Jessie (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jessie.
Jessie
Auteur Stephen King
Genre Roman
Thriller
Version originale
Titre original Gerald's Game
Éditeur original Viking
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original New York
Date de parution originale 1er septembre 1992
ISBN original 978-0670846504
Version française
Traducteur Isabelle Perrin
Lieu de parution Paris
Éditeur Albin Michel
Collection Romans étrangers
Date de parution 2 avril 1993
Type de média Livre papier
Nombre de pages 389
ISBN 978-2226063403

Jessie (titre original : Gerald's Game) est un roman de Stephen King publié en 1992.

Résumé[modifier | modifier le code]

Gerald aime pratiquer un petit jeu sexuel pervers : il menotte sa femme Jessie au lit pour lui faire l'amour, ce qu'elle apprécie de moins en moins avec le temps. Un jour, dans leur résidence secondaire, Jessie finit par lui dire qu'elle refuse de continuer le jeu et lui demande de la détacher. Son mari refuse et, voyant qu'il a bien l'intention d'aller jusqu'au bout, Jessie lui envoie deux coups de pieds quand il se trouve à sa portée (un dans le ventre, l'autre dans les parties), geste qui entraîne une crise cardiaque et la mort de Gerald. Jessie se retrouve alors enchaînée, seule, dans une maison isolée en pleine campagne du Maine.

Un chien errant s'introduit dans la maison et commence à dévorer le cadavre de Gerald. Jessie entend des voix, correspondant à différentes parties de sa personnalité, qui lui parlent dans sa tête. Cela lui permet de faire ressurgir un souvenir d'enfance qu'elle avait refoulé, des atoiuchements sexuels commis sur elle par son père pendant une éclipse solaire. Elle réalise également à quel point son mariage a été malheureux. Pendant la nuit, elle voit une terrifiante apparition qu'elle prend d'abord pour le fantôme de son père, et qui l'observe sans jamais parler en lui montrant sa collection d'os et de bijoux. Le lendemain, Jessie souffre beaucoup de la soif et est prise de terribles crampes. Terrifiée par l'idée que l'apparition va revenir à la nuit tombée, Jessie réussit à se libérer de ses menottes en se tailladant profondément le poignet avec un éclat de verre, le sang servant de lubrifiant. Mais elle s'évanouit peu après en raison de la perte importante de sang. Elle se réveille en pleine nuit et fait face à l'apparition avant de s'échapper de la maison. Elle voit alors l'apparition assise sur le siège arrière de sa voiture, a un accident et sombre à nouveau dans l'inconscience.

Quelques mois plus tard, Jessie récupère peu à peu l'usage de sa main, et la firme d'avocats dans laquelle travaillait Gerald a couvert ce qui s'était véritablement passé pour éviter le scandale. Dans une lettre qu'elle écrit à une amie, Jessie révèle que l'apparition était en fait un tueur en série nécrophile qui a été arrêté depuis. Certains détails que lui a confié un ex-collègue de Gerald lui ont confirmé que c'était bien lui et Jessie est allé le confronter lors de son procès. Lui faire face a permis à Jessie de surmonter son traumatisme et d'aller désormais de l'avant.

Accueil[modifier | modifier le code]

Le roman est resté 28 semaines (dont neuf à la première place) sur la New York Times Best Seller list, y apparaissant le 19 juillet 1992 directement à la première place[1]. Le Publishers Weekly le classe à la troisième place des meilleures ventes de livres de fiction aux États-Unis publiés en 1992[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Adult New York Times Best Seller Lists for 1992 », The New York Times (consulté le 19 mars 2011)
  2. (en) « 1990's Bestsellers », sur calderbooks.com (consulté le 19 mars 2011)