Paris-Tours 2009

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paris-Tours 2009
{{#if:
Logo
Logo
Généralités
Édition 103e
Date 11 octobre 2009
Distance 230 km
Pays visité(s) Drapeau de la France France
Lieu de départ Chartres
Lieu d’arrivée Tours
Arrivants 155
Résultats
Vainqueur Drapeau : Belgique Philippe Gilbert
44,176 km/h de moyenne
Chronologie
Précédent Paris-Tours 2008 Paris-Tours 2010 Suivant

La 103e édition de Paris-Tours a eu lieu le dimanche 11 octobre 2009. La course remportée par le Belge Philippe Gilbert faisait partie de l'UCI Europe Tour 2009.

Les équipes sélectionnées[modifier | modifier le code]

Liste de départ complète

Drapeau : Allemagne Allemagne
Drapeau : Belgique Belgique
Drapeau : Danemark Danemark
Drapeau : Espagne Espagne
Drapeau : États-Unis États-Unis
Drapeau : France France
Drapeau : Italie Italie
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas
Drapeau : Russie Russie
Drapeau : Suisse Suisse

Les favoris[modifier | modifier le code]

Tom Boonen (Quick Step) et Óscar Freire (Rabobank) tenteront de se racheter après une saison difficile. Mais, le Belge et l'Espagnol devront compter avec Tyler Farrar (Garmin-Slipstream), Gerald Ciolek (Milram) et André Greipel (Columbia-HTC), vainqueurs d'étapes sur la Vuelta. Les Français Jimmy Casper (Besson Chaussures-Sojasun), Romain Feillu (Agritubel), Sébastien Chavanel (La Française des jeux) et William Bonnet (BBox Bouygues Telecom) viseront également la victoire.

Toutefois, les puncheurs pourraient contrarier ces projets. Le tenant du titre, Philippe Gilbert, vainqueur de la 20e étape du Tour d'Italie, tentera de renouer avec la victoire. Il devra néanmoins faire avec de redoutables concurrents : Samuel Sánchez (Euskaltel-Euskadi), champion olympique, Alessandro Ballan (Lampre-NGC), champion du monde 2008, Sylvain Chavanel (Quick Step), Frédéric Guesdon (La Française des jeux), Filippo Pozzato (Katusha), ou encore Edvald Boasson Hagen (Columbia-HTC).

Parcours[modifier | modifier le code]

Après un départ de Chartes, les coureurs retrouveront le tracé habituel à Bonneval, au km 44. Les 10 derniers km comportent 3 difficultés : la côte de l'Épan (500 m à 8 %), la côte du Pont Volant (400 m à 7 %) et la côte du Petit Pas de l'Âne (500 m à 7 %). L'arrivée sera jugée sur l'avenue de Grammont, longue de 2 600 m, après 230 km à travers les départements de l'Eure-et-Loir, du Loir-et-Cher et de l'Indre-et-Loire. L'arrivée est jugée Avenue de Grammont après une ligne droite de plus de trois kilomètres.

Récit de la course[modifier | modifier le code]

Au km 9, Jonathan Thiré (Auber 93) sort du peloton. Martin Elmiger et Cédric Pineau (AG2R La Mondiale), Matthieu Ladagnous (La Française des jeux), Damien Gaudin (BBox Bouygues Telecom), Jean-Luc Delpech (Bretagne-Schuller), Mathew Hayman (Rabobank), Aart Vierhouten (Vacansoleil), Tom Veelers (Skil-Shimano) et László Bodrogi (Katusha) le suivent pour former l'échappée matinale.

Les échappés n'ont plus que min 45 s d'avance sur le peloton au ravitaillement, où André Greipel (Columbia-HTC) abandonne.

À partir de 30 km de l'arrivée, l'avance des hommes de tête oscillent entre 20 et 30 s.

À 11 km de l'arrivée, Tom Veelers quitte le groupe de tête. L'attaque du Néerlandais marque le début des hostilités. En effet, lorsque Veelers est repris 2 km plus loin, un petit groupe se forme, avec Greg Van Avermaet, Philippe Gilbert (Silence-Lotto), Tom Boonen (Quick Step) et Borut Božič (Vacansoleil). Alors que Van Avermaet a été lâché, Filippo Pozzato (Katusha) part en contre dans la côte du Pont Volant, mais ne parvient pas à rejoindre le trio de tête. À 200 m de la ligne, Gilbert lance le sprint et s'impose pour la 2e fois consécutive à Tours.

Classement final[modifier | modifier le code]

1. Drapeau : Belgique Philippe Gilbert Silence-Lotto en 5 h 12 min 23 s
2. Drapeau : Belgique Tom Boonen Quick Step + 0 s
3. Drapeau : Slovénie Borut Božič Vacansoleil + 2 s
4. Drapeau : Italie Filippo Pozzato Katusha + 16 s
5. Drapeau : Espagne Óscar Freire Rabobank + 16 s
6. Drapeau : Italie Francesco Gavazzi Lampre NGC + 16 s
7. Drapeau : Pays-Bas Gerben Löwik Vacansoleil + 16 s
8. Drapeau : Espagne Pablo Lastras Caisse d'Épargne + 16 s
9. Drapeau : Allemagne Martin Reimer Cervélo TestTeam + 16 s
10. Drapeau : Biélorussie Yauheni Hutarovich La Française des jeux + 16 s

Course espoirs[modifier | modifier le code]

1. Drapeau : France Mathieu Halleguen Côtes d'Armor en 4 h 03 min 02 s
2. Drapeau : Belgique Kris Boeckmans Davo-Lotto-Davitamon + 5 s
3. Drapeau : France Nicolas David Côtes d'Armor m.t.
4. Drapeau : France Vincent Dauga Entente Sud-Gascogne m.t.
5. Drapeau : France Mickaël Jeannin CC Étupes m.t.
6. Drapeau : France Tony Hurel Vendée U m.t.
7. Drapeau : France Yann Moritz Vendée U m.t.
8. Drapeau : France Pierre-Luc Périchon SCO Dijon m.t.
9. Drapeau : France Loïc Desriac Comité du Midi-Pyrenées + 8 s
10. Drapeau : France Thomas Welter Pédale de l'Est Haguenau + 15 s

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]