Blaze (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blaze.
Blaze
Auteur Stephen King
Genre Roman policier
Version originale
Titre original Blaze
Éditeur original Scribner
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original New York
Date de parution originale 12 juin 2007
ISBN original 978-1416554844
Version française
Traducteur William Olivier Desmond
Lieu de parution Paris
Éditeur Albin Michel
Date de parution 2 avril 2008
Type de média Livre papier
Nombre de pages 327
ISBN 978-2226182357

Attention : Le titre d'affichage «<i>Blaze</i> (roman)» remplace l'ancien titre d'affichage «<i><span lang="en">Blaze</span></i> (roman)».

Blaze (titre original : Blaze) est un roman policier de Stephen King, écrit sous le pseudonyme de Richard Bachman et publié en 2007.

Résumé[modifier | modifier le code]

Clayton Blaisdell, surnommé Blaze, et George Rackley, deux petits truands, ont mis au point l'enlèvement du bébé Gerard, dont les parents sont millionnaires, afin d'en tirer une forte rançon. Mais le cerveau du duo, George, est mort lors d'un règlement de comptes entre malfrats, laissant Blaze, un colosse légèrement retardé, mettre le plan à exécution tout seul. Tout au long du roman, les chapitres alternent entre le présent et le passé de Blaze : comment il est tombé dans le coma en raison des violences infligées par son père et s'est réveillé handicapé mentalement, son passage dans un orphelinat, comment il s'est fait entraîner dans une vie criminelle malgré son doux caractère et sa rencontre avec George.

Entendant toujours dans sa tête les conseils de son ami disparu, Blaze parvient à enlever l'enfant mais il ne tarde pas à commettre plusieurs erreurs qui mettent la police sur sa piste. Blaze, qui s'est attaché à l'enfant, se réfugie en pleine tempête de neige dans l'ancien orphelinat où il a passé une bonne partie de son enfance. La police encercle le bâtiment avant de l'investir et Blaze se réfugie dans une cave avec le bébé, tuant deux policiers avant d'être à son tour abattu.

Genèse[modifier | modifier le code]

Stephen King a annoncé en 2006 sur son site web avoir « retrouvé » ce texte de Richard Bachman dans un grenier. En fait ce roman, hommage littéraire à Des souris et des hommes, a été écrit en 1973 et Stephen King l'avait proposé à son éditeur Doubleday en même temps que Salem. Ce dernier avait été retenu pour être son deuxième roman publié et Blaze est devenu un « roman perdu »[1]. En 2006, l'auteur a décidé de remanier le manuscrit en retirant ce qui pouvait être perçu comme trop sentimental dans les cent premières pages et en retirant les références temporelles de l'époque.

Accueil[modifier | modifier le code]

Le roman est resté cinq semaines, avec un meilleur classement à la deuxième place, sur la New York Times Best Seller list, y apparaissant le 1er juillet 2007[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. George Beahm, Stephen King de A à Z, Vents d'Ouest,‎ 2000 (ISBN 2-8696-7903-3), p. 25
  2. (en) « Adult New York Times Best Seller Lists for 2007 », The New York Times (consulté le 22 mars 2011)