Minuit 4

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Minuit 4
Auteur Stephen King
Genre Recueil de nouvelles
Horreur
Version originale
Titre original Four Past Midnight
Éditeur original Viking
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original New York
Date de parution originale 1er septembre 1990
ISBN original 978-0670835386
Version française
Traducteur William Olivier Desmond
Lieu de parution Paris
Éditeur Albin Michel
Collection Romans étrangers
Date de parution 2 janvier 1992
Type de média Livre papier
Nombre de pages 442
ISBN 978-2226056467
Chronologie
Précédent Minuit 2

Minuit 4 est un recueil de romans courts (novella) de Stephen King, paru en 1990 sous le titre Four past Midnight et qui, dans sa version française, correspond à la seconde moitié du recueil original. Il constitue ainsi la suite de Minuit 2 et contient deux romans courts : Le Policier des bibliothèques et Le Molosse surgi du soleil. Le livre original a reçu le prix Bram Stoker du meilleur recueil de nouvelles 1990.

Contenu[modifier | modifier le code]

Résumé[modifier | modifier le code]

Le Policier des bibliothèques[modifier | modifier le code]

Ayant emprunté deux livres à la bibliothèque municipale, l'agent d'assurances Sam Peebles s'est vu avertir par Ardelia Lortz, la bibliothécaire, de les rendre à temps s'il ne voulait pas avoir à faire avec la police des bibliothèques. Cet avertissement fait resurgir en lui un traumatisme lié à l'enfance et sa peur s'accroît quand il ne retrouve pas les livres empruntés au moment de les rendre. Il apprend par son assistante Naomi que la bibliothécaire à qui il a parlé est en fait morte depuis des années mais elle refuse de lui en dire plus.

Peebles mène son enquête et finit par apprendre toute l'histoire par Dave Duncan, un sans domicile fixe. Duncan était l'amant de la jeune bibliothécaire Ardelia Lortz dans les années 1960 et celle-ci, qui n'est en fait pas un être humain mais une sorte de vampire psychique, l'a forcé à être son complice dans son activité : se nourrir de la peur des enfants. Ardelia a fini par tuer deux enfants ainsi qu'un policier et s'est faite passer pour morte. Désormais de retour, elle terrorise Peebles avec le policier des bibliothèques, une incarnation d'elle-même, et cherche un hôte à infecter.

Peebles arrive à vaincre sa peur en se rappelant du souvenir occulté d'où elle provient : un pédophile l'avait violé quand il était enfant et l'avait forcé au silence en se faisant passer pour un policier des bibliothèques. Il affronte Ardelia dans la bibliothèque avec l'aide de Naomi et de Duncan, qui y perd la vie, et arrive à la vaincre. Peebles réalise quelques jours plus tard qu'Ardelia sous sa forme de parasite a commencé à infecter Naomi et il l'en débarrasse avant de l'éliminer définitivement.

Le Molosse surgi du soleil[modifier | modifier le code]

Le jeune Kevin Delevan, 15 ans, s'est vu offrir pour son anniversaire l'appareil photo de ses rêves mais il s'aperçoit que celui-ci ne prend pas les photos qu'il voudrait mais reproduit toujours la même image, celle d'un chien terrifiant qui se rapproche de plus en plus. Il décide d'aller faire examiner son appareil par le vieux et rusé Pop Merrill, qui tient une brocante. Merrill y voit l'occasion de gagner beaucoup d'argent en revendant l'appareil à un riche passionné d'occultisme et le remplace par un autre du même modèle, que Kevin détruit.

Merrill n'arrive cependant pas à vendre l'appareil et découvre avec horreur qu'il ne peut s'empêcher de se servir compulsivement de l'appareil. Pendant ce temps, Kevin fait d'horribles cauchemars et découvre que Merrill l'a mystifié. Celui-ci décide de détruire l'appareil mais il est désormais totalement sous son contrôle. Au moment où Kevin et son père arrivent pour l'en empêcher, il prend la dernière photo et trouve une mort atroce. Le molosse s'extrait de la dernière photographie et Kevin l'emprisonne à nouveau en prenant une photo de lui avec un appareil du même modèle.

Lors de l'épilogue, Kevin reçoit un ordinateur en cadeau pour ses 16 ans mais, en testant le traitement de texte, la phrase qui sort de l'imprimante n'est pas celle qu'il avait tapé mais un avertissement le prévenant que le molosse est très en colère et qu'il va revenir le chercher.

Liens avec d'autres œuvres de Stephen King[modifier | modifier le code]

Le Molosse surgi du soleil fait partie des nombreux récits de King ayant pour cadre la ville de Castle Rock et sert d'introduction à Bazaar (même si les deux histoires n'ont pas de rapport direct). Toujours dans Bazaar, Sam Peebles, personnage principal du Policier des bibliothèques, est évoqué à la fin du roman.

Accueil et distinctions[modifier | modifier le code]

Le recueil est resté 22 semaines (dont cinq à la première place) sur la New York Times Best Seller list, y apparaissant directement à la première place le 16 septembre 1990[1]. Le Publishers Weekly le classe à la deuxième place des meilleures ventes de livres de fiction aux États-Unis en 1990[2].

En 1991, le recueil (Minuit 2 et Minuit 4) a remporté le prix Bram Stoker du meilleur recueil de nouvelles[3] et été nommé prix Locus du meilleur recueil de nouvelles, terminant à la sixième place[4].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Adult New York Times Best Seller Lists for 1990 », The New York Times (consulté le 19 mars 2011)
  2. (en) « 1990's Bestsellers », sur calderbooks.com (consulté le 19 mars 2011)
  3. (en) « 1991 Bram Stoker Awards », Locus Magazine (consulté le 19 mars 2011)
  4. (en) « 1991 Locus Awards », Locus Magazine (consulté le 19 mars 2011)