Monétisation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article court présente un sujet plus développé dans : Monnaie.

La monétisation est l’introduction de nouvelles formes de moyen de paiement dans le circuit économique par les banques commerciales ou les banques centrales par augmentation simultanée de leur actif (sous forme de créances) et de leur passif (nouvelle monnaie émise en contrepartie de la créance).

La monétisation par les banques commerciales augmente la masse monétaire disponible dans l'économie. La monétisation par les banques centrales augmente les liquidités disponibles pour les banques commerciales, sous forme d'augmentation de la base monétaire.

Les banques centrales peuvent également monétiser des titres de dette publique (procédure interdite pour la Banque centrale européenne et les Banques Centrales Nationales de la zone euro par l'article 123 du Traité de Lisbonne, ex article 104 du Traité de Maastricht) : on parle dans ce cas d'assouplissement quantitatif (quantitative easing), procédure utilisée par exemple par la Banque centrale des États-Unis (FED), la Banque centrale du Japon (BoJ) et la Banque d'Angleterre (BoE).