaire venue de l'Ohio et dont le stage d'été touche à sa fin. Ils en viennent à lui raconter l'histoire la plus mystérieuse de leur carrière : la découverte, en 1980, sur une plage de l'île, d'un cadavre avec un morceau de steak au fond de la gorge, un paquet de cigarettes, et une pièce russe dans la poche. L'enquête expéditive conclut à une asphyxie par accident mais de nombreuses questions se posent. L'identité du cadavre, un étranger à l'île, reste inconnue pendant près d'un an jusqu'à ce qu'un jeune légiste remarque que le timbre fiscal du paquet de cigarettes provient du Colorado, ce qui permet de finalement découvrir l'identité du corps, James Cogan, originaire de Nederland, au Colorado.

Mais d'autres mystères viennent alors s'ajouter, notamment la question de savoir comment cet homme a pu arriver sur une plage du Maine seulement cinq heures après avoir été vu pour la dernière fois au Colorado. Après avoir relaté à Stephanie toutes les pistes qu'ils ont suivies pendant 25 ans à propos de cette affaire qui les fascine, les deux reporters spéculent sur ce qui a pu arriver et avouent à une Stephanie abasourdie qu'ils n'ont toujours pas résolu le mystère. Stephanie comprend alors que la transmission de leur savoir est une façon pour les deux journalistes de lui donner leur approbation pour son travail et de lui faire comprendre qu'elle a sa place sur l'île.

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Maxim Jakubowski, du Guardian, délivre une critique positive, évoquant un délicieux hommage et un véritable essai sur l'art du mystère[1]. Jenny Davidson, du Village Voice, partage cet avis, parlant d'une « puissante métafiction » écrite par « un conteur naturel explorant les limites de son art »[2].

John Koch, du Boston Globe, rédige une critique négative, estimant que l'idée de l'histoire dans l'histoire est ingénieuse même si elle n'est pas originale mais qu'elle a été mal exploitée, King se perdant dans trop de sentimentalisme[3]. Patrick Anderson, du Washington Post, a détesté le livre et pense que beaucoup de lecteurs se sentiront trompés car le but du thriller est de trouver un sens au mystère[4].

Pour Keith Phipps, du site web A.V. Club, cette contribution de King au roman de mystère va, d'une façon presque perverse, à l'encontre de toutes les conventions du genre avec une fin qui teste la patience des lecteurs mais est appropriée car elle rappelle que le plus important n'est pas l'énigme en elle-même[5]. Carol Memmott, de USA Today, loue la narration et les personnages mais estime que la fin divisera profondément les lecteurs[6].

Adaptation[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Les Mystères de Haven.

Les Mystères de Haven, une série télévisée américano-canadienne produite par l'équipe de la série Dead Zone diffusée sur la chaîne Syfy depuis 2010, est basée, bien que de façon assez vague, sur Colorado Kid[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Maxim Jakubowski, « The Perfect Crime », The Guardian (consulté le 3 mars 2011)
  2. (en) Jenny Davidson, « North by Northeaster », The Village Voice (consulté le 3 mars 2011)
  3. (en) John Koch, « The case of the famous author and the curious misstep », The Boston Globe (consulté le 3 mars 2011)
  4. (en) Patrick Anderson, « From Stephen King, A Whydoit », The Washington Post (consulté le 3 mars 2011)
  5. (en) Keith Phipps, « The Colorado Kid », sur A.V.Club (consulté le 3 mars 2011)
  6. (en) Carol Memmott, « King's 'Colorado Kid': You decide », USA Today (consulté le 3 mars 2011)
  7. « Haven », AlloCiné (consulté le 3 mars 2011)