Juste avant le crépuscule

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Juste avant le crépuscule
Auteur Stephen King
Genre Recueil de nouvelles
Horreur, fantastique
Version originale
Titre original Just After Sunset
Éditeur original Scribner
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original New York
Date de parution originale 11 novembre 2008
ISBN original 978-1416584087
Version française
Traducteur William Olivier Desmond
Lieu de parution Paris
Éditeur Albin Michel
Date de parution 3 mars 2010
Type de média Livre papier
Nombre de pages 412
ISBN 978-2226195968

Juste avant le crépuscule (titre original : Just After Sunset) est un recueil de nouvelles d'horreur écrites par Stephen King, publié en 2008 et traduit en français en 2010. Ce recueil a reçu le prix Bram Stoker du meilleur recueil de nouvelles 2008. Il comporte treize nouvelles dont onze ont été publiées dans divers magazines ou anthologies dans les années 2000, hormis Le Chat d'enfer, qui date des années 1970, et N. qui était inédite.

Contenu[modifier | modifier le code]

Résumés[modifier | modifier le code]

Willa[modifier | modifier le code]

David fait partie des passagers qui attendent dans une gare déserte qu'on vienne les secourir après que leur train a déraillé. Il part chercher sa fiancée Willa qui en avait assez d'attendre et est partie pour la petite ville voisine. Mais, quand il finit par la retrouver dans un bar, Willa lui révèle quelque chose qu'elle est la seule des passagers à avoir compris.

La Fille pain d'épice[modifier | modifier le code]

Depuis la mort de sa petite fille, Emily passe son temps à courir pour atténuer son chagrin. À la suite d'une dispute avec son mari, elle quitte son domicile et part s'installer sur une petite île de Floride où son père possède une petite maison. Là-bas, elle fait du jogging pendant des heures mais, au cours d'une de ses sorties, elle découvre le cadavre d'une femme dans le coffre de la voiture du seul autre habitant de l'île actuel.

Le Rêve d'Harvey[modifier | modifier le code]

Au petit déjeuner, Harvey commence à raconter à sa femme Janet le rêve très perturbant qu'il vient de faire, et Janet réalise vite que les détails de ce rêve concordent avec la réalité.

Aire de repos[modifier | modifier le code]

John Dykstra, qui écrit des romans noirs sous le pseudonyme de Rick Hardin, s'arrête sur une aire de repos afin de soulager un besoin naturel. Mais, arrivé aux toilettes, il entend un homme se disputer violemment avec une femme, puis lui donner des coups. Dykstra se demande ce qu'il doit faire.

Vélo d'appart[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Vélo d'appart.

Les résultats de l'examen médical de Richard Sifkitz, artiste indépendant dans le milieu de la pub, montrent un taux de cholestérol trop élevé, et son médecin, pour lui faire prendre conscience qu'il doit réagir, utilise une métaphore où il compare son métabolisme à une équipe d'ouvriers qui nettoient son organisme mais commencent à se fatiguer. Cette métaphore marque beaucoup Richard, qui peint ces ouvriers et leur invente des personnalités avant de commencer à faire quotidiennement de l'exercice sur un vélo d'appartement.

Laissés-pour-compte[modifier | modifier le code]

Scott Staley est un rescapé des attentats du 11 septembre 2001 qui devait se trouver au World Trade Center ce jour-là mais avait décidé de prendre sa journée. Un an plus tard, des objets appartenant à ses défunts collègues apparaissent dans son appartement.

Fête de diplôme[modifier | modifier le code]

Janice, jeune femme originaire d'un milieu modeste, se rend chez son petit ami Buddy, qui vient quant à lui d'une famille très riche, pour fêter leur diplôme.

N.[modifier | modifier le code]

Article détaillé : N..

Sheila envoie à son ami d'enfance Charlie des documents appartenant à son frère Johnny, un psychiatre qui vient de se suicider. Ces documents contiennent toutes ses notes à propos d'un de ses patients, nommé N., qui souffre de troubles obsessionnels compulsifs ayant un lien étroit avec le fait qu'il est convaincu d'être devenu le gardien d'un cercle de pierres dans un champ qui est un portail vers une autre réalité, peuplée de monstres terrifiants.

Le Chat d'enfer[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Le Chat d'enfer.

Halston, un tueur à gages, se voit proposer un contrat particulier. Sa cible n'est autre qu'un chat qui, d'après son employeur, est déjà responsable de la mort de trois personnes.

Le New York Times à un prix spécial[modifier | modifier le code]

Annie reçoit un appel téléphonique de son mari, décédé deux jours plus tôt dans un accident d'avion.

Muet[modifier | modifier le code]

Monette, commercial dans la vente de livres, se confesse à un prêtre. Il lui raconte qu'il a pris récemment un auto-stoppeur sourd-muet dans sa voiture et, alors que l'homme s'est endormi, a commencé à lui raconter pour se soulager ses déboires avec sa femme, qui a une liaison avec un autre homme et a détourné de grosses sommes d'argent.

Ayana[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ayana.

Un homme raconte une histoire qui commence avec la guérison miraculeuse de son père, atteint d'un cancer du pancréas au stade terminal. Une petite fille aveugle nommée Ayana l'a soigné par un simple baiser et son don a ensuite été transmis au narrateur.

Un très petit coin[modifier | modifier le code]

Curtis Johnson est en procès avec son voisin Tim Grunwald à cause d'une parcelle de terrain qu'ils se disputent et parce que Grunwald est responsable de la mort du chien de Johnson. Grunwald, prétendant vouloir arranger l'affaire, attire Johnson sur un site de construction désert et, sous la menace d'un pistolet, le fait entrer dans des toilettes de chantier qu'il renverse sur le côté porte avant de partir. Johnson doit absolument trouver un moyen de sortir s'il ne veut pas mourir enfermé dans ce très petit coin.

Accueil et distinctions[modifier | modifier le code]

Le recueil est resté huit semaines, avec un meilleur classement à la deuxième place, sur la New York Times Best Seller list, y apparaissant le 30 novembre 2008[1].

En 2009, Juste avant le crépuscule a remporté le prix Bram Stoker du meilleur recueil de nouvelles[2] et a été nommé au prix British Fantasy[3]. La même année, N. a été nommé au prix British Fantasy de la meilleure nouvelle[3]. En 2006, Laissés-pour-compte a été nommé au prix Bram Stoker de la meilleure nouvelle longue[4]. Et en 2004, Le Rêve d'Harvey a été nommé au prix Bram Stoker de la meilleure nouvelle courte[5].

Livre audio en français[modifier | modifier le code]

Adaptations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Adult New York Times Best Seller Lists for 2008 », The New York Times (consulté le 18 mars 2011)
  2. (en) « 2009 Bram Stoker Awards », Locus Magazine (consulté le 18 mars 2011)
  3. a et b (en) « 2009 British Fantasy Awards », Locus Magazine (consulté le 18 mars 2011)
  4. (en) « 2006 Bram Stoker Awards », Locus Magazine (consulté le 18 mars 2011)
  5. (en) « 2004 Bram Stoker Awards », Locus Magazine (consulté le 18 mars 2011)
  6. (en) « Marvel to Publish Graphic Novel Based on Stephen King's N. », sur dreadcentrral.com,‎ 21 décembre 2009 (consulté le 21 novembre 2013)
  7. « N. de Stephen King », sur glenatbd.com (consulté le 21 novembre 2013)