Colleen McCullough

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir McCullough.

Colleen McCullough

Nom de naissance Colleen McCullough
Activités Romancier
Naissance 1er juin 1937 (77 ans)
Wellington, Nouvelle-Galles du Sud, Drapeau de l'Australie Australie
Langue d'écriture Anglais australien
Genres Roman historique
Roman d'amour
Roman policier

Œuvres principales

Colleen McCullough, née le 1er juin 1937 à Wellington (Australie) dans l'ouest de la Nouvelle-Galles du Sud, est une écrivaine australienne. Elle est principalement connu pour son roman Les oiseaux se cachent pour mourir écrit en 1977. Elle a reçu l'Order of Australia.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle naît le 1er juin 1937 à Wellington (Australie) d'une mère néo-zélandaise et d'un père écossais. Durant son adolescence, elle emménage à Sydney ou elle étudie la médecine. À la suite d'une allergie la rendant inapte à ce métier, elle devient spécialiste en neurosciences.

Elle travaille dans différents hôpitaux à Sydney puis déménage à Londres en 1963 ou elle poursuit sa carrière. En 1967, elle part travailler au Service de Neurologie de la Yale Medical School à New Haven dans le Connecticut aux États-Unis ou elle enseigne et poursuit ses recherches. Pour arrondir ses fins de mois, elle se lance dans la peinture et l'écriture. Elle publie Tim (en) en 1974 et The Thorn Birds (Les oiseaux se cachent pour mourir) en 1977 avec lequel elle rencontre un succès mondial. Elle rentre en Angleterre où elle souhaite poursuivre sa carrière mais sa nouvelle notoriété l'en empêche. Elle devient écrivaine à plein temps. À la fin des années 1970, elle s'installe sur l'île de Norfolk où elle vit désormais avec son mari.

Elle est l'auteure de plusieurs romans mêlant Histoire et Amour. Entre 1990 et 2007, elle a écrit la série Les Maîtres de Rome consacré à l'histoire de la République romaine. En 2006, elle s'essaie au roman policier en mettant en scène l'inspectrice Carmine Delmonico qui est à l'honneur dans cinq romans.

Elle est membre de l'Académie des Sciences de New York.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Tim (Tim) (en) (1974)
En 1979, le film Tim en a été tiré
  • The Thorn Birds (Les oiseaux se cachent pour mourir) (1977)
  • An Indecent Obsession (Un Autre nom pour l'amour) (1981)
  • A Creed for the Third Millennium (La Passion du Docteur Christian) (1985)
  • The Ladies of Missalonghi (Les Dames de Missalonghi) (1987)
  • The Song of Troy (Le Cheval de Troie) (1998)
  • Morgan's Run (L'Espoir est une terre lointaine) (2000)
  • The Touch (Le Temps de l'amour) (2003)
  • Angel Puss (La Maison de l'ange) (2004)
  • The Independence of Miss Mary Bennet (Les Caprices de miss Mary) (2008)
  • Bittersweet (2013)

Série Les Maîtres de Rome[modifier | modifier le code]

Série Carmine Delmonico[modifier | modifier le code]

  • On, Off (Corps manquants) (2006)
  • Too Many Murders (Douze de trop) (2010)
  • Naked Cruelty (Fleurs sanglantes) (2010)
  • The Prodigal Son (2012)
  • Sins of the Flesh (2013)

Biographie[modifier | modifier le code]

  • The Courage and the Will: The Life of Roden Cutler VC (1999)

Adaptations[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

A la télévision[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]