UCI ProTour 2009

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

UCI ProTour
2009

alt=Description de l'image Logo UCI Pro Tour.svg.
Généralités
Sport cyclisme sur route
Date Janvier 2009 à Août 2009
Palmarès
Tenant du titre Alejandro Valverde

Navigation

L'UCI ProTour 2009 est la cinquième édition de l'UCI ProTour.

Les épreuves UCI ProTour forment l’une des deux classes constitutives du Calendrier mondial UCI. La deuxième est composée par les courses historiques. On retrouve au sein de la classe UCI ProTour aussi bien des épreuves émergentes que des courses plus traditionnelles.

Comme en 2008, les courses organisées par les trois organisateurs de Grand Tour ne font pas partie du ProTour. Plutôt que d'un classement basé uniquement sur le ProTour, l'UCI a conçu un calendrier mondial, sur lequel les cinq Monuments et les Grands Tours sont inclus. Cette édition ne possèdera donc pas de classement propre, mais ses courses sont inclus dans le Calendrier mondial UCI 2009.

La première course a été le Tour Down Under 2009, organisé en janvier. Le ProTour se termine avec l'Eneco Tour au mois d'août.

Équipes participants aux épreuves[modifier | modifier le code]

Équipes ProTour[modifier | modifier le code]

L'Union cycliste internationale a enregistré les demandes de 18 équipes souhaitant participer au ProTour 2009. 16 d'entre elles possèdent déjà une licence. La commission des licences de l'UCI se prononcera ultérieurement sur les demandes de licence des équipes BBox Bouygues Telecom et Euskaltel-Euskadi[1].

Les équipes Crédit agricole et Gerolsteiner ayant disparu à l'issue de la saison 2008, les places vacantes sont attribuées aux formations Katusha et Garmin-Slipstream. L'équipe CSC Saxo Bank devient Saxo Bank et Scott-American Beef (ancienne Saunier Duval-Prodir et Saunier Duval-Scott) devient Fuji-Servetto.

Nom de l'équipe Pays Code
AG2R La Mondiale Drapeau de la France France ALM
Astana Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan AST
BBox Bouygues Telecom Drapeau de la France France BBO
Caisse d'Épargne Drapeau de l'Espagne Espagne GCE
Cofidis Drapeau de la France France COF
Columbia-HTC[2] Drapeau des États-Unis États-Unis THR
Euskaltel-Euskadi Drapeau de l'Espagne Espagne EUS
Fuji-Servetto Drapeau de l'Espagne Espagne FUJ
Garmin-Slipstream Drapeau des États-Unis États-Unis GRM
Katusha Drapeau de la Russie Russie KAT
La Française des Jeux Drapeau de la France France FDJ
Lampre-NGC Drapeau de l'Italie Italie LAM
Liquigas Drapeau de l'Italie Italie LIQ
Milram Drapeau de l'Allemagne Allemagne MRM
Quick Step Drapeau de la Belgique Belgique QST
Rabobank Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas RAB
Saxo Bank Drapeau du Danemark Danemark SAX
Silence-Lotto Drapeau de la Belgique Belgique SIL

Wild card[modifier | modifier le code]

13 des 20 équipes continentales professionnelles se sont vu attribuer le label wild card par l'UCI : Andalucia Cajasur, Barloworld, BMC Racing, Ceramica Flaminia-Bossini Docce, Cervélo Test, Contentpolis-Ampo, ISD-Neri, Landbouwkrediet-Colnago, Serramenti PVC Diquigiovanni-Androni Giocattoli, Skil-Shimano, Topsport Vlaanderen-Mercator, Vacansoleil et Vorarlberg-Corratec.

Calendrier[modifier | modifier le code]

Date Nom de l'épreuve Pays Vainqueur Équipe Leader du Classement mondial
20-25 janvier Tour Down Under Drapeau de l'Australie Australie Drapeau : Australie Allan Davis Quick Step Drapeau : Australie Allan Davis
5 avril Tour des Flandres Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau : Belgique Stijn Devolder Quick Step Drapeau : Australie Allan Davis
8 avril Gand-Wevelgem Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau : Norvège Edvald Boasson Hagen Columbia-High Road Drapeau : Australie Allan Davis
6-11 avril Tour du Pays basque Drapeau de l'Espagne Espagne Drapeau : Espagne Alberto Contador Astana Drapeau : Espagne Alberto Contador
19 avril Amstel Gold Race Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Drapeau : Russie Sergueï Ivanov Katusha Drapeau : Allemagne Heinrich Haussler
28 avril-5 mai Tour de Romandie Drapeau de la Suisse Suisse Drapeau : Tchécoslovaquie Roman Kreuziger Liquigas Drapeau : Allemagne Heinrich Haussler
18-24 mai Tour de Catalogne Drapeau de l'Espagne Espagne Drapeau : Espagne Alejandro Valverde Caisse d'Épargne Drapeau : Allemagne Heinrich Haussler
7-14 juin Critérium du Dauphiné libéré Drapeau de la France France Drapeau : Espagne Alejandro Valverde Caisse d'Épargne Drapeau : Espagne Alejandro Valverde
13-21 juin Tour de Suisse Drapeau de la Suisse Suisse Drapeau : Suisse Fabian Cancellara Saxo Bank Drapeau : Espagne Alejandro Valverde
1er août Classique de Saint-Sébastien Drapeau de l'Espagne Espagne Drapeau : République tchèque Roman Kreuziger[n 1] Liquigas Drapeau : Espagne Alberto Contador
2-8 août Tour de Pologne Drapeau de la Pologne Pologne Drapeau : Italie Alessandro Ballan Lampre-NGC Drapeau : Espagne Alberto Contador
16 août Vattenfall Cyclassics Drapeau de l'Allemagne Allemagne Drapeau : États-Unis Tyler Farrar Garmin-Slipstream Drapeau : Espagne Alberto Contador
23 août GP Ouest France de Plouay Drapeau de la France France Drapeau : Australie Simon Gerrans Cervélo Test Drapeau : Espagne Alberto Contador
18-25 août Eneco Tour Drapeau de la Belgique Belgique et
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Drapeau : Norvège Edvald Boasson Hagen Columbia-HTC Drapeau : Espagne Alberto Contador

Victoires sur le ProTour[modifier | modifier le code]

Coureur Pays Vict.
1. Edvald Boasson Hagen Drapeau : Norvège 6
2. Allan Davis Drapeau : Australie 4
Tyler Farrar Drapeau : États-Unis 4
4. Fabian Cancellara Drapeau : Suisse 3
Alberto Contador Drapeau : Espagne 3
Roman Kreuziger[n 1] Drapeau : République tchèque 3
Alejandro Valverde Drapeau : Espagne 3
8. Michael Albasini Drapeau : Suisse 2
Alessandro Ballan Drapeau : Italie 2
Matti Breschel Drapeau : Danemark 2
Mark Cavendish Drapeau : Royaume-Uni 2
Óscar Freire Drapeau : Espagne 2
Angelo Furlan Drapeau : Italie 2
André Greipel Drapeau : Allemagne 2
Thor Hushovd Drapeau : Norvège 2
Équipe Pays Vict.
1. Columbia-HTC Drapeau : États-Unis 20
2. Quick Step[n 1] Drapeau : Belgique 7
3. Liquigas[n 1] Drapeau : Italie 6
Saxo Bank Drapeau : Danemark 6
5. Caisse d'Épargne Drapeau : Espagne 4
Garmin-Slipstream Drapeau : États-Unis 4
Lampre-NGC Drapeau : Italie 4
Rabobank Drapeau : Pays-Bas 4
9. Astana Drapeau : Kazakhstan 3
10. BBox Bouygues Telecom Drapeau : France 2
Katusha Drapeau : Russie 2
12. Cofidis Drapeau : France 1
Fuji-Servetto Drapeau : Espagne 1
Silence-Lotto Drapeau : Belgique 1
Milram Drapeau : Italie 1
Pos. Pays Vict.
1. Drapeau de l'Espagne Espagne[n 1] 11
2. Drapeau de la Norvège Norvège 8
3. Drapeau de l'Australie Australie 7
Drapeau de l'Italie Italie 7
5. Drapeau des États-Unis États-Unis 5
Drapeau de la Suisse Suisse 5
7. Drapeau de l'Australie Australie 4
Drapeau de la République tchèque République tchèque[n 1] 4
9. Drapeau du Danemark Danemark 3
Drapeau de la France France 3
Drapeau de la Russie Russie 3

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Carlos Barredo, initialement vainqueur de la Classique de Saint-Sébastien 2009, a été déclassé en juillet 2014 par l'UCI[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Communiqué de presse : UCI ProTour : dix-huit équipes enregistrées par l’UCI », sur uciprotour.com,‎ 26 novembre 2008 (consulté le 26 novembre 2008)
  2. L'équipe Columbia-HTC s’appelait Columbia-High Road du 1er janvier au 30 juin
  3. (en) « Menchov case an example of the UCI's "new way of communicating" on doping violations », sur cyclingnews.com,‎ 13 juillet 2014 (consulté le 15 juillet 2014)