Diocèse de Namur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

50° 27′ 49″ N 4° 51′ 33″ E / 50.463583, 4.859234 ()

Diocèse de Namur
(la) Dioecesis Namurcensis
Image illustrative de l'article Diocèse de Namur
La Cathédrale Saint-Aubain de Namur
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Église Catholique
Rite liturgique Romain
Type de juridiction Diocèse
Création 12 mai 1559
Province ecclésiastique Archidiocèse de Malines-Bruxelles
Conférence des évêques Conférence des évêques de Belgique
Titulaire actuel Rémy Vancottem
Langue(s) liturgique(s) Français
Paroisses 742
Prêtres 804
Religieux 448
Religieuses 921
Superficie 8 067 km2
Population totale 700 000
Population catholique 555 000
Pourcentage de catholique 78,6 %
Site web www.diocesedenamur.be
Notice sur hierarchy catholic : Consulter
Image illustrative de l'article Diocèse de Namur
Localisation du diocèse

Le diocèse de Namur (en latin : Dioecesis Namurcensis) est une circonscription ecclésiastique de l'Église catholique, couvrant les provinces de Namur et de Luxembourg, en Belgique. Érigé en 1559 le diocèse fait partie de la province ecclésiastique de Malines-Bruxelles (Comme l'ensemble des huit diocèses de Belgique).

Territoire[modifier | modifier le code]

Actuellement, le diocèse de Namur couvre deux provinces : la Province de Namur et la Province de Luxembourg. C'est le diocèse le plus étendu de Belgique, tout en étant le moins peuplé.

Avec ses 8 067 km2, il couvre un peu plus du quart du pays, mais avec 670 245 habitants, il accueille moins du quinzième de la population belge[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le territoire actuel du diocèse appartenait à l'origine au diocèse de Tongres (qui deviendra le diocèse de Liège), qui relevait de l'archevêque de Cologne. Son premier évêque fut saint Servais.

Avec l'érection des nouveaux diocèses aux Pays-Bas, la ville de Namur devient un siège épiscopal le 12 mai 1559, suite à la bulle Super universas, et dépend alors du siège archiépiscopal de Cambrai. Le diocèse comprend alors le Brabant wallon, une partie du Hainaut et à peu près la moitié de l'actuelle province de Namur, tandis que le reste du territoire de l'actuelle province appartient au diocèse de Liège et au diocèse de Reims. Le territoire du Luxembourg relevait en partie du diocèse de Liège et en partie de celui de Trèves. Le premier évêque de Namur fut Antoine Havet.

Suite au Concordat de 1801, le diocèse de Namur est restructuré et dépend alors de Malines. Ses limites correspondaient à celles du département de Sambre-et-Meuse. En 1823, le Luxembourg, province actuelle et Grand-Duché, fut annexé au diocèse de Namur, mais en 1840, le Grand-Duché devint un vicariat apostolique indépendant. En 1843, après un échange de paroisses avec Liège, il reçoit sa délimitation actuelle, moyennant quelques rectifications en 1903 et 1977[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Jacques: Aux origines du diocèse de Namur, Namur, Presses universitaires de Namur, 1988, 159pp.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Source : Territoire et population sur le site du diocèse
  2. Source : Historique sur le site du diocèse