Guillaume Rouillé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Guillaume Rouillé, ou en latin Rovillius, (né v. 1518 à Tours et mort en 1589 à Lyon) est un libraire ou éditeur lyonnais de la Renaissance, qui, après avoir travaillé à Paris, s’établit définitivement à Lyon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Guillaume Rouillé a travaillé avec Gabriele Giolito (it) de Ferrare à Venise. Lorsqu'il vivait encore à Lyon (c. 1542-1543), il s'est marié  avec une fille du livreur italien Dominique de Portonariis. Il fut seulement libraire ou éditeur mais jamais imprimeur. Il a édité un livre au format de poche, appelé en latin, le decimosexto. Il travailla  à Lyon avec plusieurs imprimeurs comme  Macé Bonhomme, Balthazar Arnoullet, Jean Pullon alias de Trin ou Jean Frellon. Il fut élu conseiller de ville, échevin de Lyon en 1568-1569, 1573-1574 et 1578-1579[1].

Sa marque était un aigle représenté soit sur une palme, sur un globe ou sur un piédestal, avec un ou plusieurs serpents enroulés. Il a associé plusieurs devises à cette marque: « prudence » (prudentia) ou « la vertu et la fortune » ("in virtute et fortuna"), et différents textes sur Venise, la ville où il a travaillé pour la première fois comme libraire ("sub scuto veneto")[2].  

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Guillaume Rouillé (1518?-1589)
  2. Baudrier, Henri 1999, IX: 190-206. Baudrier (1964-1965/1999), Bibliographie Lyonnaise: recherche sur les imprimeurs, libraires, relieurs et fondeurs de lettres de Lyon au XVIe siècle, Genève, Slatkine Reprints, 7 vols.