Équipe des États-Unis de football de plage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau : États-Unis Équipe des États-Unis de beach soccer
{{#if:
logo
Généralités
Confédération CONCACAF
Couleurs Bleu et blanc
Surnom The Yanks,
Stars and Stripes
Stade principal Miami Beach Stadium
8 000 places
Classement BSWW en stagnation 17e (2013)
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : États-Unis Edwin Soto
Palmarès
Coupe du monde médaille d'argent, Coupe du Monde Finaliste en 1995
Championnat CONCACAF médaille d'or, Amérique du Nordmédaille d'or, Amériquemédaille d'or, Amérique du Nord Vainqueur en 2006, 2007, 2013
Copa América Finaliste en 1996, 1998 et 1999
Maillots
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

L'équipe des États-Unis de football de plage est une sélection qui réunit les meilleurs joueurs américains de la discipline.

Histoire[modifier | modifier le code]

Genèse (années 1990)[modifier | modifier le code]

Le football de plage est importé aux États-Unis depuis le Brésil au début des années 1990. Peter Mellor, ancien gardien de but de Premier League (Fulham et Portsmouth), organise le premier tournoi de beach-soccer sur le sol américain à Clearwater (Floride) en 1991. Il en est inspiré après avoir visité Rio de Janeiro et regarder des matchs sur la plage de Copacabana dans les années 1980. Il décide alors de porter le nouveau sport en Amérique du Nord pour améliorer le niveau des jeunes footballeurs du pays. Durant l'été 1993, en étroite collaboration avec la marque de sport anglaise Umbro, Mellor fonde Soccer On The Beach Enterprises et organise un premier événement de football de plage professionnel à South Beach (Miami)[1].

En juin 1994, Dick Whalen amène le football de plage sur les plages de Virginie et met en place la tournoi de beach soccer le plus prolifique de la nation, le North American Sand Soccer Championships. L'équipe des États-Unis prend part au premier évènement international, le BSWW Mundialito 1994 dont il termine 3e. Peu de temps après Jeff Benbow introduit le beach soccer en Californie du Sud en inaugurant le Longboard Beach Soccer Classic à Huntington Beach en août 1994[1].

Démocratisation (année 2000)[modifier | modifier le code]

À l'été de 2002, Mike Granigan et le club de football du Cap-Express de Wildwood, New Jersey fonde le Cape Express Beach Blast avec 70 équipes. À l'été 2007, ce nombre atteint 1100 équipes et devient le plus grand tournoi de football de plage au monde en termes de participants. Ce succès phénoménal en inspire d'autres et en 2007 plus de 10 tournois sont établis dans le pays, plus particulièrement les Championnats de Californie du Sud, le Copacabana Classic et le Pro-Am Beach Soccer Championships, tous sur la côte Ouest. Promoteur de tournoi; Chris Lemay et le football basée à San Diego introduisent six nouveaux tournois à l'été 2008, qui font de la Californie le centre du football de plage aux États-Unis. La sélection remporte ses premiers trophées avec le titre de champion de la zone CONCACAF en 2006 puis l'année suivante[1].

Pour le Championnat CONCACAF 2013 qualificatif pour la Coupe du monde, l'équipe entraînée par Eddie Soto dispose d’un buteur d’élite en la personne de Nicolas Perera. Ses réalisations lors de l’épreuve qualificative de la CONCACAF laissent augurer de grandes choses à la phase finale tahitienne, sa toute première participation à la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA. Pour l'épauler, Perera peut compter sur les vétérans Francis Farberoff et Anthony Chimienti. Les deux hommes figuraient déjà dans l’équipe en 2007, l’année des débuts des Stars and Stripes dans l'épreuve suprême organisée par la FIFA. Les États-Unis, qui s'appuient sur une majorité de joueurs originaires de la côte ouest des États-Unis et notamment du sud de la Californie, semblent à nouveau promis à un bel avenir. Le succès arraché après prolongation au Salvador en finale des qualifications (5-4) est de nature à redonner le sourire aux supporters[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

Selectionneurs[modifier | modifier le code]

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Effectif retenu pour la Coupe du monde 2013[4] :

No. Nat. Position Nom du joueur
1 Drapeau des États-Unis Christopher Toth Gardien de but
2 Drapeau des États-Unis Jason Leopoldo
3 Drapeau des États-Unis Ryan Futagaki
4 Drapeau des États-Unis Michael Enfield
5 Drapeau des États-Unis Lewie Valentine
6 Drapeau des États-Unis Alessandro Canale
No. Nat. Position Nom du joueur
7 Drapeau des États-Unis Nicolas Perera
8 Drapeau des États-Unis Andrew Feld
9 Drapeau des États-Unis Anthony Chimienti
10 Drapeau des États-Unis Francis Farberoff Capitaine
11 Drapeau des États-Unis Brandon Taguinod
12 Drapeau des États-Unis Michael McAndrews Gardien de but

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) History of Beach Soccer in the United States sur usbeachsoccer.com
  2. Portrait des USA avant la Coupe du monde 2013, sur le site de la FIFA
  3. a et b Éditions 2005 et 2007 ouvertes aux nations d'Amérique du Sud.
  4. Composition des États-Unis pour la Coupe du monde 2013 sur le site de la FIFA.