Pierre Poilievre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Poilievre (né le 3 juin 1979 à Calgary, Alberta) est un homme politique canadien. Il est actuellement député à la Chambre des communes du Canada, ayant été réélu dans la circonscription ontarienne de Nepean-Carleton lors de l'élection fédérale canadienne de 2006. Poilievre est membre du Parti conservateur du Canada, et il est actuellement l'un des plus jeunes députés au Parlement du Canada.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né de parents franco-albertains, Poilièvre n'en est pas moins à ses premiers balbutiements en français. Poilievre étudie en relations internationales à l'université de Calgary et participe aux forums de débat du campus pendant ses études.

Avant de se lancer en politique, Poilievre est copropriétaire et opérateur de 3D Contact Inc., une firme de sondage et de consultants (l'autre partenaire étant l'avocat de Calgary Jonathan Denis). Il travaille également pour Magna International, se concentrant sur les communications, et il a fait du travail de relations publiques à Toronto. Avant son élection, Poilievre a fait du travail politique pour les députés alliancistes Stockwell Day et Jason Kenney et travaille comme assistant à plein temps pour M. Day.

En 1999, Poilievre contribue un essai sur les politiques publiques pour le livre At Stake, une collection d'essais du programme As Prime Minister Awards de Magna International.

Il remporte la nomination du Parti conservateur dans la circonscription de Nepean-Carleton en 2004, à l'âge de 25 ans, après que le député provincial ontarien John Baird ait décidé de ne pas se présenter. Dans une course très observée, Poilievre défait le ministre libéral David Pratt par près de 4000 voix, soit 5,5 % du total. Les libéraux sont réduits à un gouvernement minoritaire lors de l'élection.

Poilievre a été voté l'un des députés les plus travaillants dans sa circonscription dans le sondage politique annuel du journal The Hill Times.

Le 23 janvier 2006, Poilievre est réélu avec 55 % des voix, défaisant le candidat libéral par plus de 19 000 voix. Les conservateurs ont pu former un gouvernement minoritaire à l'échelle nationale.

Le 7 février 2006, Poilievre est nommé secrétaire parlementaire à l'honorable John Baird, le Président du Conseil du trésor.

Liens externes[modifier | modifier le code]