Louis-Marie Prudhomme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Prudhomme et Prud'homme.
Louis-Marie Prudhomme
Image illustrative de l'article Louis-Marie Prudhomme

Naissance 1752
Lyon, France
Décès 20 avril 1830
Paris, France
Médias
Média principal Presse écrite
Presse écrite Les Révolutions de Paris
Signature de Prudhomme.

Louis-Marie Prudhomme, né à Lyon en 1752 et mort à Paris le 20 avril 1830, est un journaliste français.

Commis libraire à Lyon, puis à Paris, Prudhomme s’installe à Meaux, comme relieur. Rentré à Paris, il est plusieurs fois arrêté pour ses écrits : entre 1787 et 1789, il aurait écrit 1 500 pamphlets. Parmi eux, on note un Résumé général, ou Extrait des cahiers de pouvoirs, instructions, demandes ou doléances remis par divers bailliages, sénéchaussées et pays d’État du royaume, écrit en collaboration avec Laurent de Mezières et Jean Rousseau et publié en trois volumes en 1789, si violent qu’il est saisi par la police.

Dès le 12 juillet 1789, et ce jusqu’au 28 février 1794, il publie un journal, les Révolutions de Paris, dont le principal rédacteur est Elisée Loustalot, avec Sylvain Maréchal, Pierre Gaspard Chaumette et Fabre d'Églantine, et qui connaît un grand succès. Les Révolutions de Paris se caractérise par une virulence extrême et systématique (1) à l'encontre de la Monarchie et de la famille royale, et ce à une période où cette institution était encore une des clés de voûte du système politique (Approbation de la Constitution et Discours devant l'Assemblée de Septembre 1791, retour à pieds aux Tuileries accompagné des membres de l'Assemblée). Plus tard, en 1814, Louis-Marie Prudhomme publie cependant une Histoire de la vie privée et politique du vertueux Louis XVI (1). Il garde la direction du journal jusqu'en mars 1794, moment où le paroxysme de la crise des factions l'oblige à une certaine prudence.

En 1797, il publie l’Histoire générale et impartiale des erreurs, des fautes et des crimes commis pendant la Révolution française (6 volumes), ouvrage saisi par la police du Directoire. Puis, en juin-octobre 1799, il édite un quotidien, le Voyageur (105 numéros entre le 1er messidor an VII et le 11 vendémiaire an VIII).

En 1799, Prudhomme devient directeur des hôpitaux de Paris, fonction à laquelle il joint les métiers d’imprimeur-libraire et d’écrivain-compilateur.

Hostile à l’Empire, il accueille favorablement la Restauration et publie en 1825 L’Europe tourmentée par la Révolution de France, ébranlée par dix-huit années de promenades meurtrières de Napoléon Bonaparte, en deux volumes.

(1) Référence : La Vie à Paris pendant la Révolution de Georges LENOTRE Ed CALMANN - LEVY 1936