Meuse-Inférieure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Meuse.

Département de la Meuse-Inférieure
Departement Beneden-Maas (nl)

Departement der Niedermaas (de)

17951814

Description de cette image, également commentée ci-après

Carte de la région indiquant sa division en départements

Informations générales
Statut Ancien département français de la Première République et du Premier Empire
Chef-lieu Maestricht
Histoire et événements
1er octobre 1795 Annexion de la principauté de Liège et création du département
30 mai 1814 Traité de Paris : suppression du département
Préfets
(1er) 1800-1801 Jean Henri Becays Ferrand
(Der) 1806-1814 Jean-Baptiste Roggieri

Entités précédentes :

Entités suivantes :

La Meuse-Inférieure est un ancien département français, qui fut créé en 1795 lors de l'annexion de la Principauté de Liège et disparut en 1814 à la chute du Premier Empire. Il couvrait les territoires « néerlandophones » de la Principauté (comté de Looz).

Le territoire de ce département se situait à cheval sur la Belgique et les Pays-Bas actuels. Le territoire de l'ancien département de Meuse-inférieure correspond au territoire actuel de la province de Limbourg (Limburg) dans la Région flamande en Belgique et le territoire de la province de Limbourg (Limburg) aux Pays-Bas.

Son chef-lieu était Maastricht (qu'on écrivait Maestricht à l'époque), et à partir de 1800 il y eut deux sous-préfectures : Hasselt et Ruremonde.

Carte de la Meuse-Inférieure


Liste des préfets[modifier | modifier le code]

Liste des préfets napoléoniens (Drapeau de l'Empire français Consulat et Premier Empire)
Période Identité Fonction précédente Observation
1800 1801 Jean Henri Becays Ferrand, dit Ferrand de Lacaussade Général de division (mai 1793)
1801 1805 Pierre Loysel Membre de l'Assemblée législative
Membre de la Convention nationale
Passe à la préfecture du Pô (1805-1808)
1806 1814 Jean-Baptiste Roggieri Député de la Consulta de Lyon en 1802
Préfet à Sarzana
Sénateur de la République de Gênes
Préfet du Gard (Cent-Jours)

Voir aussi[modifier | modifier le code]