Liège-Bastogne-Liège 2009

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Liège-Bastogne-Liège 2009
{{#if:
Liège-Bastogne-Liège 2009
Carte de la course
Généralités
Édition 95e
Date 26 avril 2009
Distance 261 km
Pays visité(s) Drapeau de la Belgique Belgique
Lieu de départ Liège
Lieu d’arrivée Ans
Résultats
Vainqueur Drapeau du Luxembourg Andy Schleck
39,692 km/h de moyenne
Meilleur grimpeur Drapeau de la France Cyril Gautier
Chronologie
Précédent Liège-Bastogne-Liège 2008 Liège-Bastogne-Liège 2010 Suivant
Entraînement de l'équipe AG2R La Mondiale dans la Côte de La Redoute le 24 avril 2009

La 95e édition de Liège-Bastogne-Liège a eu lieu le dimanche 26 avril 2009, entre Liège et Ans, sur une distance de 261 kilomètres. Elle a été remportée par le Luxembourgeois Andy Schleck.

Liège-Bastogne-Liège est la dernière des trois courses ardennaises, après l'Amstel Gold Race et la Flèche wallonne. La course était la onzième épreuve du Calendrier mondial UCI 2009.

Parcours et côtes[modifier | modifier le code]

  • km 57,5 : Côte de Ny - 1,8 km de montée à 5,7 %
  • km 82,0 : Côte de la Roche-en-Ardenne - 2,8 km de montée à 4,9 %
  • km 128,0 : Côte de Saint Roch - 0,8 km de montée à 12 %
  • km 172,0 : Côte de Wanne - 2,7 km de montée à 7 %
  • km 178,5 : Côte de Stockeu - 1,1 km de montée à 10,5 %
  • km 184,0 : Côte de la Haute-Levée - 3,4 km de montée à 6 %
  • km 196,5 : Côte du Rosier - 4,0 km de montée à 5,9 %
  • km 209,0 : Côte de la Vecquée - 3,1 km de montée à 5,9 %
  • km 226,5 : Côte de La Redoute - 2,1 km de montée à 8,4 %
  • km 241,5 : Côte de la Roche-aux-faucons - 1 5 km de montée à 9,9 % (4,4km à 4,1 % en comptant les deux parties)[1]
  • km 255,5 : Côte de Saint-Nicolas - 1 0 km de montée à 11,1 %

Récit de la course[modifier | modifier le code]

Malgré quelques tentatives d'échapées, le peloton reste groupé jusqu’à l’attaque de Cyril Gautier (BBox Bouygues Telecom), Marcel Wyss (Cervélo TestTeam) et Nico Sijmens (Cofidis) dans la côte de Ny. Les trois hommes passent au sommet avec 25" d’avance sur le peloton. A l’approche de la côte de la Roche-en-Ardenne, Hubert Dupont (AG2R La Mondiale) sort du peloton. Au sommet, les hommes de têtes ont 50" d'avance sur Dupont et 1’50" sur le peloton. Dupont rejoint les échappés à la sortie de la côte de la Roche-en-Ardenne.

Au sommet de la Côte de Saint-Roch, Gautier devance Wyss et Dupont alors que le peloton pointe désormais 9’. L’avantage des hommes de tête augmentent régulièrement pour atteindre jusqu'à 11’10", au pied de la Côte de Wanne. Le peloton va alors commencer à réagir. Au sommet, Gautier bascule devant Wyss et Dupont avec 7’15" d’avance sur le peloton. L’écart va alors chuter : de 5’50" au sommet de la côte de Stockeu, il passe à 4’40" au passage de la Haute Levée. Le peloton n'a d'ailleurs plus que 4’ de retard au sommet du col du Rosier. En tête, les échappés font ce qu'ils peuvent pour éviter le retour du peloton. Mais le peloton, emmené par les Rabobank et les Caisse d'Épargne, n'a plus que 1'30" de retard au passage de la côte de la Vecquée, où Gautier passe en tête devant Dupont et Wyss.

Sorensen (Saxo Bank) sort alors du peloton avant un regroupement général au pied de la Côte de La Redoute. Malgré plusieurs petites attaques, c’est finalement Philippe Gilbert (Silence-Lotto) qui fait seul la différence. A 25 kilomètres de l’arrivée, il compte 25" d’avance sur le groupe de favoris. Mais, dans l’ascension de la côte de la Roche-aux-faucons, Andy Schleck (Saxo Bank) rejoint Gilbert avant de le distancer. Derrière, aucun ne parvient à s'échapper.

A 15 kilomètres de l’arrivée, les favoris déclarés de la course réagissent enfin. Un groupe de 21 coureurs, comprenant notamment Alejandro Valverde (Caisse d'Épargne), Davide Rebellin (Serramenti PVC Diquigiovanni), Damiano Cunego (Lampre-NGC), Cadel Evans (Silence-Lotto) et Robert Gesink (Rabobank), se rapproche. Joaquim Rodríguez (Caisse d'Épargne) parvient à s’extirper de ce groupe mais en tête, Andy Schleck continue de creuser l’écart. Il aborde la côte de Saint Nicolas avec 1’ d’avance sur ses poursuivants et il s’impose finalement en solitaire et devance Rodriguez de 1' 17". Rebellin règle le sprint du peloton, à 1' 24".

Classement final[modifier | modifier le code]

Classement
1. Andy Schleck Drapeau du Luxembourg Luxembourg Saxo Bank en 6 h 34 min 32 s
2. Joaquim Rodríguez Drapeau de l'Espagne Espagne Caisse d'épargne à 1 min 17 s
3. Davide Rebellin Drapeau de l'Italie Italie Serramenti PVC Diquigiovanni à 1 min 24 s
4. Philippe Gilbert Drapeau de la Belgique Belgique Silence-Lotto 1 min 24 s
5. Sergueï Ivanov Drapeau de la Russie Russie Katusha 1 min 24 s
6. Simon Gerrans Drapeau de l'Australie Australie Cervélo Test Team 1 min 24 s
7. Damiano Cunego Drapeau de l'Italie Italie Lampre-NGC 1 min 24 s
8. Benoît Vaugrenard Drapeau de la France France La Française des Jeux 1 min 24 s
9. Alexandr Kolobnev Drapeau de la Russie Russie Saxo Bank 1 min 24 s
10. Samuel Sánchez Drapeau de l'Espagne Espagne Euskaltel-Euskadi 1 min 24 s

Prix des monts[modifier | modifier le code]

Cycliste Équipe Points
1 Drapeau : France Cyril Gautier BBox Bouygues Telecom 32
2 Drapeau : Suisse Marcel Wyss Cervélo TestTeam 16
3 Drapeau : France Hubert Dupont AG2R La Mondiale 8

Liste des participants[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :