Sambre-et-Meuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sambre-et-Meuse (homonymie).

Département de Sambre-et-Meuse

17951814

Description de cette image, également commentée ci-après

Carte de la région indiquant sa division en départements

Informations générales
Statut Ancien département français de la Première République et du Premier Empire
Chef-lieu Namur
Histoire et événements
Annexion des Pays-Bas autrichiens et de la principauté de Liège ; création du département
Traité de Paris : suppression du département
Préfets
1800-1814 Emmanuel Pérès de Lagesse
(Der) 1806-1814 Alban de Villeneuve-Bargemont

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le département de Sambre-et-Meuse est un ancien département français, dont le chef-lieu était Namur.

Le département fut créé le lors de la réunion des territoires de l'actuelle Belgique et de la principauté de Liège à la France, et fut dissous en 1814.

Le numéro du département était le 97.

Carte du département de Sambre-et-Meuse

Ce département était divisé en quatre arrondissements :

  • arrondissement de Namur :
cantons: Andenne, Dhuy, Fosses-la-Ville, Gembloux et Namur.
cantons: Beauraing, Ciney, Dinant, Florennes et Walcourt.
cantons: Durbuy, Érezée, Havelange, La Roche-en-Ardenne, Marche-en-Famenne et Rochefort.
cantons: Gedinne, Nassogne, Saint-Hubert et Wellin.

Liste des préfets[modifier | modifier le code]

Liste des préfets napoléoniens (Drapeau de l'Empire français Consulat et Premier Empire)
Période Identité Fonction précédente Observation
1814 Emmanuel Pérès de Lagesse Député du tiers état aux États généraux de 1789
Député à la Convention nationale
Membre du Conseil des Cinq-Cents
Membre puis Président du Conseil des Anciens
Rentre dans la vie privée à la première Restauration
1814 Alban de Villeneuve-Bargemont Auditeur au Conseil d'État
Sous-préfet de Zierickzée (Bouches-de-l'Escaut, 1811)
Préfet des Bouches-de-l'Èbre
Passe à la préfecture du Tarn-et-Garonne (Première Restauration)
Continue sa carrière préfectorale sous la seconde Restauration
Député à la Chambre (Monarchie de Juillet)

Correspondance avec la province de Namur[modifier | modifier le code]

Alors que les provinces belges actuelles correspondent à peu près aux anciens départements de la période française, la province de Namur et le département de Sambre-et-Meuse ne se correspondent que très partiellement. Les anciens arrondissement de Namur et Dinant font toujours partie de la province de Namur, mais les anciens arrondissements de Marche et Saint-Hubert ont été scindés entre la province de Namur et la province de Luxembourg. Par ailleurs, la province de Namur s'étend sur des communes qui faisaient partie du département des Ardennes.

C'est avec la création du département de Sambre-et-Meuse que la ville de Gembloux, qui était sous influence brabançonne durant la plus grande partie de l'ancien régime, passa dans la zone d'influence de Namur.

Voir aussi[modifier | modifier le code]