Quintus Caecilius Metellus Pius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Caecilii Metelli.
Monnaie de Metellus

Quintus Cæcilius Metellus Pius est le fils de Quintus Cæcilius Metellus Numidicus, sa piété filiale lui valut le surnom de « Pius ». C'est un membre de la gens Caecilii Metelli.

Il commence sa carrière comme légat de Lucius Cornelius Sylla. En 89 av. J.-C., il est préteur. Il se distingue dans la guerre sociale en prenant Venusia. Quintus Poppædius, le chef des Marses, est tué peu-après (88 av. J.-C.). L'année suivante, lorsqu'au cours de la Guerre civile Cinna et Marius s'emparent du pouvoir à Rome, il part en Afrique.

Il est de retour en Italie avec Sylla en 83 av. J.-C., et est récompensé de ses succès militaires par le dictateur qui le nomme pontifex maximus. Sylla l'envoie ensuite fonder une nouvelle colonie à Aléria pour les vétérans. En 80 av. J.-C., il est consul, et en tant que gouverneur d'Hispanie Ultérieure, il écrase Hirtuleius en 76 av. J.-C., mais ne vient à bout de Sertorius et de Perpenna que grâce à Pompée, en 72 av. J.-C.. De retour à Rome, il obtient les honneurs du triomphe l'année suivante.

Les campagnes Metellus Pius en Espagne contre Sertorius lui valurent le respect des historiens romains, particulièrement celle de Frontinus qui le cite fréquemment en exemple dans ses Stratagemata.