Castle Rock (Stephen King)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Castle Rock.

Castle Rock est une ville imaginaire créée par Stephen King. Elle se situe dans l'État du Maine, aux États-Unis, et sert de cadre à plusieurs de ses récits. Elle apparaît pour la première fois dans Dead Zone, et on la retrouve notamment dans Cujo, Le Corps (dans le recueil Différentes Saisons), La Part des ténèbres, Le Molosse surgi du soleil (dans le recueil Minuit 4) et Bazaar.

Géographie fictive[modifier | modifier le code]

Castle Rock, d'après la carte fictive du Maine figurant dans les romans Jessie et Dolores Claiborne, se situe à l'ouest de l'État, un peu au sud de la ville de Rumford, dans le comté d'Oxford[1]. Dans le roman Bazaar, il est indiqué que la ville compte environ 1 500 habitants.

Histoire fictive[modifier | modifier le code]

La ville de Castle Rock est apparue pour la première fois dans le roman Dead Zone, où elle sert de cadre à une partie de l'histoire (celle où John Smith, le personnage principal du roman, met fin aux agissements d'un tueur en série sévissant dans cette ville). Elle est ensuite le cadre principal de Cujo et du roman court Le Corps, dans le recueil Différentes Saisons, et apparaît également dans les nouvelles Nona, Mémé, Le Raccourci de Mme Todd et Le Camion de l'oncle Otto, dans le recueil Brume. La fin du roman La Part des ténèbres se situe à Castle Rock, de même que l'action principale du roman court Le Molosse surgi du soleil (tiré du recueil Minuit 4) et de Bazaar, roman dans lequel la ville est conduite au bord de la destruction. Castle Rock réapparaît ensuite dans la nouvelle Ça vous pousse dessus (dans le recueil Rêves et Cauchemars), ainsi que dans les romans Sac d'os et Histoire de Lisey, dont l'action se situe non loin de la ville (dans le même comté). Dans Dôme, on apprend que Castle Rock est située au sud de Chester's Mill, la ville qui sert de cadre au récit.

Origines[modifier | modifier le code]

Le nom de la ville trouve son origine dans un lieu décrit dans Sa Majesté des mouches, de William Golding, qui est l'un des romans préférés de Stephen King[2]. Dans l'introduction du roman court Le Molosse surgi du soleil, Stephen King indique avoir créé Castle Rock dans Dead Zone et l'avoir développé petit à petit pour en faire un modèle réduit de la société. Il a par la suite, après plusieurs œuvres ayant eu pour cadre cette petite ville, tenu à rompre les liens qui l'unissait à elle afin de ne pas en devenir trop dépendant et a choisi de mettre fin à cette relation par une trilogie commençant avec La Part des ténèbres, continuant avec Le Molosse surgi du soleil, et se terminant avec Bazaar[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Stephen King's Map of Maine », sur stephenking.com (consulté en 1er mars 2011)
  2. Jean-Pierre Dufreigne, Stephen King, le faiseur d'histoires, France Loisirs,‎ 1999 (ISBN 2-7441-3065-6), p. 59
  3. Stephen King, Minuit 4, J'ai lu, p. 321-323