Ouragan capverdien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ivan, un ouragan de catégorie 5 de type capverdien

Un ouragan capverdien est un cyclone tropical de l'Atlantique nord dont on peut retracer l'origine à proximité des îles du Cap-Vert (1000 km à la ronde), près de l'Afrique de l'ouest. Ils sont en général les plus intenses ouragans de ce bassin car ils passent une longue période au-dessus d'eau très chaude, dont ils puisent l'énergie, sans rencontrer de terres pour les dissiper par friction.

Dynamique[modifier | modifier le code]

Les ouragans du Cap-vert se développent à partir d'une onde tropicale qui se forme au large de la savane africaine durant la saison des pluies. L'onde se déplace ensuite vers l'ouest dans les alizés au-dessus de steppes où elle perd son humidité et se réchauffe dans les bas niveau, rendant la masse d'air instable.

En quittant la côte ouest de l'Afrique, l'onde passe sur des eaux chaudes dans une circulation atmosphérique où le cisaillement des vents avec l'altitude est faible. L'apport d'humidité dans cet air instable mène à la formation d'orage qui est favorisé par le mouvement vertical causé par l'onde. Le faible cisaillement de son côté permet de garder cette convection près du centre de l'onde ce qui organise graduellement les orages et permet une cyclogénèse tropicale. Si les conditions restes favorables, on assiste au développement d'une dépression tropicale puis d'une tempête tropicale et enfin d'un ouragan.

Climatologie[modifier | modifier le code]

Trajectoires mensuelles des ouragans où on remarque en août et en septembre celles des ouragans capverdiens

Les ouragans capverdiens se forment en général en août et septembre lors du maximum de température de l'océan Atlantique tropical et de la mer des Antilles. En effet, les conditions de température de surface de la mer sont alors optimales pour le développement orageux. Au même moment, l'anticyclone des Bermudes garde la direction de la circulation vers l'ouest, de l'Afrique à l'Amérique centrale, et un faible cisaillement.

Ils deviennent en général des ouragans au milieu de leur trajectoire entre les deux continents mais cela peut varier grandement selon les conditions. En arrivant près des côtes américaines, leur trajectoire commencent à diverger selon la circulation atmosphérique :

  • Les plus méridionaux vont continuer vers l'ouest et atteindre les Petites Antilles puis la côte de l'Amérique centrale affectant le Nicaragua, le Honduras ou Belize ;
  • Ceux ayant une trajectoire initiale un peu plus nordique vont affecter les Grandes Antilles et souvent s'incurver vers l'ouest-nord-ouest pour atteindre le Mexique, la côte américaine du Golfe du Mexique ou la Floride;
  • Les plus nordiques vont tourner vers le nord-ouest en suivant la circulation de l'anticylone des Açores, passer au nord des Antilles puis courber vers le nord. Ils vont ainsi frapper les régions entre le nord de la Floride et la Virginie. Comme ils montent plus au nord que les deux autres types, ils peuvent même être pris dans la circulation d'ouest des latitudes moyennes ou passer au-dessus d'eau plus froide. Leur trajectoire peuvent parfois s'incurver au point d'éviter de toucher à la côte nord-américaine et rester au large avant de devenir une dépression extra-tropicale.

Un bon exemple du premier type est l'ouragan Dean en 2007 qui est passé rapidement sur les Petites Antilles avant de frapper le sud de la péninsule du Yucatan. L’ouragan Frances, en 2004, est un exemple du second type. Finalement, les ouragans Hugo en 1989 et Bill en 2009 étaient du troisième type, le premier touchant terre et le second l'évitant.

Ces trajectoires sont moyennes mais des variantes se produisent régulièrement. Dans tous les cas, ces ouragans restent au-dessus d'eau chaudes durant une très grande période. Le record de durée de vie d'un ouragan capverdien est détenu par Faith en 1966, soit 16 jours dont 13 comme ouragan. C'est la troisième plus longue vie d'un ouragan atlantique.

Impact[modifier | modifier le code]

Ce ne sont pas tous les ouragans capverdiens qui deviennent des ouragans majeurs mais ils ont un très grand potentiel d'arriver à une grande intensité et lorsqu'ils touchent terre, de le faire avec une force incroyable, causant de nombreuses pertes de vie et des dommages matériels importants.

Voici une liste d'ouragans ayant eu un impact certain et qui sont du type capverdien :

Année Nom Catégorie
(Échelle Saffir-Simpson)
1899 Ouragan de San Ciriaco 4
1900 Ouragan de Galveston 4
1926 Ouragan de Miami 4
1928 Ouragan de Okeechobee 5
1938 Ouragan de Nouvelle-Angleterre (1938)
(ou le Long Island Express)
5
1947 Ouragan de Fort Lauderdale 5
1957 Ouragan Carrie 4
1958 Ouragan Cleo 5
1960 Ouragan Donna 5
1966 Ouragan Faith 3
1966 Ouragan Inez 4
1979 Ouragan David 5
1980 Ouragan Allen 5
1985 Ouragan Gloria 4
1988 Ouragan Gilbert 5
1989 Ouragan Hugo 5
1992 Ouragan Andrew 5
1995 Ouragan Luis 4
1996 Ouragan Bertha 3
1996 Ouragan Fran 3
1998 Ouragan Bonnie 3
1998 Ouragan Georges 4
1999 Ouragan Floyd 4
Année Nom Catégorie
(Échelle Saffir-Simpson)
2000 Ouragan Alberto 3
2002 Ouragan Lili 4
2003 Ouragan Fabian 4
2003 Ouragan Isabel 5
2004 Ouragan Frances 4
2004 Ouragan Ivan 5
2005 Ouragan Emily (2005) 3
2007 Ouragan Dean 5
2007 Ouragan Felix 5
2008 Ouragan Ike 4
2010 Ouragan Igor 4
2011 Ouragan Ophelia (2011) 4

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]