Seiken densetsu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Seiken densetsu (聖剣伝説) (littéralement La Légende de l'Épée sacrée) est une série de jeux vidéo de rôle plus précisément d'action-RPG, créée en 1991 par Kōichi Ishii pour Square. En Occident, la série est connue sous le nom de Mana.

La série est connue pour son système de combats dynamiques, à l'opposé des jeux de rôle japonais traditionnels qui utilisent un système au tour par tour. Créée à l'origine pour concurrencer la série phare de Nintendo, The Legend of Zelda[1], dans le genre « action-RPG », Seiken densetsu génère toutefois moins d'argent au Japon que des séries traditionnelles telles que Final Fantasy, Dragon Quest, ou SaGa. La franchise est toutefois populaire et a du succès notamment aux États-Unis et en Europe. Dans ces régions, si le premier épisode gagne un succès d'estime, c'est le deuxième épisode, connu sous le nom de Secret of Mana, qui rend la série extrêmement populaire. Aux côtés de The Legend of Zelda: A Link to the Past, il deviendra l'un des jeux phares de la Super Nintendo.

Problèmes de nom[modifier | modifier le code]

Au gré de ses multiples exportations, la série Seiken densetsu va voir le nom de ses jeux traduits de nombreuses et différentes manières, qui portent souvent à confusion. La série dans son ensemble est connue en Europe et en Amérique du Nord sous le nom de série « Mana ».

  • Le premier épisode de la série, Final Fantasy Gaiden: Seiken densetsu, appelé en Europe Mystic Quest, était à l'origine comme son nom l'indique un spin-off (en japonais gaiden) de la série Final Fantasy, quand bien-même son gameplay diffère fondamentalement (c'est un action-RPG, alors que les jeux de la série Final Fantasy sont des RPG). Ce jeu a par la suite engendré une série distincte, présentant de moins en moins d'éléments de la série d'origine Final Fantasy.
  • Le nom que porte le premier opus en Europe (Mystic Quest) porte à confusion, car ce nom est déjà celui porté au Japon et aux États-Unis par un jeu sorti précédemment, Final Fantasy: Mystic Quest. Ce dernier, un RPG simplifié, n'est pas affilié à la série Seiken densetsu mais à la série Final Fantasy.
  • Legend of Mana, chronologiquement le quatrième jeu de la série à être développé, n'a jamais porté le nom de Seiken densetsu 4 mais a souvent été considéré comme tel par les fans. Un épisode appelé officiellement Seiken densetsu 4 (Dawn of Mana en Amérique du Nord) est cependant sorti en 2006, reléguant Legend of Mana au statut de jeu hors-série.
  • Secret of Evermore, sorti en 1995 sur Super Famicom, a le statut particulier de ne pas faire partie de la série bien qu'il reprenne le gameplay de Secret of Mana. Ce jeu a été développé par la branche nord-américaine de Square, Square Soft Inc.
Correspondance des noms
Console Japon Amérique du Nord Régions PAL
GB Final Fantasy Gaiden: Seiken densetsu Final Fantasy Adventure Mystic Quest
SNES Seiken densetsu 2 Secret of Mana Secret of Mana
SNES Seiken densetsu 3
non-sorti
non-sorti
PS Seiken densetsu: Legend of Mana Legend of Mana
non-sorti
GBA Shinyaku seiken densetsu Sword of Mana Sword of Mana
DS Seiken densetsu DS: Children of Mana Children of Mana Children of Mana
PS2 Seiken densetsu 4 Dawn of Mana
non-sorti
DS Seiken densetsu: Heroes of Mana
Heroes of Mana Heroes of Mana

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Les épisodes action-RPG de la série se jouent comme la plupart des jeux vidéo de rôle classiques : le joueur avance dans l'histoire du jeu en parlant aux personnages non-joueurs pour collecter des informations, vend et achète des objets, résout des problèmes ou énigmes et affronte des ennemis et des boss.

Le système de combat en temps réel de la série nécessite de la précision et du timing. Les phases de combats ne sont pas séparées des phases d'exploration, il est possible de fuir les combats ou de toucher plusieurs ennemis d'une seule attaque. Le joueur a accès à un menu qui se présente sous la forme d'un cercle grâce auquel il est possible de sélectionner des attaques magiques et des objets. Il permet également de consulter les caractéristiques de ses personnages. En fin de combat, les personnages gagnent des points d'expérience. Une fois atteint un certain nombre de points, les compétences d'un personnage peuvent augmenter.

Éléments récurrents[modifier | modifier le code]

À l'instar de la série The Legend of Zelda, les jeux de la série Seiken densetsu se situent dans le même univers mais dont la chronologie est floue et susceptible d'être corrigée avec chaque nouvelle sortie. Certains éléments se retrouvent tout au long de la série : les voyages en canon, l'épée et l'arbre Mana, les ennemis. Au début des histoires, le héros se retrouve la plupart du temps banni de sa terre natale par ses amis ou ses proches. Enfin un style graphique très coloré et qui oscille entre merveilleux et enchantement caractérise la série.

Série principale[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Seiken densetsu: The Emergence of Excalibur[modifier | modifier le code]

C'est en 1987 que Square, voyant le succès de la série The Legend of Zelda[réf. nécessaire], décide de créer son propre action-RPG. Le nom Seiken densetsu: The Emergence of Excalibur est alors déposé et une sortie sur Famicom Disk System est prévue pour l'année suivante. Cependant le projet étant trop ambitieux pour l'époque et les capacités du Famicom Disk System étant limités, Square fut contraint d'annuler son projet quelque temps après le début du développement.

Mystic Quest[modifier | modifier le code]

En 1991, soit quatre ans après l'annulation du projet The Emergence of Excalibur, Square utilise le nom Seiken densetsu pour un nouveau projet d'action-RPG, un spin-off de la série Final Fantasy de moindre envergure que le projet précédent et destiné à la Game Boy. Cet épisode à la base développé sous le nom de Gemma Knights pose les base de la série : une histoire simple, avec l'arbre Mana menacée par le Roi noir, et des combats en temps réel non séparés des phases d'exploration et nécessitant pour le joueur du timing. De nombreux éléments caractéristiques de Final Fantasy tels les Chocobos et les Moogles sont présents dans le jeu. Cette version pour Game Boy a été reconnue comme étant très difficile[réf. nécessaire] par la plupart des joueurs[Lesquels ?].

Secret of Mana[modifier | modifier le code]

Sorti en 1993 sur Super Nintendo, cet épisode connait un succès foudroyant grâce à ses graphismes, son système de combat rythmé, ses personnages, ses musiques et la possibilité de vivre l'aventure à trois joueurs simultanément. Secret of Mana est l'épisode le plus connu de la série. À noter que cet épisode est sorti en France accompagné d'un guide de jeu officiel richement illustré.

Seiken densetsu 3[modifier | modifier le code]

Développé pour Super Famicom et publié en 1995, il n'est jamais sorti en dehors du Japon. Cet épisode reprend le gameplay de l'épisode précédent en y ajoutant notamment un système de classes de personnages et une alternance du jour et de la nuit. Il est possible d'incarner 6 personnages dans 3 scénarios différents. Il a toutefois donné lieu à des versions pirates modifiées qui non seulement permettent de le jouer en anglais ou en français, mais également de jouer à 3 joueurs, exactement comme dans Seiken densetsu 2/Secret of Mana, alors que la version officielle japonaise ne permet de jouer qu'à 2 joueurs.

Dawn of Mana[modifier | modifier le code]

Sorti fin décembre 2006 au Japon sur PlayStation 2, c'est le premier épisode de la série à être réalisé entièrement en trois dimensions. Il est sorti aux États-Unis le 22 mai 2007.

Spin-offs[modifier | modifier le code]

Legend of Mana[modifier | modifier le code]

Sorti en 2000 sur PlayStation, cet épisode diffère des autres par le fait que le joueur doit récupérer des artefacts afin de reconstruire le monde. Cela se traduit dans le jeu par le fait que le joueur peut modifier la carte du monde et ainsi recommencer une partie en créant à chaque fois un nouveau monde, et de nouveaux chemins. Cela rend ainsi le gameplay moins linéaire.

Sword of Mana[modifier | modifier le code]

Cet épisode sorti en 2003 sur Game Boy Advance est un remake du premier épisode de la série. La majorité des éléments issus de Final Fantasy sont remplacés par des éléments plus caractéristiques des épisodes ultérieurs de la série. Le style graphique et les combats se rapprochent donc énormément de Secret of Mana.

Children of Mana[modifier | modifier le code]

Sorti sur Nintendo DS en 2006 (2007 en Europe), il s'agit d'un dungeon-RPG. Le jeu ne comporte qu'un seul village et le joueur passe le plus clair de son temps dans des donjons.

Heroes of Mana[modifier | modifier le code]

Cet épisode est sorti en 2007 sur Nintendo DS. Il s'agit d'un jeu de stratégie en temps réel comprenant des éléments de jeux de rôle. L'histoire se déroule 19 ans avant Seiken Densetsu 3.


Chronologie[modifier | modifier le code]

Il n'y a pas de chronologie officielle des histoires de Seiken Densetsu. Cependant on peut, à partir de certains indices, faire certaines suppositions.

Chronologie
Date approximative Jeu Eléments utiles Référence au passé
- Seiken densetsu 4/Dawn of Mana
  • Se déroule sur l'ile d'Illusia.
  • Naissance de la déesse mana et de l'épée mana.
-
10 ans après Seiken densetsu 4/Dawn of Mana Seiken densetsu DS: Children of Mana/Children of Mana
  • Se déroule sur l'ile d'Illusia.
  • On évoque un garçon et une fille,

ayant sauvé le monde avec l'épée mana,
durant le grand cataclysme d'il y a 10 ans.

- Seiken densetsu: Heroes of Mana/Heroes of Mana
  • Bataille du royaume de Pédan.
  • Combat contre les dieux destructeurs.
  • La déesse mana s'est transformé en arbre il y a fort longtemps.
19 ans après Seiken densetsu: Heroes of Mana/Heroes of Mana Seiken densetsu 3
  • Création du voyage canon.
  • L'arbre mana est détruit.
  • La fée fusionne avec l'arbre mana pour devenir la nouvelle déesse et le nouvelle arbre dans 1000 ans.
  • La déesse mana s'est transformé en arbre il y a fort longtemps.
  • Le royaume de Pédan est détruit.
900 ans après Seiken densetsu 3 Seiken densetsu: Legend of Mana/Legend of Mana

-

  • Il y a 900 ans, l'arbre mana fut détruit dans une guerre impliquant des fées, il faut le replanter.
  • Des statues des héros de Seiken densetsu 3 sont visibles.
- Final Fantasy Gaiden: Seiken densetsu/Final Fantasy Adventure/Mystic Quest / Shinyaku seiken densetsu/Sword of Mana
  • L'histoire se déroule peu après la chute de l'empire Vandolien.
  • L'arbre mana est détruit mais l'héroïne se sacrifie pour le sauver.
  • Il y a des canons pour le voyage canon.
16 ans après Final Fantasy Gaiden: Seiken densetsu/Final Fantasy Adventure/Mystic Quest / Shinyaku seiken densetsu/Sword of Mana Seiken densetsu 2/Secret of Mana
  • Un empire est en construction, l'empire de l'empereur Vandole.
  • L'arbre mana est détruit, la magie disparait.
  • Le père de Randi (le héros) est le fantôme d'un ancien héros et se mère l'arbre mana.
  • Il y a des canons pour le voyage canon.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. voir notamment Gameplay RPG nº 53 (Septembre 2003)