Ouragan Ivan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ivan
{{#if:
Ouragan Ivan le 13 septembre à son apex
Ouragan Ivan le 13 septembre à son apex

Apparition 2 septembre 2004
Dissipation 24 septembre 2004

Catégorie maximale Ouragan catégorie 5
Pression minimale 910 hPa
Vent maximal
(soutenu sur 1 min.)
275 km/h (145 mi/h)

Dommages confirmés 17 à 18 milliards $ (2004)
Morts confirmés 122 morts
Blessés confirmés n/d

Zones touchées
 

Parcours de l'ouragan Ivan
Parcours de l'ouragan Ivan
Échelle de Saffir-Simpson
D T 1 2 3 4 5
Saison cyclonique 2004 dans l'océan Atlantique Nord

L'ouragan Ivan fut l'ouragan le plus fort de la saison cyclonique 2004. C'était un ouragan capverdien classique, mais avec une importante longévité. Il fut la 9e tempête tropicale nommée, le 6e ouragan et le 4e ouragan majeur de l'année. C'était la 3e fois qu'un phénomène cyclonique était nommé Ivan dans le bassin Atlantique.

Il occasionna des dégâts catastrophiques à Grenade et des dommages importants à la Jamaïque, à Grand Cayman et à la pointe ouest de Cuba, de même qu'en Alabama.

Chronologie[modifier | modifier le code]

Une zone de basses pressions associée à une onde tropicale située au sud-ouest des Îles du Cap-Vert se développe en dépression tropicale le 2 septembre. Dès le début, les prévisions de trajectoire très tendues le font menacer sérieusement les Antilles françaises. Tempête tropicale le 3, puis ouragan le 5, Ivan se renforce rapidement en ouragan majeur (classe 3 le même jour et classe 4 le 6). Il traverse Grenade le 7, alors ouragan de classe 3, dévastant l'île. Finalement,la Martinique et la Guadeloupe ne subiront que des effets périphériques d'une houle modérée et de fortes pluies, mais on mesure tout de même des pointes de vent à 120 km/h dans le nord de la Martinique.

A nouveau classe 4, il traverse la mer des Caraïbes, en entamant une période de sept jours de vent supérieur ou égal à 120 nœuds (220 km/h), record historique laissant Dog (1950), Connie (1985) et Isabel (2003) loin derrière (entre 4 et 5 jours).

De classe 5 le 9 septembre, il frappe ensuite la Jamaïque la nuit du 10 au 11 (classe 4) et les Îles Caïmans le 12 (classe 5). Ses vents atteignent 275 km/h au large de Grand Cayman. Avec une pression centrale de 910 hPa, il devient le 9e cyclone plus intense de l'histoire.

Frôlant la pointe ouest de Cuba, il se dirige en se renforçant à nouveau en classe 5 vers les côtes de l'Alabama qu'il atteint durant la nuit du 15 au 16 ; il est alors de classe 3. Il traverse l'Alabama et se dissipe à l'intérieur des terres le 17 septembre. Il renaît quelques jours plus tard, le 22 septembre, dans le Golfe du Mexique au stade de dépression tropicale puis de tempête tropicale, pour définitivement disparaître le 24 septembre à 60 km au nord-est de Port Arthur au Texas.

Records[modifier | modifier le code]

Bilan[modifier | modifier le code]

Bilan des victimes d'Ivan
Pays Morts Disparus Blessés
Barbade 1 -
Grenade 39 - -
Trinité-et-Tobago 1 - -
République dominicaine 4 -
Jamaïque 17 - -
Îles Caïmans 2 -
Floride 19 -
Alabama 5 -
Caroline du Nord 10 -
Connecticut 1 -
Géorgie 4 -
Louisiane 4 -
Maryland 1 -
Mississippi 3 -
Tennessee 1 -
Pennsylvanie 6 -
Venezuela 3 -
Total 122 - -

Grenade[modifier | modifier le code]

Après l'Ouragan Ivan à la Grenade

Ivan, qui a traversé l'île de la Grenade le 7 septembre 2004, tua directement 39 personnes. Saint-Georges, la capitale, a été sévèrement endommagée, y compris des bâtiments officiels. Les dégâts sont estimés à 815 millions de dollars.

Jamaïque[modifier | modifier le code]

De nombreuses inondations ont été causées par Ivan les 11 et 12 septembre. 17 personnes périrent et 18 000 se retrouvèrent sans abri. Estimation des dommages : 360 millions de dollars.

Îles Caïmans[modifier | modifier le code]

Selon le gouverneur Bruce Dinwiddy, un quart des bâtiments des îles étaient inhabitables après le passage du cyclone Ivan. Une personne est morte.

États-Unis[modifier | modifier le code]

14 personnes sont mortes en Floride, 8 en Caroline du Nord, 2 en Géorgie et 1 dans le Mississippi.

Floride[modifier | modifier le code]

Les dégâts les plus importants ont été observés à Pensacola. Un pont de l'Interstate 10 a été fortement endommagé, s'effondrant pour près d'un quart dans la baie d'Escambia.

Alabama[modifier | modifier le code]

Les plus importants dégâts furent observés dans le comté de Baldwin, où l'œil du cyclone a touché le sol américain. Dans l'État, 500 000 personnes ont été privées d'électricité.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Saison cyclonique 2004 de l’océan Atlantique
A B C D E F G H I 10 J K L M N O
Échelle de Saffir-Simpson
D T 1 2 3 4 5