Premier Development League

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Premier Development League

alt=Description de l'image Premier_Development_League.jpg.
Généralités
Création 1995
Organisateur(s) United Soccer Leagues
Lieu Drapeau des États-Unis États-Unis et Drapeau du Canada Canada
Participants 53 américaines, 8 canadiennes
Statut des participants Amateur
Site web officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 4e niveau américain et canadien
Niveau supérieur Ligue canadienne de soccer Drapeau du Canada Canada
USL Pro Drapeau des États-Unis États-Unis
Palmarès
Tenant du titre Forest City London
Plus titré(s) Cape Cod Crusaders
Central Coast Roadrunners
Chicago Sockers
(2 titres chacun)

La Premier Development League (PDL) est une ligue amateure organisée par la United Soccer Leagues et œuvrant aux États-Unis et au Canada. C'est la quatrième division du soccer nord-américain derrière la Major League Soccer, la NASL et l'USL Pro.

Format de la compétition[modifier | modifier le code]

La PDL compte un grand nombre d'équipes (64 en 2013), regroupées géographiquement en divisions de 6 à 8 équipes. Chaque équipe joue 14 matchs de saison régulière contre les équipes de sa division. Les meilleurs équipes de chaque division disputent des séries éliminatoires entre juillet et août.

PDL : une ligue de développement[modifier | modifier le code]

La PDL est considérée comme une sorte de « vitrine à jeunes talents » pour les clubs de la Major League Soccer et de la NASL qui recrutent les meilleurs joueurs de toutes les équipes participantes pour les lancer dans le bain de l'élite américaine. Bien que n'étant pas «professionnel» en ce sens que la majorité des joueurs ne reçoivent pas de salaire, le PDL est fière de son dévouement au développement de jeunes joueurs de soccer, afin les préparer à leur future carrière dans les ligues professionnelles en Amérique du Nord ou ailleurs[1].

Les saisons en PDL ont lieu pendant les mois d'été, le bassin de joueurs étant principalement issus de la NCAA américaine. Les jeunes joueurs cherchant à continuer à jouer au soccer au cours de leurs vacances d'été, ce qu'ils peuvent faire dans la PDL tout en conservant leur admissibilité au collège. Toutefois, ces dernières années, des équipes telles que Laredo Heat, New Orleans Jesters, Vancouver Whitecaps FC U-23, Kitsap Pumas et Hollywood United Hitmen ont développé de nouveaux programmes appelé PDL-Pro, où les équipes peuvent engager des joueurs qui sont payés pour leurs performances[2].

Les États américains avec des équipes de PDL sont en rouge clair et les provinces canadiennes avec des équipes de PDL sont en rouge foncé

Histoire de la ligue[modifier | modifier le code]

Ancien logo

En 1995, le United States Interregional Soccer League (USISL) change son nom pour United States International Soccer League, et se divise en deux ligues, une professionnelle (qui est finalement devenu aujourd'hui la USL Pro) et une amateure (le "Premier League"). Le but de la séparation était alors d'élargir l’audience du soccer dans de nombreuses villes des États-Unis et du Canada. La saison inaugurale de la nouvelle Premier League met en vedette 27 équipes, et les Kickers de Richmond remportent le premier titre, en battant 3-1 les Expos de cacao dans le match de championnat[3].

Le United States International Soccer League change de nouveau de nom en 1996, et devient le United Systems of Independent Soccer Leagues. Avant la saison 1996, il y a un déplacement d'équipes entre les Pro League, la Premier League et une nouvelle ligue crée la USISL Select League (qui fusionnera plus tard avec la Ligue-A, et pour devenir ensuite la USL First Division). La Premier League augmentent à 34 équipes dans sa deuxième année d'existence.

En 1997, la Premier League est rebaptisé la Premier Development League Soccer (PDSL)[4]. En 1998, le PDSL possède 33 équipes, dont quatre associés à la ligue canadienne Pacific Coast Soccer League situé dans la côte du Pacifique ( qui jouent une autre calendrier après leur saison PDL terminée)[5].

En 1999, le USISL change son nom pour le United Soccer Leagues bien connu des amateurs de soccer, et la Premier Development League Soccer devient le United Soccer Leagues Premier Development League, ou PDL. La PDL recrute plusieurs équipes de la défunte league D3Pro, et s'élargir à 42 équipes dans six divisions. L'équipe d'expansion Chicago Sockers remporté le championnat de la Ligue, en battant 3-1 Spokane Shadow[6].

La PDL augmentent de huit autres franchises en 2000, et le Chicago Sockers remportent leur deuxième titre, en battant 1-0 Mid-Michigan Bucks[7]. La PDL augmente de 41 à 44 équipes en 2001. La décennie des années 2000 est une période de croissance soutenue et de la consolidation pour la PDL. Un accord avec le canal de télévision Fox Soccer Channel diffuse le match de championnat PDL en direct dans toute l'Amérique du Nord pour la première fois. Des équipes professionnelles commencent à investir dans la PDL en y ajoutant le développement U-23[8],[9].

En 2008 Laredo Heat devient la première équipe à remporter 3 championnat consécutifs PDL[10] La PDL passe à 68 équipes en 2009, et devant sa réputation grandissante dans le développement des joueurs, présente un nouveau programme appelé PDL-Pro, où certaines équipes seraient autorisés à agir en tant que clubs semi-professionnels, payer des joueurs, tout en respectant les règles d'éligibilité collégiale de la NCAA.

Équipes en 2014[modifier | modifier le code]

Équipe Pays Ville Stade Fondation Entraîneur
Central Conference
Great Lakes Division
Chicago Fire Premier Drapeau : États-Unis Bridgeview, Illinois Toyota Park 2001 Drapeau : Royaume-Uni Mark Spooner
Forest City London Drapeau : Canada London, Ontario German-Canadian Club of London Field 2008 Drapeau : Canada Martin Painter
K-W United FC Drapeau : Canada Kitchener-Waterloo, Ontario University of Waterloo Stadium 2010 Drapeau : Angleterre Brett Mosen
Michigan Bucks Drapeau : États-Unis Pontiac, Michigan Ultimate Soccer Arenas 1995 Drapeau : États-Unis Gary Parsons
Pittsburgh Riverhounds U23 Drapeau : États-Unis Pittsburgh Highmark Stadium 2013 vacant
Toronto Lynx Drapeau : Canada Toronto, Ontario Centennial Park Stadium 1997 Drapeau : Angleterre Duncan Wilde
Heartland Division
Chicago Inferno Drapeau : États-Unis Wheaton, Illinois Joe Bean Stadium 2011 Drapeau : États-Unis Tony Kees
Des Moines Menace Drapeau : États-Unis Des Moines, Iowa Valley Stadium 1994 Drapeau : États-Unis Mike Jeffries
Springfield Demize Drapeau : États-Unis Springfield, Missouri Cooper Sports Complex 1997 Drapeau : Canada Sean Fraser
St. Louis Lions Drapeau : États-Unis St. Louis, Missouri Tony Glavin Soccer Complex 2006 Drapeau : Écosse Tony Glavin
Thunder Bay Chill Drapeau : Canada Thunder Bay, Ontario Chapples Park Stadium 2000 Drapeau : Canada Tony Colistro
WSA Winnipeg Drapeau : Canada Winnipeg, Manitoba John Scouras Field 2010 Drapeau : Roumanie Eduardo Badescu
Eastern Conference
Mid Atlantic Division
Baltimore Bohemians Drapeau : États-Unis Baltimore, Maryland Ridley Athletic Complex 2011 Drapeau : États-Unis Steve Nichols
F.A. Euro Drapeau des États-Unis Brooklyn, New York Soccer Stadium at Baker Field 2012 Drapeau de l'Italie Joe Balsamo
Jersey Express SC Drapeau des États-Unis Newark, New Jersey Lubetkin Field 2007 Drapeau de la Russie George Vichniakov
Long Island Rough Riders Drapeau des États-Unis South Huntington, New York Mitchel Athletic Complex 1994 Drapeau de l'Angleterre Paul Roderick
NJ-LUSO Parma FC Drapeau des États-Unis Denville, New Jersey Morris Catholic High School 2007 Drapeau : Portugal Carlos Rasolio
Northern Virginia Royals Drapeau des États-Unis Woodbridge, Virginie Hellwig Memorial Field Stadium 1998 Drapeau : Angleterre Richie Burke
Ocean City Nor'easters Drapeau des États-Unis Ocean City, New Jersey Carey Stadium 1996 Drapeau : Angleterre Neil Holloway
Reading United AC Drapeau : États-Unis Reading, Pennsylvanie Don Thomas Stadium 1996 Drapeau : Irlande Brendan Burke
Northeast Division
Connecticut FC Azul Drapeau des États-Unis Hamden, Connecticut TBA 2011 Drapeau des États-Unis David Kelly
GPS Portland Phoenix Drapeau des États-Unis Portland, Maine Memorial Stadium 2009 Drapeau : Angleterre Paul Baber
Impact de Montréal U23 Drapeau : Canada Montréal, Québec Terrain synthétique du Stade Saputo 2014 Drapeau : France Philippe Eullaffroy
Real Boston Rams[11] Drapeau des États-Unis Weymouth, Massachusetts Weymouth High School 2013 Drapeau des États-Unis Jimmy Costa
Seacoast United Phantoms Drapeau des États-Unis Portsmouth, New Hampshire Portsmouth High School 1996 Drapeau des États-Unis Stefano Franciosa
Vermont Voltage Drapeau des États-Unis St. Albans, Vermont Collins-Perley Sports Complex 1997 Drapeau : Serbie Bo Simic
Westchester Flames Drapeau : États-Unis New Rochelle, New York Skidelsky Field 1999 Drapeau : Grèce Gus Skoufis
Western Mass Pioneers Drapeau : États-Unis Ludlow, Massachusetts Lusitano Stadium 1998 Drapeau des États-Unis Joe Calabrese
South Atlantic Division
Carolina Dynamo Drapeau : États-Unis Greensboro, Caroline du Nord Macpherson Stadium 1993 Drapeau : Angleterre Marc Nicholls
Cincinnati Dutch Lions Drapeau : États-Unis Cincinnati, Ohio Xavier University Soccer Complex 2013 Drapeau : Angleterre Terry Nicholl
Palmetto FC Bantams Drapeau : États-Unis Greenwood, Caroline du Sud Lander Soccer Complex 2012 Drapeau : États-Unis Van Taylor
River City Rovers Drapeau : États-Unis Louisville, Kentucky Christian Academy of Louisville 2010 Drapeau : États-Unis Muhamed Fazlagic
Southern West Virginia King's Warriors Drapeau des États-Unis Beckley, Virginie-Occidentale Paul Cline Memorial Youth Sports Complex 2012 TBA
West Virginia Chaos Drapeau : États-Unis Charleston, Virginie-Occidentale Schoenbaum Stadium 2003 Drapeau : Angleterre Chris Grassie
Southern Conference
Mid South Division
Austin Aztex Drapeau des États-Unis Austin, Texas House Park 2011 Drapeau : Écosse Paul Dalglish
Houston Dutch Lions Drapeau des États-Unis Shenandoah, Texas Woodforest Bank Stadium 2011 Drapeau des Pays-Bas Hans van Arum
Laredo Heat Drapeau des États-Unis Laredo, Texas Texas A&M International Soccer Complex 2004 Drapeau du Mexique Israel Collazo
Mississippi Brilla Drapeau : États-Unis Jackson, Mississippi Harper Davis Stadium 2006 Drapeau : États-Unis Dave Dixon
Midland/Odessa Sockers Drapeau : États-Unis Midland, Texas Grande Communications Stadium 2008 TBA
Southeast Division
IMG Academy Bradenton Drapeau des États-Unis Bradenton, Floride IMG Soccer Academy 1998 Drapeau des États-Unis Scott Dean
Floridians FC Drapeau : États-Unis Fort Lauderdale, Floride Central Broward Regional Park 2013 vacant
Ocala Stampede Drapeau des États-Unis Ocala, Floride Big Sun Soccer Complex 2011 Drapeau du Brésil Anderson Da Silva
Orlando City U-23 Drapeau des États-Unis Lake Mary, Floride Showalter Field 1998 Drapeau des États-Unis Paul Shaw
Panama City Beach Pirates Drapeau des États-Unis Panama City, Floride Mike Gavlak Sports Complex 2011 Drapeau des États-Unis Greg DeVito
SW Florida Adrenaline[12] Drapeau des États-Unis Fort Myers, Floride Barron Collier High School 2013 Drapeau de l'Angleterre John Robinson
Western Conference
Northwest Division
Kitsap Pumas Drapeau : États-Unis Bremerton, Washington Bremerton Memorial Stadium 2008 Drapeau : États-Unis Peter Fewing
Lane United FC Drapeau : États-Unis Eugene, Oregon Willamalane Center 2013 Drapeau : États-Unis John Galas
Portland Timbers U23s Drapeau des États-Unis Portland, Oregon Jeld-Wen Field 2008 Drapeau des États-Unis Jim Rilatt
Puget Sound Gunners FC Drapeau : États-Unis Everett, Washington Goddard Memorial Stadium 201 Drapeau : Brésil Alex Silva
Seattle Sounders FC U23 Drapeau des États-Unis Pierce County, Washington TBA 2006 Drapeau des États-Unis Darren Sawatzky
Vancouver Whitecaps FC U23 Drapeau du Canada Vancouver, Colombie-britannique Thunderbird Stadium 2005 Drapeau : Écosse Stuart Neely
Victoria Highlanders Drapeau du Canada Victoria, Colombie-britannique Royal Athletic Park 2008 Drapeau du Canada Steve Simonson
Washington Crossfire Drapeau des États-Unis Seattle, Washington Redmond High School 2007 Drapeau : États-Unis Seth Spidahl
Mountain Division
Albuquerque Sol FC Drapeau : États-Unis Albuquerque, Nouveau-Mexique Ben Rios Field 2013 vacant
BYU Cougars Drapeau des États-Unis Provo, Utah The Stadium at South Field 1995 Drapeau : États-Unis Chris Watkins
FC Tucson Drapeau des États-Unis Tucson, Arizona Kino Sports Complex 2010 Drapeau : États-Unis Rick Schantz
Las Vegas Mobsters Drapeau : États-Unis Las Vegas, Nevada Peter Johann Memorial Field 2013 Drapeau : Angleterre Tony Asquith
Real Colorado Foxes Drapeau : États-Unis Highlands Ranch, Colorado Shea Stadium 2008 Drapeau : États-Unis Leigh Davies
Southwest Division
Fresno Fuego Drapeau des États-Unis Fresno, Californie Chukchansi Park 2003 Drapeau des États-Unis Scott Alcorn
Los Angeles Misioneros Drapeau des États-Unis Los Angeles, Californie California State University, San Bernardino 2006 Drapeau du Mexique Marlon Iván León
Orange County Blues FC Drapeau : États-Unis Costa Mesa, Californie Vanguard University Stadium 2011 Drapeau : États-Unis Federico Bianchi
Earthquakes de San José U23 Drapeau : États-Unis Santa Clara, Californie Buck Shaw Stadium 2013 vacant
Southern California Seahorses Drapeau des États-Unis La Mirada, Californie Biola University 2001 Drapeau des États-Unis Todd Elkins
Ventura County Fusion Drapeau des États-Unis Ventura, Californie Ventura College 2006 Drapeau des États-Unis Ole Mikkelsen

Champions[modifier | modifier le code]

Champions des saisons régulières

 

Champions des séries éliminatoires

Anciennes équipes de PDL[modifier | modifier le code]

 

Nombre de supporteurs aux matchs PDL[modifier | modifier le code]

En saison régulière

  • 2011: 750
  • 2010: 550
  • 2009: 533
  • 2008: non-disponible
  • 2007: 516
  • 2006: 561
  • 2005: 503
  • 2004: 455
  • 2003: 492
  • 2002: 463
  • 2001: 410
  • 2000: 423
  • 1999: 385
  • 1998: 317
  • 1997: 304
  • 1996: 256
  • 1995: 290
 

En série éliminatoire

  • 2011: 1500
  • 2010: 1146
  • 2009: 1182
  • 2008: 1338
  • 2007: non-disponible
  • 2006: 895
  • 2005: 912
  • 2004: 877
  • 2003: 703
  • 2002: 560
  • 2001: 530
  • 2000: 481
  • 1999: 407
  • 1998: 416
  • 1997: 397
  • 1996: 218
  • 1995: 182

Équipe d'étoiles 2011 de la PDL[modifier | modifier le code]

  • GK – Mitch Hildebrandt, Michigan Bucks
  • D – Dillon Barna, Ventura County Fusion
  • D – Stewart Givens, Michigan Bucks
  • D – Wilson Rodrigues Neto, Thunder Bay Chill
  • D – Daniel Scott, Kitsap Pumas
  • MF – Daniel Barrera, Ventura County Fusion
  • MF – Jonathan Mendoza, Central Florida Kraze
  • MF – John Sosa, Des Moines Menace
  • F – Milton Blanco, Fresno Fuego
  • F – Chandler Hoffman, Orange County Blue Star
  • F – Jake Keegan, Westchester Flames

Source[14]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) http://pdl.uslsoccer.com/home/295716.html
  2. Cela peut contrevenir aux règles de la NCAA, qui stipulent que les joueurs des collèges et des universités américaines ne peuvent jouer aux côtés de professionnels. Ce qui signifie aussi, que les quelques équipes PDL-Pro ne peuvent avoir aucune joueur actif de la NCAA sur leur liste, mais peuvent employer des NAIA et des anciens joueurs NCAA qui ont déjà obtenu leur diplôme
  3. (en) http://homepages.sover.net/~spectrum/usl2.html#1995p
  4. (en) http://homepages.sover.net/~spectrum/usl3.html#1997pdsl
  5. (en) http://homepages.sover.net/~spectrum/year/1998.html#pdsl
  6. (en) http://homepages.sover.net/~spectrum/year/1999.html#pdsl
  7. (en) http://homepages.sover.net/~spectrum/usl4.html#2000pdl
  8. (en) http://homepages.sover.net/~spectrum/usl4.html#2001pdl
  9. (en) http://homepages.sover.net/~spectrum/usl4.html#2002pdl
  10. (en) http://www.uslsoccer.com/home/268635.html
  11. (en) Real Boston Rams Join PDL sur pdl.uslsoccer.com
  12. (en) SW Florida Soccer Club Joins PDL sur uslsoccer.com
  13. (en) USL News Release, Pumas Claim First PDL Championship sur pdl.uslsoccer.com
  14. (en) USL News Release, PDL All-League Team AnnouncedTop 11 chosen from nearly 2,000 PDL players sur uslsoccer.com

Liens externes[modifier | modifier le code]