Soccer au Canada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le soccer au Canada concerne des équipes canadiennes évoluant dans des championnats au Canada ou dans des ligues nord-américaines.

Le soccer est le principal sport pratiqué au Canada avec le hockey sur glace et le Football canadien. Pourtant, le soccer au Canada ne fait l'objet que d'une exposition médiatique mineure et les meilleurs équipes du pays évoluent dans des championnats majoritairement américains. Il n'existe pas de championnat exclusivement canadien au niveau national mais seulement des championnats régionaux dans les différentes provinces.

Soccer masculin[modifier | modifier le code]

Ligues et championnats professionnels[modifier | modifier le code]

Trois équipes canadiennes, le Toronto FC, les Whitecaps de Vancouver et l'Impact de Montréal, évoluent en Major League Soccer (MLS), le plus haut niveau du soccer au Canada et aux États-Unis tandis que leurs équipes réserves jouent en USL Pro. En NASL, le championnat de deuxième division nord-américaine évoluent également deux équipes canadiennes : le FC Edmonton et le Fury d'Ottawa FC.

Le troisième niveau du soccer au Canada est composé de plusieurs ligues semi-professionnelles régionales : la Première ligue de soccer du Québec, la League1 Ontario et la Pacific Coast Soccer League. Suite à une affaire de matchs truqués, la Ligue canadienne de soccer n'est plus reconnu par l'ACS ni la FIFA.

L'ACS ne souhaite plus que des équipes canadiennes rejoignent des ligues mineures américaines sauf si elles sont trop éloignées de toutes compétition canadiennes équivalentes. Ainsi, sept équipes canadiennes évoluent en Premier Development League ; il s'agit des Lynx de Toronto, du Forest City London, du K-W United FC, du Thunder Bay Chill, du WSA Winnipeg, Calgary Foothills FC et des Victoria Highlanders.

Championnats amateurs[modifier | modifier le code]

Il existe, sous ses niveaux professionnels et semi-professionnels, différents championnats amateurs organisés à l'échelle de chaque province par les fédérations provinciales affilié à la fédération nationale, l'Association canadienne de soccer. Ainsi au Québec, la Fédération de soccer du Québec organise la Ligue de soccer élite du Québec.

Championnat canadien[modifier | modifier le code]

Un tournoi national canadien regroupant toutes les clubs professionnels du pays est créé en 2008 sous le nom de Championnat canadien[1]. Il a pour finalité de déterminer l'équipe représentant le Canada dans la Ligue des champions de la CONCACAF[2] et d'attribuer la Coupe des Voyageurs au champion du Canada[3],[4]. Depuis 2011 et l'intégration du FC Edmonton à la compétition, le championnat canadien est organisé sous la forme d'une coupe et non plus d'un championnat sans que son appellation soit modifiée.

Soccer féminin[modifier | modifier le code]

W-League[modifier | modifier le code]

Le premier niveau de soccer féminin au Canada est la W-League, un championnat nord-américain semi-professionnel dans lequel participent huit équipes canadiennes: l'Amiral SC de Québec, les Comètes de Laval, le Fury d'Ottawa, les Gryphons de London, Hamilton FC Rage, les Lady Lynx de Toronto, les Whitecaps de Vancouver et Victoria Highlanders FC. Chaque équipe joue en moyenne 14 matches par saison ( étalés sur les mois de mai, juin et juillet). Le calendrier de la W-League s’arrime avec le calendrier de la NCAA aux États-Unis.

Soccer universitaire[modifier | modifier le code]

Le deuxième niveau du soccer féminin au Canada est le Sport interuniversitaire canadien (SIC) (appelé Canadian Interuniversity Sport (CIS) en langue anglaise). Cette compétition regroupe 47 équipes féminines basées dans les principales universités du pays. Ces équipes sont répartis dans 4 conférences: Sport universitaire de l'Atlantique, Sports universitaires de l'Ontario, Association sportive universitaire de l'Οuest canadien et Réseau du sport étudiant du Québec. La saison débute lors de la rentrée scolaire de la fin d'août pour se terminer lors du weekend du championnat féminin universitaire tenu en fin de novembre[5]. Au Québec, le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) organise une compétition, la Ligue universitaire de soccer du Québec dans les principales universités québécoises.

Championnats amateurs[modifier | modifier le code]

Sous ces deux niveaux, il existe, plusieurs championnats féminins organisés dans chaque province du pays par les fédérations. Ainsi au Québec, la Fédération de soccer du Québec organise la Ligue de soccer élite du Québec avec un volet féminin composé de plusieurs groupes d'âge (U-14 à U-18 et senior)[6],[7].En Colombie-Britannique, la Pacific Coast Soccer League organise la compétition féminine locale.

Historique du soccer pro au Canada[modifier | modifier le code]

La première grande ligue nord-américaine : la NASL[modifier | modifier le code]

Dès sa création en 1968, la North American Soccer League, le premier grand championnat nord-américain de soccer incluait des équipes canadiennes (Vancouver Royals et Toronto Falcons). En raison de l'instabilité qui a marqué l'histoire de ce championnat, il n'y a pas eu en continu des équipes canadiennes qui y participaient mais ce fut le cas pendant la majorité de son existence. Il y eu ainsi l'Olympique de Montréal (1971-1973), les Toronto Metros rebaptisés Toronto Metros-Croatia puis Toronto Blizzard (1971-1984) qui remportèrent le titre 1976, les Vancouver Whitecaps (1974-1984) qui remportèrent le titre en 1979, les Edmonton Drillers (1979-1982), les Calgary Boomers (1981) et le Manic de Montréal (1981-1983). La NASL disparait à l'issue de la 1984.

Les heures sombres du soccer pro nord-américains et la CSL[modifier | modifier le code]

En 1985, suite à la disparition de la NASL, il ne subsiste plus en Amérique du nord que la MISL, une ligue professionnelle de football en salle. Il faut attendre 1987 pour voir repartir le soccer professionnel au Canada, alors qu'il n'existe plus aux États-Unis. La Ligue canadienne de soccer est créée. C'est le premier unique championnat canadien véritablement national de l'histoire. Il est composé de 2 divisions, une à l'est et l'autre à l'ouest. Malheureusement il ne dure que 6 éditions et s'arrête à l'issue de la saison 1992.

1998 voit la création de l'Open Canada Cup et de la nouvelle Ligue canadienne de soccer.

Le retour d'une grande ligue nord-américaine : la MLS[modifier | modifier le code]

À sa création en 1996, la Major League Soccer, contrairement à la défunte NASL, ne compte pas d'équipes canadiennes. Il faudra attendre 2007 pour voir le Toronto FC devenir la première équipe canadienne de MLS. Elle est rejointe en 2011 par les Vancouver Whitecaps puis en 2012 par l'Impact de Montréal.

Constitution d'une hiérarchie cohérente du soccer canadien[modifier | modifier le code]

Avec l'arrivée en 2011 du FC Edmonton dans la nouvelle NASL se pose la question de la hiérarchie des compétitions où évolue des clubs canadiens. Il s'agit également de trouver une articulation entre les compétitions gérer par l'ACS et celles des fédérations provinciales. La création de la PLSQ par la Fédération de soccer du Québec en 2012 puis celle de la L1O en 2014 constituent un niveau intermédiaire entre les clubs professionnels des championnats nord-américains et les compétions provinciales amateurs.

En novembre 2014 est organisée la première coupe interprovinciale de soccer.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Championnat canadien Nutrilite sur CanadaSoccer.com
  2. Journal Signals de la CONCACAF, édition du 20 novembre 2007
  3. « L’Impact remporte son premier match face au FC Real Estelí », sur canadasoccer.com,‎ 27 août 2008 (consulté le 8 février 2010)
  4. « L'Impact expliqué aux Européens », sur impactsoccer.com (consulté le 8 février 2010)
  5. « site du Championnat de soccer féminin 2010 », sur Sport Interuniversitaire Canadien,‎ 11 novembre 2010 (consulté le 1er juin 2011)
  6. « Équipes LSEQ 2011 » (consulté le 1er juin 2011)
  7. « Guide LSEQ 2011 » (consulté le 1er juin 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]