Carmageddon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carmageddon
Éditeur Interplay, SCi
Développeur Stainless Games

Date de sortie 1997
Genre Jeu de course, Jeu d'action
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme PC, PlayStation, Nintendo 64, Mac OS, iOS
Média CD-ROM, Cartouche
Contrôle clavier, manette

Évaluation ESRB : Mature (M)
BBFC : 18
Moteur BRender

Carmageddon est un jeu d'action et de course sorti sur Microsoft Windows et Mac OS 8.6 en 1997 puis adapté sur PlayStation et Nintendo 64 (sous le titre Carmageddon 64) en 1998 puis en 2012 sur iOS et en 2013 sur Android. Ce jeu a été inspiré par le film La Course à la mort de l'an 2000 de Paul Bartel.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le jeu a été un très vif succès à sa sortie par la nature sanglante de ses courses, mais aussi par la polémique qu'il a causée pour cette même raison. Les voitures sont déformables sous les chocs, ce qui était une nouveauté pour l'époque, et il est possible d'écraser les piétons pour gagner du temps et quelques crédits servant à améliorer les différentes caractéristiques de son bolide.

Le but est de terminer premier par tous les moyens. Pour ce faire, il y a plusieurs méthodes :

  • faire le nombre requis de tours de piste et franchir en premier la ligne d'arrivée ;
  • éliminer tous les autres adversaires en les détruisant en leur fonçant dessus à répétition ;
  • écraser tous les piétons.

Le jeu n'est en rien réaliste, avec ses corbillards boostés à la nitro, ses circuits en agglomération avec des sauts d’immeuble en immeuble.

À noter que dans sa version allemande les piétons sont remplacés par des zombies et le sang s'étalant sur le bitume a été changé pour la couleur verte.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Ce jeu a été jugé tellement violent sur le PC qu'à sa sortie sur Nintendo 64 les piétons ont été remplacés par des zombies.

Le jeu apporte aussi des notes d'humour noir qui permettent souvent de dédramatiser :

  • Lorsqu'on interprète deux personnages dans le jeu dont Die Anna (interprété par Faye Morey) en hommage à Lady Diana (Lady Di), la princesse de Galles décédée en 1997 ;
  • Lorsque le véhicule atteint une vitesse importante, le personnage en incrusté se met à hurler de peur ;
  • Lorsque le véhicule écrase des passants, le personnage en incrusté ricane d'aisance ;
  • Lorsqu'une trace de sang est laissée par les roues, un bonus d'« impression artistique » est donné ;
  • Les niveaux de difficulté sont :
    • Facile (« As easy as killing bunnies with axes » - « Aussi facile que de tuer des lapins à coups de haches »),
    • Normal (« Normal everyday carnage » - « Carnage normal quotidien »),
    • Difficile (« Harder than French kissing a cobra » - « Plus difficile que de faire un French kiss à un cobra »).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]