Niki Ashton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Niki Ashton
Niki Ashton, lors d'un débat des candidats à la direction du NPD en 2012
Niki Ashton, lors d'un débat des candidats à la direction du NPD en 2012
Fonctions
Députée de Churchill à la Chambre des communes du Canada
En fonction depuis le 14 octobre 2008
Élection Élection fédérale canadienne de 2008
Prédécesseur Tina Keeper
Biographie
Nom de naissance Niki Christina Ashton
Date de naissance 9 septembre 1982 (32 ans)
Lieu de naissance Thompson (Manitoba)
Parti politique Nouveau Parti démocratique

Niki Ashton (née le 9 septembre 1982 à Thompson[1] ) est une femme politique canadienne. Elle est la députée de la circonscription fédérale de Churchill (Manitoba) à la Chambre des communes du Canada depuis l'élection fédérale canadienne de 2008 sous la bannière du Nouveau Parti démocratique[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle a fréquenté l'école Riverside et l'école secondaire R.D. Parker Collegiate. Elle a par la suite étudié au Li Po Chun United World College à Hong Kong. Elle détient un baccalauréat ès arts en économie politique globale de l'université du Manitoba et une maîtrise en affaires internationales de l'université Carleton.

Elle parle l'anglais, le français, le grec et l'espagnol et a étudié le mandarin, le russe, l'ukrainien, le turc et le cri. Elle est la fille du ministre manitobain Steve Ashton. Elle s'est mariée en été 2011.

Politique[modifier | modifier le code]

En 2005, elle ravit la nomination du NPD dans son comté, defaisant la députée sortante Bev Desjarlais, qui avait été retrogradée à cause de sa position contre le mariage entre conjoints du même sexe, à l'encontre de la position du NPD. Par la suite, Desjarlais quitte le parti, siège comme indépendante jusqu'à l'élection et se présente comme indépendante contre Ashton[2]. Lors de cette élection, Ashton souligne notamment le financement pour l'University College of the North et l'importance d'un accord avec le gouvernement fédéral pour le développement du Nord.

Lors de cette élection générale du 23 janvier 2006, malgré un endossement syndical pour Ashton[3], le vote du NPD se divise entre Ashton et Desjarlais et le comté passe à la candidate libérale, Tina Keeper[4].

Lors de l'élection générale du 14 octobre 2008, par contre, le vote néo-démocrate se reconsolide et Ashton remporte le comté pour le NPD.

Niki Ashton a été porte-parole parlementaire de son parti en matières de Développement communautaire, de Développement rural et de Jeunesse, du 17 novembre 2008 au 25 mai 2011, et porte-parole en matières d'Alphabétisation et d'Éducation post secondaire, du 13 février 2009 au 25 mars 2011[1].

Elle est réélue à l'élection générale du 2 mai 2011[1].

Elle est la présidente du comité permanent de la condition féminine de la Chambre des Communes depuis le 2 juin 2011[1].

En 2011, Niki Ashton reçoit l'appui du cinéaste militant Michael Moore[5] dans sa lutte contre la fermeture de l'usine de la compagnie minière Vale à Thompson en dépit des conditions d'un prêt de 1 milliard $ octroyé par le gouvernement du Canada.

En 2011, Niki Ashton est candidate à l'élection à la direction du Nouveau Parti démocratique de 2012[6]. Elle en fait l'annonce à Montréal le 7 novembre 2011.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e « Niki Ashton — Fiche de parlementaire », Parlement du Canada
  2. « Churchill MP quits NDP after nomination loss », sur CBC News,‎ 18 octobre 2005 (consulté le 11 juin 2011)
  3. « NDP Candidate Niki Ashton Backed by Unions », sur Manitoba Federation of Labour (consulté le 11 juin 2011)
  4. « Canada Votes 2006 - Candidates & Ridings - 216 Churchill », sur CBC News (consulté le 11 juin 2011)
  5. (en) John Barker, « Michael Moore delivers the goods for Niki Ashton », Thompson Citizen,‎ 25 février 2011 (lire en ligne)
  6. « Niki Ashton neuvième candidate à la direction du NPD, radio-canada.ca, 7 novembre 2011. Consulté le 21 février 2012. »

Lien externe[modifier | modifier le code]